Nuit des écoles à Paris le 6 juin 

Une vingtaine de parents étaient réunis dans l'école élémentaire Küss à Paris 13eme le 6 juin. Dans le petit jardin de l'école, l'occupation de l'école se faisait légère et familiale. Pourtant les parents de la Fcpe demandent le maintien d'une classe et l'ouverture d'une autre dans cette école Rep. "L'équilibre est fragile ici", nous a dit M Bertrand, délégué de la Fcpe. L'école accueille beaucoup d'élèves non francophone et de familles pauvres. On attend 26,7 élèves par classe en CP à la rentrée et 24,5 élèves par classe en moyenne en élémentaire. Les parents ne comprennent pas qu'on retire des moyens dans un quartier en forte croissance démographique.

 

 L'académie voit les choses autrement. L'académie annonce 85 fermetures de classe pour seulement 38 ouvertures. Le Snuipp compte 29 retraits de postes dans les écoles parisiennes. Pour l'académie de Paris, interrogée par le Café pédagogique, ces suppressions de postes s'expliquent par la baisse de 1500 élèves pour l’année 2015-2016, dont une très grande majorité en maternelle. Le Snuipp 75; qui a manifesté le 27 mai, appelle à la grève pour le prochain CDEN le 25 juin.

 

Le 6 juin, les parents de la rue Küss craignent  le contre coup de ces mesures sur les enseignants. "On a la chance d'avoir une équipe stable et très impliquée", souligne M Bertrand. Charger les classes dans une école Rep c'est prendre le risque de l'échec des petits. Mais ce vendredi soir il y avait aussi une bonne nouvelle. Les parents attendaient le retour de deux classes parties en classe verte depuis 10 jours avec leurs instits. Rue Küss les enseignants ne baissent pas les bras.

 

F Jarraud

 

Paris : Conflit pourla carte scolaire

 

 

Par fjarraud , le lundi 08 juin 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces