L'Expresso du 18 novembre 2015 

Le fait du jour

Mise à jour - 17h - Une opération anti-terroriste a eu lieu ce matin à Saint-Denis (93). Elle a entrainé la fermeture des écoles, collèges et lycées du centre ville. Dans toute la ville enseignants et élèves ont vécu la matinée dans le bruit des explosions et des coups de feu. L'opération est terminée. Le stress reste.

(...)
18/11/2015 à 13:18  |  (0 commentaire)

Le matin même il a fallu évacuer en urgence l'ENNA, un lycée de Saint-Denis. C'est dans cette atmosphère inquiète que Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional d'Ile de France, Henriette Zoughebi vice présidente en charge des lycées et Hella Kribi-Romdhane, en charge de la formation, ont présenté le 18 novembre un état des lieux de la sécurisation des lycées et CFA. Alors que les menaces se renforcent en Ile-de-France, les élus régionaux ont invité les chefs d'établissement et l'Etat à assumer aussi leurs responsabilités.

(...)
18/11/2015 à 19:26  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Dans un pays en crise économique, l'investissement national dans l'éducation est reparti à la hausse depuis 2012, souligne une note de la Depp (direction des études du ministère de l'éducation nationale) publiée le 17 novembre. Descendue depuis 2009 de 7,07% du PÏB à 6.75 en 2012, la dépense d'éducation est remontée à 6.85. Une croissance que les enseignants n'ont pourtant pas vu passer dans leur salaire...

(..)
18/11/2015 à 07:17  |  (1 commentaire)
La classe

Il y a deux ans, l'inspectrice, qui venait d'observer ma classe de PS-MS dans cette grosse école maternelle d'un quartier dit « sensible », me demanda : « Madame, êtes-vous consciente que vos élèves ne sont pas des enfants d'ingénieurs ni d'enseignants ? » Après avoir hésité à claquer la porte, je répondis : « Oui, c'est pour ça que je suis là ». « Ces enfants-là ont besoin d'un cadre, et d'équité » continua-t-elle… me laissant dubitative : ces enfants-là…

(...)
18/11/2015 à 07:17  |  (1 commentaire)
L'élève
Qui connait le combat des premiers mouvements ‘féministes’ britanniques du début du XIXème siècle ? Et les sacrifices consentis par ces militantes audacieuses, issues de toutes les couches de la société, pour arracher les mêmes droits que les hommes, celui de voter en particulier ? En partant d’un constat scandaleux (les manuels scolaires résument en quelques lignes ce moment important de l’histoire de son pays), Sarah Gavron, jeune cinéaste anglaise, épaulée par sa scénariste, Abi Morgan, et ses productrices, Faye Ward et Alison Owen, décide de rendre justice à quelques-unes de ces héroïnes, à l’époque fondatrices et membres de l’Union politique et sociale des femmes. A travers un drame, mêlant la douleur intime de parcours individuels d’émancipation et le souffle violent d’une révolte collective, la réalisatrice donne la parole à des oubliées de l’histoire, met au jour leur rôle décisif dans la lutte des femmes et laisse présager tous les obstacles qui se dressent encore sur le chemin de l’égalité. (..)
18/11/2015 à 07:17  |  (0 commentaire)
Le système

La présence d'élèves immigrés fait-elle automatiquement baisser le niveau scolaire ? Dans un nouveau Pisa à la loupe, l'OCDE démontre le contraire. Mieux, elle prouve que les mêmes immigrés peuvent avoir des niveaux scolaires très différents d'un pays à l'autre. Mais alors , si la difficulté scolaire ne vient pas de l'immigré, viendrait-elle du système éducatif du pays d'accueil ? CQFD...

(..)
18/11/2015 à 07:17  |  (0 commentaire)
Le système

De tous les pays de l'OCDE, la France est le pays où les élèves de la première génération immigrée se sentent le moins appartenir à l'établissement, révèle une nouvelle étude de l'Ocde. C'est un des échecs de l'école française à tirer profit des jeunes issus de l'immigration, un enjeu dont on mesure bien l'importance pour l'avenir du pays.

(...)
18/11/2015 à 07:17  |  (0 commentaire)
Le système

L'AFP interroge Annick Grégoire, psychologue de la cellule d'urgence de l'Académie de Paris. " Il n'y a pas de traumatisme direct, pour le moment je n'ai pas vu d'enfant qui dise avoir vu des cadavres", explique-t-elle. "Mais l'émotion est très forte pour certains, qui ont craint pour un parent dehors à ce moment-là. Ce qui émerge le plus, c'est le sentiment d'insécurité, certains disent ne pas avoir eu envie de sortir le week-end".

 

Dépêche AFP

18/11/2015 à 07:17  |  (0 commentaire)
Le système

 "Une fois encore, après les attentats de janvier, les professeur-e-s, les personnels de l’Education sont investi-e-s d’un rôle majeur, aujourd’hui pour accompagner les jeunes dans l’expression de l’émotion et de la compassion mais surtout commencer avec elles et eux un long dialogue qui les aidera à comprendre les enjeux et les conséquences de la situation que nous vivons, à penser la complexité du monde et de l’humanité et à lui donner du sens pour avoir prise sur le cours des choses et relever les défis des temps nouveaux", explique Henriette Zoughebi, vice présidente de la région Ile de France en charge des lycées. " La lutte pour l’égalité et la justice, la culture et l’éducation participent pleinement de la cohésion et de la sécurité de la nation. Le service public en est l’outil. Il est l’incarnation, au plus près des Français-e-s, de la République. Il est essentiel, dans les temps troublés que nous vivons, que cette richesse et cette force soient plus que jamais soutenues et renforcées".

 

Sur son blog

18/11/2015 à 07:17  |  (0 commentaire)
Le système

Claude Lelièvre revient sur son blog sur l'idée de guerre de religion. " Il faut faire très attention à cette terminologie qui a servi dans notre histoire de France à désigner une longue période d'affrontements et de massacres alors même que la dimension ''religieuse'' se combinait avec bien d'autres", note-il. "Une désignation qui ne va nullement de soi pour le passé et a fortiori pour notre présent (en France, mais aussi au Moyen Orient)".

 

Sur son blog

18/11/2015 à 07:17  |  (1 commentaire)
La classe

 « J’ai la chance d’enseigner dans un collège où la plupart de mes collègues ont participé, à leur manière, à la discussion, commentant qui en Anglais la déclaration de B. Obama ou qui en Histoire-Géographie la situation géopolitique. J’ai essayé quant à moi d’agir en professeur de Lettres et d’utiliser mes outils de tous les jours, à savoir la langue, la littérature et l’art en général, pour faire réfléchir mes élèves sur ce que nous représentons. Ou plus exactement sur ce que ce mot « France » représente pour eux. » Pour éclairer et mutualiser leurs représentations, les collégiens de Patricia Bonnard, professeure de français dans la banlieue lyonnaise, ont réalisé en ligne des nuages de mots : ils sont aussi, à leur façon, l’image et la revendication d’une culture partagée.

 

Sur le blog de l’enseignante

 

18/11/2015 à 07:17  |  (0 commentaire)
La classe

Face aux attentats, la fonction cathartique de la créativité a souvent aidé les élèves à se libérer de leurs émotions et à affirmer leur volonté de fraternité. Pour donner encore plus de portée à ce travail, de nombreuses classes ont diffusé leurs productions sur les réseaux sociaux, nous rappelant que c’est là aussi désormais qu’il s’agit de faire société. Sur Twitter, le hashtag #EcolespourlaPaix permet ainsi de découvrir messages, dessins, vidéos, nuages de mots, poèmes… partagés par des écoliers. Tweets de France, du Québec, de Suisse … : « C'est injuste, morts pour rien, juste pour que tous les gens pensent comme eux ! », « Vous n'êtes pas seuls. Nous sommes solidaires. », « Provoquer la guerre c'est facile mais déclarer la paix, c'est beaucoup plus difficile. », « Mes élèves ont créé un film pour vous cousins Français. Gros becs de Québec », « Ensemble on est plus fort, on collabore, on construit ensemble la ribambelle de la Paix », « Il ressort de notre discussion, qu'il est essentiel de continuer à rire, à faire la fête et à être heureux »…

 

Sur Twitter

18/11/2015 à 07:17  |  (0 commentaire)
La classe

"Le MOOC MediaS sera ouvert à tous les enseignants de disciplines, mais aussi à tous les professeurs des écoles", annonce l'académie de Besançon qui lance ce nouveau service. "Ce MOOC  est un dispositif de formation connectiviste qui a pour bout de proposer aux enseignants du primaire et du secondaire un soutien dans l’appropriation de l’Education aux Médias et à l’Information (EMI) afin de construire des séances pédagogiques directement exploitables en classe avec les élèves".

 

Le mooc

18/11/2015 à 07:17  |  (0 commentaire)
L'élève

Il y a bien un lien entre le petit déjeuner et la réussite scolaire. Une étude réalisée par l'université de Cardiff (Royaume Uni) auprès de 5000 écoliers venus de 100 écoles primaires différentes a établi un lien direct entre leur petit déjeuner et la performance scolaire. Selon elle, les élèves qui prennent un vrai petit déjeuner réussissent mieux. Ceux qui se contentent de chips ou de bonbons n'ont pas de bons résultats. Au Royaume Uni cette étude intervient au moment où les repas gratuits sont remis en question. En France un projet de loi sur l'accès à la cantine est en débat. Certains pays commencent la journée par un petit déjeuner collectif et gratuit. Une mesure à prendre pour la réussite de tous ?

 

L'étude

18/11/2015 à 07:16  |  (1 commentaire)
Les disciplines

Le numérique peut-il aider les écoliers à mieux maitriser les secrets des conjugaisons ? A Issy-les-Moulineaux (92), Angélique Schweiger a décidé de varier les supports d’apprentissage de ses élèves pour faire apprendre les terminaisons des verbes du premier groupe ainsi que les verbes être, avoir et aller conjugués au présent de l’indicatif. En prime, les élèves ont travaillé également l'accord entre verbe et sujet. Sébastien Chéritat, professeur dans la même école et référent numérique, et A. Schweiger exposent dans le détail leurs usages du numérique.

(..)
18/11/2015 à 07:16  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Numération, décompositions, écrire des nombres, les classer, les tables, le calcul mental, les figures géométriques : L Pamphile publie pas moins de 200 exercices de mathématiques pour l'école primaire. Profitez en !

 

200 exos Laurent Pamphile

 

18/11/2015 à 07:16  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 18 novembre 2015.

Partenaires

Nos annonces