La crise du recrutement n'est pas terminée dans le second degré 

Malgré la hausse du nombre de candidats aux concours externes de l'enseignement, les premiers résultats de l'admissibilité au capes externe tombés le 19 mai montrent que 2016 verra encore un nombre important de postes non pourvus, particulièrement en lettres et allemand.

 

En lettres modernes, le nombre de candidats a légèrement augmenté en 2016 (3535 soit 300 de plus) mais le recrutement devrait être difficile. En effet on compte 1450 candidats admissibles pour 1316 postes mis au concours. Un pourcentage important des postes ne sera pas couvert. C'est pire en lettres classiques où on ne compte plus que 99 admissibles pour les 230 postes offerts. Dans cette discipline la situation s'est encore dégradée par rapport à 2015 (117 admissibles , 99 admis) et le sort fait aux lettres classiques dans la réforme du collège y est peut-être pour quelque chose.

 

En Histoire-géographie et en SES la situation est bien meilleure. En SES 229 admissibles sont proposés pour 120 postes ce qui devrait permettre une forte élection des candidats (il y avait 2051 inscrits au départ). Le niveau d'exigence sera élevé aussi en histoire-géo cette année encore : 1493 amissibles pour 700 postes à pourvoir (1478 pour 685 en 2015).

 

Dans les langues vivantes la situation est contrastée.. En espagnol on compte 1004 admissibles pour 462 postes : le recrutement sera aisé. En allemand par contre il n'y a que 254 admissibles pour 345 postes offerts.

 

Là aussi le débat sur la réforme du collège a peut-être pesé sur la situation du recrutement. Si globalement le recrutement est devenu plus aisé dans l'enseignement en 2016 avec une hausse globale du nombre de candidats, les verrous existants antérieurement dans certaines disciplines semblent s'être renforcés.

 

Résultats aux concours

 

Par fjarraud , le vendredi 20 mai 2016.

Commentaires

  • kiddy, le 20/05/2016 à 09:12
    "Là aussi le débat sur la réforme du collège a peut-être pesé sur la situation du recrutement" ça ne doit être que ça comme raison...travailler pour un smic en banlieue parisienne après 5 ans d'études ça n’attire plus les jeunes?


  • maria1958, le 20/05/2016 à 08:02
    On peut aussi dire (ce n'est pas incompatible…) qu'organiser le dézingage des bilangues et de l'enseignement des langues anciennes, c'est un moyen d'accompagner - au lieu de les traiter - les difficultés de recrutement.
    Vendue comme une super réforme volontariste s'attaquant aux inégalités de réussite, Collège2016 serait donc plutôt guidée par une logique de renoncement ? 

    Ne revalorisons pas les salaires des profs (au contraire, baissons le salaire de début à 1,1 SMIC !). Et supprimons toutes les aides financières aux candidats aux concours de l'enseignement, c'est vrai qu'on n'a pas besoin d'eux tant que ça,  qu'ils préparent le concours en ayant un job chronophage en parallèle et on verra bien ce que ça donne….. Eh bien, on voit !!!!!!!

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
E Gentaz - L Sprenger-Charolles : Evaluation de CP : Un outil invalide
- De : monique O Publié : jeudi 14 septembre 2017 08:05 Objet : E Gentaz - L Sprenger-Charolles : Evaluation de CP : Un outil invalide Savez-vous que dans les écoles , les évaluations diagnostiques cp ne sont pas nouvelles! Dans certaines...
Rémi Brissiaud : En maths une réforme hors de portée
- Monsieur Brissiaud, j'ai été très sensibilisée à votre pédagogie des mathématiques en IUFM, il y a 20 ans. Après avoir testé de nombreuses choses (dont Ermel), j'utilise depuis 3 ans votre fichier J'apprends les Maths en CE1 et CE2. Et mes...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces