Bac 2015 : Nouvelle erreur dans un sujet de philosophie  

" L’enseignement de la philosophie dans les séries technologiques mérite en effet toute la considération de l’institution. Pour cette raison, l’Appep déplore le choix du troisième sujet du baccalauréat dans ces séries". L'association des professeurs de philosophie relève qu'une question n'était aps conforme au descriptif de l'épreuve et que de surcroit une coquille en a détourné le sens. " Une coquille (« produit » au lieu de « provient ») dans la dernière phrase en altère substantiellement le sens. À cette erreur, préjudiciable à la compréhension d’un texte déjà trop difficile, s’ajoutent des fautes de ponctuation inadmissibles, allant jusqu’à priver l’extrait de son point final, qui peuvent même laisser penser que le texte n’a pas été relu avant d’être imprimé".

 

" Les candidats au baccalauréat sont en droit d’attendre des sujets correctement confectionnés. Et les correcteurs ne devraient pas se trouver devant la difficulté d’évaluer l’explication d’un texte contenant une erreur qui rend la dernière phrase source d’inévitables contresens. Il en va de la crédibilité et de l’équité du Baccalauréat", conclue l'Appep.

 

Communiqué

 

Par fjarraud , le mardi 23 juin 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces