Collège : Classes bilangues, Segpa, formation : Des réponses ministérielles 

Au long d'un long débat à l'Assemblée nationale le 2 juin, la ministre de l'éducation nationale a donné des éclaircissements sur la formation des enseignants à la réforme, le changement des programmes, les langues régionales et les classes bilangues, et enfin les Segpa.

 

"Les classes bilingues qui permettent aux élèves de bénéficier de cours de langue allemande mais aussi de cours en langue allemande continueront à être développées dans l'académie de Strasbourg", a annoncé Ségolène Neuville, qui parlait au nom de la ministre, lors d'un débat à l'Assemblée le 2 juin.

 

Pour les langues régionales, la ministre elle même a indiqué un peu plus tard que les dispositif s de langues régionales perdurent au collège. " Non seulement ces dispositifs perdurent, mais nous introduisons, parmi les huit enseignements pratiques interdisciplinaires, un enseignement intitulé « langues et cultures régionales et étrangères », qui aura vocation à donner goût à ces langues régionales, dans les établissements qui le souhaiteront, à un nombre bien plus important d’élèves que ceux qui les étudient aujourd’hui. Cet enseignement pratique interdisciplinaire pourra, de la même façon que l’enseignement relatif aux « langues et cultures de l’Antiquité » – je réponds là à ceux qui s’interrogent sur le latin –, s’accompagner d’un enseignement complémentaire permettant à ceux qui le souhaitent d’aller plus loin et de bénéficier d’une continuité sur l’ensemble des années de collège, et ainsi d’apprendre de façon progressive. Cela vaut pour le latin et le grec comme pour les langues régionales."

 

Concernant les Segpa, la ministre promet leur maintien. " Maintenant que le redoublement présente un caractère exceptionnel, il pourrait ne plus être une condition nécessaire à l’orientation des élèves en SEGPA", annonce-t-elle. "Nous travaillons en ce moment à une circulaire relative aux SEGPA.. Elle confortera l’existence et les moyens des SEGPA pour une meilleure inclusion des élèves, renforcera les critères d’orientation et les modalités d’admission des élèves dans ces sections... Elle détaillera également les conditions nécessaires à l’individualisation des parcours de formation pour que tous ces élèves soient assurés, à la fin de leur scolarité obligatoire, de pouvoir accéder à leur tour à une formation débouchant sur une qualification au minimum de niveau V".

 

S'agissant de la formation continue des enseignants a la réforme la ministre annonce "un pkan national a destination des cadres" publié très prochainement, à travers 23 séminaires nationaux. " Ces séminaires concerneront tous les conseillers principaux d’éducation, les chefs d’établissement, les cadres, afin qu’ensuite, d’octobre 2015 à mai 2016, puisse avoir lieu une formation sur site, dans tous les collèges concernés : on se rendra sur place pour former ensemble, en équipe, les enseignants qui seront ensuite invités à travailler en équipe dans le cadre de la réforme du collège. D’évidence, nous allons être amenés à mobiliser des crédits importants. C’est ce sur quoi nous sommes en train de travailler."

 

Classes bilangues

Questions à l'Assemblée

 

Par fjarraud , le jeudi 04 juin 2015.

Commentaires

  • kiddy, le 04/06/2015 à 09:17
    au non de quoi l'académie de Strasbourg peut conserver les classes bilingues?

    "S'agissant de la formation continue des enseignants a la réforme la ministre annonce "un pkan national a destination des cadres" publié très prochainement, à travers 23 séminaires nationaux. " Ces séminaires concerneront tous les conseillers principaux d’éducation, les chefs d’établissement"

    les professeurs ne sont plus des cadres? on va être formé par des cpe? ça montre bien une réelle méconnaissance du système scolaire ...




    • Viviane Micaud, le 13/06/2015 à 10:26
      Je ne pense pas. Cela montre qu'il a bien été pris en compte que l'un des critères les plus importants pour réussir la réforme est la capacité d'animation d'équipe des chefs d'établissements : faire que les projets d'établissements soient celui des enseignants les plus investis dans la réussite de chaque élève. Aujourd'hui trop souvent, le critère de choix du projet d'établissement est la conformité à la dernière doctrine à la mode parmi les IGENs.
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces