Les relations école - entreprise descendent dans les établissements 

Un nouveau texte vise à développer jusqu'à l'échelon local les relations Ecole - entreprises. Mais il cadre aussi ces relations en invitant les enseignants à la neutralité commerciale dans ces relations. Les collèges devront aussi étaler les stages de 3ème sur l'année.

 

Prise dans la foulée des mesures annoncées en décembre 2015, cette circulaire entend agir dès cette année scolaire pour renforcer les relations école - entreprises. Elle invite notamment les recteurs à créer des comités académiques et locaux école - entreprise. Elle leur demande de développer les pôles de stage annoncés par la ministre et de diffuser les guides du CNEE.

 

Surtout, les recteurs se voient chargés de "mettre en oeuvre concrètement le parcours Avenir", ce qui ne devrait aps être une mince affaire... Au niveau des établissements , la circulaire demande l'étalement dans l'année des stages de 3ème. C'est une demande du CNEE qui a constaté que les stages ont lieu dans la très  grande majorité des cas en décembre , un moment où les entreprises n'ont pas besoin de stagiaires. L'étalement serait souhaitable, sauf que le moment choisi est aussi en rapport avec le climat scolaire des établissements... Les établissements sont aussi invités à mettre en place une préparation aux stages de 3ème dès cette année.

 

Le texte demande aussi aux enseignants de prendre des précautions dans les relations avec les entreprises.  Notamment les enseignants doivent veiller à la neutralité commerciale de la communication des entreprises vers les élèves et vérifier les documents remis par elles aux élèves. Rien n'est dit par contre sur la lutte contre les discriminations durant ces stages.

 

La circulaire

Dhume : Stages en entreprises et discrimination

Le Parcours avenir au quotidien

Les mesures de décembre 2015

 

 

Par fjarraud , le vendredi 25 novembre 2016.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Brevet : De l'examen complexe à l'épreuve absurde...
- Alors que nos gouvernants se félicitent d'avoir obtenu les JO de 2024, l'EPS n'est plus qu'une matière négligeable. Ce que finalement conforte l'opinion que cette manifestation n'est qu'un grand capharnaüm financier. ...
Maths : Nouvelle écriture pour les algorithmes
- Moi j'dirai "Ce n'est pas une bonne idée. On doit revenir aux fondamentaux. ça ajoute de la complexité ce qui n'est pas nécessaire. Ptêtre même que ça va créer une polémique inutile"... De : Greg Barthelem Publié : mardi 17...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces