L'Expresso du 04 novembre 2015 

Pour tous les enseignants, les années où X. Darcos était ministre de l'Education nationale restent marquées par l'affaire des "désobéisseurs". Il se trouve qu'Alain Refalo, une figure emblématique de ce mouvement, vient d'écrire à N Vallaud-Belkacem pour lui demander de tirer un trait définitif sur cette affaire. Il demande l'amnistie. Et il a raison.

 

Rappelez vous les "désobéisseurs"...

 

Peut-être faut-il rappeler ce que furent ces "désobéisseurs" ? Début 2009, Alain Refalo, professeur des écoles, décide de transformer les deux heures "d'aide personnalisée" mise en place par le ministre en un atelier théâtre. Surtout il fait connaitre les raisons de ce choix pédagogique et affiche ainsi ouvertement sa désobéissance. Aussitôt la hiérarchie lui tombe dessus. IEN puis inspecteur d'académie décident de sanctionner : abaissement d'échelon, refus de promotion et enfin 27 journées de retenue de salaire pour "travail non fait" alors qu'il n'a fait qu'exercer sa liberté pédagogique. Le Conseil supérieur de la Fonction publique reconnaitra d'ailleurs dès 2010 qu'il n'y a pas absence de service mais différend sur l'application de l'aide personnalisée.

 

Et comme il n'a pas sa plume dans sa poche, Alain Refalo théorise son geste. " L’enseignant est face à un dilemme : appliquer à la lettre un dispositif imposé (l’aide personnalisée) sachant qu’il est inefficace pour les élèves en difficulté ou bien user de sa liberté pédagogique dans le cadre de ce dispositif (situé, faut-il le rappeler, en dehors des heures obligatoires d’enseignement pour les élèves) au risque de se voir reprocher un service non fait pour défaut d’obéissance stricte. La hiérarchie exige des enseignants une obéissance inconditionnelle sans se préoccuper de l’efficacité du travail accompli. Ma dignité et mon intégrité, c’est d’avoir dit à haute voix ce que je pensais, au nom de la liberté d’opinion garantie aux fonctionnaires, et ceci malgré les rappels au fallacieux devoir de réserve. C’est d’avoir agi et désobéi en conscience pour ne pas être complice de dispositifs pédagogiques contraires à l’éthique de notre métier".

(..)
04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Le bac pro est-il arrivé à un tournant de sa vie ? Trente ans après sa création, le bac pro semble prendre un nouveau cap. La revue Formation Emploi, une revue du Céreq, publie un remarquable numéro coordonné par Nathalie Frigul et Emmanuel Sulzer. Il réunit les spécialistes les plus connus (V Troger, A Jellab) mais pousse aussi la réflexion sur des terrains que le Cereq suit de près, celui d ela culture ouvrière par exemple. La revue apporte ainsi des éclairages inattendus sur la déprofessionnalisation et les parcours des jeunes bacheliers pros.

(...)
04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Au sein des blogs enseignants du premier degré, "Le cartable de maîtresse Séverine" est une mine largement exploitée par les enseignants. Des ressources pour les cycles 2 et 3, des dossiers vidéo-projetables en ligne dans toutes les matières, des vidéos et même maintenant une reconnaissance éditoriale. Qu'est ce qui pousse Séverine Devillers à partager ainsi ses ressources et son travail ? Portrait d'une professeure des écoles qui décline vocation d'enseigner et édition en ligne.

(..)
04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
L'élève

Pourquoi tenter encore une adaptation cinématographique du chef d’œuvre littéraire de Gustave Flaubert ? Après d’illustres et talentueux prédécesseurs, tels les Français Jean Renoir (1933), Claude Chabrol (1991), l’Américain Vincente Minnelli (1949) ou le Portugais Manoel de Oliveira (Val Abraham, en une version contemporaine, 1993), Sophie Barthes, jeune réalisatrice franco-américaine n’a vraiment pas froid aux yeux. Elle ne se contente pas de faire disparaître des pans entiers du récit au point de métamorphoser certains personnages masculins ou de condenser certaines scènes emblématiques du roman. Dans un mouvement d’empathie, en opposition avec l’orthodoxie flaubertienne et son obsession de l’objectivité, elle décide même de braquer sa caméra sur la vibrante Emma, magistralement interprétée par Mia Wasikowska : la jeune provinciale pleine de désirs inassouvies et de rêves insensés se métamorphose sous nos yeux en femme éperdue à la recherche d’une émancipation sans issue, son aspiration à la liberté littéralement étouffée par le pouvoir masculin et asphyxiée par les conventions sociales. Si l’interprétation libre, proposée ici, s’éloigne à la lettre du personnage créé par l’écrivain, le drame lyrique et romanesque nous offre, avec cette nouvelle « Madame Bovary », le portrait inspiré d’une femme trop consciente de sa condition pour en accepter les règles, dans l’intensité de sa détresse et l’immensité de sa solitude.

(...)
04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
Le système

N Vallaud-Belkacem va-t-elle réussir à calmer le jeu ? Pour lutter contre le harcèlement il faudrait rassembler. Or le clip de Mélissa Theuriau fait réagir les syndicats enseignants qui ne pardonnent pas l'image donnée par le clip des enseignants.  La ministre cherche l'issue. Mais l'auteure du clip renvoie les balles...

(...)
04/11/2015 à 06:27  |  (4 commentaires)
Le système

Dans un communiqué, le Snes juge "inextricable" la situation crée par le nouveau droit à conserver ses notes au bac. Le syndicat regrette que l'annonce ait été faite alors que les élèves sont en train de s'inscrire à l'examen, alors que les enseignants n'ont pas été informés du texte. " Comment les personnels peuvent-ils, dans ces conditions, conseiller sereinement et avec pertinence les élèves concernés ? Et comment ces élèves peuvent-ils faire un choix raisonné, sachant que ce choix sera définitif ?", interroge le Snes.

(....)
04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
Le système

Les professeurs de 6ème sont exonérés des conseils de cycle 3 pour un an. Un décret publié au Journal officiel du 4 novembre, repousse à la rentrée 2016 l'ouverture du conseil de cycle 3 aux professeurs de 6ème du secteur. Le même texte repousse aussi d'un an  l'obligation pour le conseil de classe de 3ème de dire si les élèves ont atteint les objectifs du cycle.

 

Au JO

04/11/2015 à 06:27  |  (2 commentaires)
Le système

Le Journal officiel du 4 novembre annonce la nomination de Christophe Mauny comme Dasen d'Ardèche et celle de Philippe Tiquet comme Dasen du Puy-de-Dôme.

 

Au JO

AU JO

04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
Le système

Nicky Morgan, la ministre de l'éducation britannique  a annoncé le 3 novembre un plan de soutien aux écoles des régions les plus défavorisées. Le gouvernement va créer un corps national d'enseignants (ils sont locaux jusque là) , le National Teaching Service, qui recrutera 1500 professeurs expérimentés qui seront  envoyés dans les établissements des quartiers populaires. Parallèlement le ministère va relever le niveau du GSCE, le diplome de fin de scolarité obligatoire, en imposant des épreuves dans les matières fondamentale sà tous les candidats.

 

Article BBC

 

04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
La classe

Les inscriptions sont ouvertes. La deuxième conférence du cycle de conférences de consensus – Cnesco-IFÉ/ENS de Lyon – sur « Nombres et opérations : premiers apprentissages à l’école primaire » aura lieu les 12 et 13 novembre 2015, au lycée Buffon (Paris 15ème). Cette conférence de consensus a pour objectif d’établir un dialogue entre des experts et des membres de la communauté éducative afin de faire des recommandations basées sur les résultats de la recherche, les connaissances scientifiques et les pratiques de terrain, nationales et internationales, concernant l’apprentissage de la numération dans l’école française.

 

Pourquoi la conférence

Inscription

 

04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
La classe

"La formation dispensée dans les classes enfantines et les écoles maternelles favorise l'éveil de la personnalité des enfants, stimule leur développement sensoriel, moteur,  cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres et  concourt à leur épanouissement affectif. Cette formation  s'attache à développer chez chaque enfant l'envie et le  plaisir d'apprendre afin de lui permettre progressivement  de devenir élève". Cet extrait du Code de l'éducation est longuement expliqué par Viviane Bouysse  lors d'une journée départementale dans l'Yonne. Elle invite à trouver les nouveaux équilibres des nouveaux programmes entre épanouissement et intentions didactiques.

Documents retirés par le DSDEN 89 le 4 novembre au matin !

 Conférence de V Bouysse

 

04/11/2015 à 06:27  |  (3 commentaires)
L'élève

A qui donner la paternité de cette proposition de loi ? Elle est déposé epar Chatal Jouanno, UDI, et une dizaine de sénateurs écologistes (Mme Chantal Jouanno, M. Jean-Vincent Placé, Mmes Leila Aïchi, Aline Archimbaud, Esther Benbassa, Marie-Christine Blandin, Corinne Bouchoux). Le débat sur la laïcité déplace les repères politiques et génère des glissements que l'on n'a pas fini d'observer.

(..)
04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
Les disciplines

De quels outils les enseignants disposent-ils pour réaliser l'Education aux média et à l'information (EMI) ? Sophie Jehel, maîtresse de conférences à l’université Paris 8 et chercheuse au CEMTI (Centre d’Etudes sur les Medias, les Technologies et l’Internationalisation), conseillère scientifique du Collectif Enjeux e-médias, et Christine Menzaghi – responsable « société de l’information » à la Ligue de l’enseignement et secrétaire générale du Collectif Enjeux e-médias, tentent de faire le tour de cette question à l’occasion de l’Université d’Automne du SNUipp-FSU 2015.

(...)
04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Je ne suis pas enseignante, juste maman, mais je voulais témoigner de ce qui se passe dans notre école. C'est une classe unique plutôt "classique" dans un petit village, mon fils y est rentré cette année en Grande Section. Comme partout il y a ces fameux TAP (Temps d’Activités Périscolaires) qui se transforment vite en garderie en fin de journée.

(...)
04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"L’estime de soi quels enjeux pour les enfants et les adultes, à l’école maternelle ?" : c'est le thème retenu par l'Ageem pour son 89ème congrès national, du 3 au 5 juillet à Dijon. Le thème renvoie bien sur aux nouveaux programmes de maternelle. L'Ageem propose déjà des pitses de réflexion sur cette question. "Comment construit-on l’estime de soi ? Comment reconnaît-on sa propre valeur à travers les différents âges de la vie ? Est-ce un état stable une fois supposé atteint ? Ou bien est-il remis en cause en fonction des aléas, des épreuves, des expériences de vie ? Comment être certain d’avoir une juste estime de soi ? Comment ne pas  avoir un ego sur-dimensionné ? Ou être dans une sous-valorisation constante ?..

(...)
04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
Les disciplines

La mare, la pieuvre, la pomme d'or, le pommier... Hélène Cadieux, enseignante à l’école maternelle de La Gripperie (17), a réalisé une cinquantaine de jeux mathématiques de plateau : numération, formes et couleurs, repérages et déplacements, tableaux à double entrée, les thèmes abordés sont nombreux et variés. Elle  partage ses jeux avec les enseignants.

 

Les jeux

 

04/11/2015 à 06:27  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 04 novembre 2015.

Partenaires

Nos annonces