Educatice : Les ressources pédagogiques entre auto création des enseignants et normalisation 

Créer des ressources pédagogiques est-ce participer à la formation des enseignants N Sont-elles soumises à un risque de normalisation par l'Education nationale ? Le 18 novembre, la table ronde sur les ressources pédagogiques organisée par la Café pédagogique a tenté de faire le point sur l'articulation entre la masse de ressources auto produites par les enseignants et el projet ministériel d'encadrer cette production à travers le nouveau site de référencement Myriaé, lancé au Salon Educatice. Va-t-on vers l'élimination de la toile des ressources pédagogiques produites à foison par les enseignants ? Cette question a fait la toile de fond des échanges de la table ronde organisée par le Café pédagogique le 18 novembre à Educatice.

 

Auto production et auto formation des enseignants

 

Devant une salle comble, le Café pédagogique avait réuni des enseignants dont le site fait référence avec un représentant du ministère de l'Education nationale, pour un débat animé par Bruno Devauchelle.

 

Matthieu Dejean est co-animateur du site Tablettes & survêtements, très utilisé par les professeurs d'EPS. Christine Lemoine dirige Maternailes.net, un site qui fait référence pour les professeurs de maternelle. Julien Cabioch a créé Vive les SVT. Alexandre Accou est formateurs dans l'enseignement primaire et auteur d'un ouvrage de référence sur le numérique au primaire. Alain Thillay est chef du département du développement et de la diffusion des ressources numériques au ministère de l'Éducation nationale.

 

Produire des ressources pédagogiques est-ce aussi participer à la formation des enseignants, demande Bruno Devauchelle en ouverture de la table ronde. C'est ce que ressent C. Lemoine. "J'ai appris mon métier sur listecol.fr", un site et une liste de discussion des enseignants du primaire qui a eu ses heure sde gloire il y a une dizaine d'années. "Grâce à ces échanges je me suis dit qu'on peut enseigner autrement. J'ai mis en place une autre pédagogie. Les ressources que je diffuse n'existent nulle part ailleurs. Les ressources des sites institutionnels sont inadaptées à ma pédagogie". En fait, les ressources de Maternailes.net sont co produites en interaction avec un réseau de collègues. Le site participe donc bien de la formation.

 

Matthieu Dejean montre une situation assez comparable en EPS. C'est tout le processus de publication sur les sites officiels qui est à l'origine du site Tablettes & survêtements. "On a créé un site avec Julien Tixier pour diffuser nos propres ressources", explique-t-il. Là aussi une communauté est apparue qui échange avec les utilisateurs.

 

Comment les enseignants utilisent les ressources

 

En SVT, le site de Julien Cabioch permet de valoriser des productions d'élèves en les partageant. "Les élèves ne recopient pas d'année en année . Ils font mieux", explique-t-il et le site joue un rôle formateur pour les élèves. Il permet aussi d'assurer la pérennité de ressources pédagogiques et d'échanger entre enseignants. Le site a un impact sur les pratiques : "on travaille plus sur des questions d'actualité ce qui permet de développer l'esprit critique des élèves", explique-t-il.

 

Alexandre Accou, en formation, invite les enseignants à indiquer l'origine des ressources utilisées en classe et l'usage qui en est fait. "Il faut déculpabiliser l'emprunt de ressources par les enseignants", explique-t-il.

 

Normalisation ou qualification ?

 

Il revenait à A Thillay le rôle d'expliquer la stratégie du ministère face à cette fleuraison d'initiatives de terrain qui rencontrent un tel succès. "Qu'il y ait des réseaux et des associations on le sait. Il faut que tout ce monde se parle. Ce qui se joue c'est la culture professionnelle numérique des enseignants", explique-t-il. Apparemment elle se fabrique largement hors de portée de l'institution. "Il y a besoin d'un tissu associatif, de réseaux", estime-t-il. "La seule chose qu'on demande c'est qu'on soit bien dans un projet Education nationale avec des référentiels communs. Ce qui importe c'est ce qui se fait sur le terrain mais dans un cadre commun, celui de l'Education nationale".

 

Et le ministère pense avoir trouvé l'outil pour cela avec Myriaé, le moteur de recherche des ressources pédagogiques que le ministère a lancé au salon Educatice. A vrai dire c'est une nouvelle tentative du ministère après Edubase et Educasources, qui n'ont pas rencontré un très grand succès. Les enseignants utilisent les mêmes moteurs de recherche que le grand public. Et ils font confiance à l'échange de bonnes adresses entre collègues.

 

Pour être présent sur Myriae il faudra passer par la rédaction d'une fiche normalisée. "On parle de normalisation des fiches pas des contenus des sites", promet A Thillay. "Si vous voulez être visible sur ce portail il faudra faire ce travail". Une affirmation qui rencontre déjà les craintes des enseignants. "Ne vont-ils pas chercher à contrôler notre travail" se demande M Dejean.

 

François Jarraud

 

Maternailes

Tablettes & survetements

Vive les SVT

Myriaé

 

 

Par fjarraud , le lundi 21 novembre 2016.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants
- De : fjarraud Publié : jeudi 22 juin 2017 07:14 Objet : Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants Je pleure devant une aussi grande bêtise. j'ai connu le temps béni de la semaine de 4 jours et demi...
Les devoirs c'est vraiment efficace ?
- Êtes vous enseignant jean ? De : fjarraudPublié : mardi 27 juin 2017 08:07Objet : Les devoirs c'est vraiment efficace ?
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces