Précis de grammaire à destination des prédicateurs 

 « Des pédagogistes savants ont créé un fourre-tout: le #prédicat. Un nouveau symbole de la dérive de l'enseignement qui s'éloigne du bon sens. » Ainsi François Fillon s’exprime-t-il sur Twitter. Une fois de plus hélas, l’enseignement du français se retrouve instrumentalisé à des fins idéologiques. Pour dépasser les préjugés et les ignorances, on conseillera en particulier la lecture d’un éclairant document de présentation réalisé par Alexandre Tobaty. La notion de prédicat, qui remonte à Aristote et apparait dans des manuels de grammaire depuis des décennies, y est soigneusement expliquée. On y verra combien la notion est loin de porter « atteinte à la langue française » et de participer à un «  nivellement par le bas » (Annie Genevard,  déléguée à l’éducation chez les Républicains) : elle est susceptible au contraire d’aider à une plus fine compréhension du fonctionnement de la langue et à un meilleur usage de celle-ci.

 

Présentation du prédicat par Alexandre Tobaty

L’enseignement de la langue sur le site de l’académie de Bordeaux

La notion de prédicat expliquée par une professeure des écoles

 

Par fjarraud , le lundi 23 janvier 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces