L'Afef écrit aux candidats 

L'Association française des professeurs de français (AFEF) s'alarme des positions prises et de la place de l'Ecole dans le débat électoral. "La simplification des contenus d’enseignement affirmée comme un remède miracle prolonge une illusion populiste : qui peut encore croire que lire, écrire, compter soit simple et suffisant, et que cela s’acquière par magie avec un nombre d’enseignants en baisse ?", écrit notamment l'AFEF. "Les menaces d’élimination de la « pédagogie », frontales ou masquées, sont insupportables tant elles entachent d’indignité une longue tradition philosophique... Quelle démagogie que de soutenir qu’il n’est nul besoin de savoir-faire spécifiques pour exercer une « liberté pédagogique » qui rime alors avec vacuité ! Quant à l’annulation pure et simple de la réforme du collège déjà enclenchée, associée à une énième réforme de programmes, quel gâchis, alors que des évolutions efficaces mais précaires sont en train de se mettre en place !"

 

L'appel d el'AFEF

 

Par fjarraud , le vendredi 17 mars 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Cnesco : 30 mesures et un espoir pour l'Ecole
- Quelques bonnes choses notamment sur la formation continue des enseignants, pour le reste rien de bien singulier et parfois incantatoire, deux exemples d'une réflexion inaboutie : - le développement de lycées polyvalents, argument de mixité...
Fillon droitise encore son programme pour l'Ecole
- On peut critiquer l'existant de diverses manières, très idéologiques y compris comme M. Fillon. Mais deux remarques s'imposent à propos de ses intentions sur l'autonomie concernant les personnels et les programmes. 1) l'autonomie des...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces