Adieu B2i, bonjour Pix ! 

Va-t-on passer d’un mode administratif de certification des compétences numériques, type B2i, à un mode reconnu par les entreprises et la société dans son ensemble comme celle des TOFL ou TOEIC ? C’est l’enjeu qui est derrière le nouveau dispositif Pix présenté par la ministre le 17 novembre.

 

Pix le nouveau B2i

 

Pour N Vallaud Belkacem, Pix est « la première déclinaison concrète en Europe du référentiel de compétences européen permettant à chacun de mesurer ses compétences numériques tout au long de la vie ». Développé par le ministère avec le Conseil national éducation économie, Pix est appelé à replace les B2i collège et lycée à la rentrée 2017.

 

Ce nouveau service en ligne proposera à la rentrée 2017 une évaluation en ligne de ses compétences numériques à partir de la 4ème.  Les jeunes comme les adultes pourront tester leurs compétences dans 5 domaines : les données, la création de contenus, la communication, la sécurité, et l’environnement numérique.

 

Tout le défi est de proposer des tests en ligne , concrets et qui permettent de vérifier des compétences.  L’équipe de Pix a montré des exemples : tri dans une feuille de tableur, utilisation d’un atlas web par exemple.  Des épreuves « ancrées dans la réalité » selon le ministère et les pratiques courantes.

 

Le projet scolaire n’est pas totalement bouclé mais , selon M Gendron, Directeur du numérique éducatif, et Benjamin Marteau, délégué général du CNEE responsable de Pix, la certification serait faite en établissement. « Il n’est pas question de la faire sans les enseignants », précise B Marteau.

 

Cependant Pix aura bien des différences avec le B2i. La certification donnera droit à des points (sur un total de 1024). Et ces points seront conservés , si Pix trouve sa voie, au long de la vie notamment pour assurer d’un niveau numérique vis-à-vis d’un employeur.

 

Avec Pix, c’est à la fois l’entrée dans l’école des pratiques numériques courantes et une validation ouverte sur la société. C’est donc un changement de  perspectives. Il est trop tôt pour savoir si les compétences numériques propres à l’école trouveront place dans ce dispositif. Le ministère tente un saut conceptuel avec le numérique : celui de l’ouverture sur la société et ses besoins.

 

C’est peut-être ce que Matthieu Gendron voulait dire en parlant de « startup publique » et « d’agilité ». Des termes qui cohabitent mal avec un service d’Etat…

 

Diplome.gouv : un service d’attestation des diplômes en ligne

 

L’autre annonce faite par la ministre ce matin c’est l’ouverture en janvier d’un service d’attestation des diplômes nationaux en ligne. Le site diplôme.gouv.fr se déploiera de janvier à mai 2017 pour accueillir les bacs et les BTS. Il permettra d’obtenir instantanément une certification d’obtention de ces diplômes. Pour la ministre, ce nouveau service permettra de diminuer le nombre de faux diplomes en circulation.

 

 

François Jarraud

 

La version beta de Pix

 

 

 

Par fjarraud , le jeudi 17 novembre 2016.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces