Anglais : Place au jeu  

Comment motiver les élèves à pratiquer l'oral ? Laurent Adien, professeur dans un collège Rep de Nevers, s'appuie sur les jeux et les vidéos diffusés sur son blog. Une démarche qui encourage le travail de groupe et la communication orale.

 

Une souris pour la grammaire

 

Où est passée la souris ? On est en 6ème et les élèves travaillent sur les prépositions de lieux. Il s'agit de distinguer under de before, behind de beside, in front of de between. Après les bons vieux exercices sur papier, place à la souris. Sur l'écran du TBI, poursuivie par un chat, elle court se réfugier "behind the sofa" ou "under the armchair". Il s'agit de cliquer sur la bonne réponse. Les élèves se succèdent pour indiquer la bonne réponse.

 

Laurent Adien enseigne au collège Adam Billaut, un petit établissement Rep de Nevers. "C'est un travail qui débloque les élèves", explique-t-il. "On apprend plus facilement quand on s'amuse et c'est particulièrement précieux avec les élèves en difficulté".

 

Travail de groupe et smartphone

 

Des jeux comme celui de la souris, son blog en propose des dizaines à coté de vidéos, de publicités, de chansons. Un vaste choix de petits outils bien choisis qui alimentent les 4 niveaux du collège. Cette richesse explique la fréquentation du site : plus de 150 000 pages vues pour le site du cours d'anglais d'une ville moyenne de province.

 

"Le blog me sert à entreposer les outils que j'utilise en cours. Je me sers très peu du manuel. Je peux prendre en cours les éléments dont j'ai besoin et les élèves savent où ils sont.

 

En 3ème les élèves doivent réaliser en groupe une vidéo simulant un entretien d'embauche. Ils peuvent s'appuyer sur des animations sonorisées et sous titrées disponibles sur le blog. "Ils vont aller chercher des éléments pour préparer la vidéo", explique L Adien. "Ensuite ils vont se répartir les rôles et se filmer avec leur téléphone. Les vidéos seront corrigées et diffusées dans la classe. Pour moi c'est une seule vidéo à évaluer. Mais eux je sais qu'ils ne vont pas hésiter à répéter 10 fois ou 20 fois leur dialogue. Ils parlent ainsi beaucoup plus que ce que permet le temps d'un cours avec 27 élèves. Dans le groupe les plus forts vont motiver les plus faibles".

 

Pour Laurent Adien, le niveau oral des élèves s'est nettement amélioré. "Ils ont moins d'inhibition. Même si l'expression n'est pas toujours grammaticalement correcte ils n'héistent pas à s'exprimer et à communiquer".

 

Et la grammaire dans tout ça ? L Adien juge que l'expression écrite n'a pas progressé comme l'oral et c'est un souci pour lui. Mais la plupart des ressources portent sur des leçons de grammaire. Ainsi en 4ème, pour traiter des verbes irréguliers c'est une vidéo de slam qui soutient le cours.

 

François Jarraud

 

Le site

 

 

Par fjarraud , le jeudi 26 novembre 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces