L'actualité de l'éducation du 5 au 12 mai 2017 

La Présidentielle et l'Ecole

Education : Les 6 travaux d'Emmanuel Macron

Si le nouveau président a déclaré faire de l'éducation une "priorité du quinquennat" c'est aussi que c'est un des trois sujets sur lesquels sont électorat l'attendent (les deux autres sont l'Europe et l'emploi). Le nouveau président a mis la barre haut. Il veut à la fois réformer l'éducation prioritaire, revoir l'orientation vers le supérieur, diffuser de l'autonomie au collège et dans les écoles. D'autres dossiers l'attendent : ouvrir des perspectives pour les enseignants, lutter contre les sorties sans qualification, évaluer les résultats. Or chacun de ces dossiers est piégé comme nous allons essayer de le montrer...

Lisez l'article...   

 

Une 7ème mission pour Macron : Les profs stagiaires se rebiffent à Paris

Qui a dit qu'Emmanuel Macron n'aurait pas de période de grâce ? Alors que l'on parie sur l'identité du prochain ministre de l'Education, les chantiers sont, eux, bien identifiés. A commencer par la formation des enseignants, une réforme plutôt ratée du quinquennat Hollande. Après Grenoble, un collectif de profs stagiaires s'est créé à Paris pour réclamer des améliorations.

Lisez l'article...   

 

L'homme providentiel

L'élection d'Emmanuel Macron c'est d'abord un soulagement. Sa candidature a écarté l'hypothèse de l'arrivée au pouvoir de l'extrême droite. La victoire est nette. Pour autant, derrière ce soulagement, il y a des motifs d'inquiétude.

Lisez l'article...   

 

Les maitres surnuméraires et le programme Macron

Retour à la case départ. C'ets ce que semble promettre aux maitres surnuméraires, les fameux "plus de maitres que de classes" (PDM), le programme éducatif d'Emmanuel Macron. Ces enseignants surinvestis souhaitent défendre un dispositif qui bénéficie aussi d'un fort soutien syndical. Cécile, une maitresse surnuméraire travaillant dans une école Rep de l'ouest du pays, nous explique pourquoi.

Lisez l'article...   

 

L'Unsa Education et le Snuipp Fsu divisés face à E Macron ?

L'élection d'E Macron met-elle un terme à la division syndicale ? L'Unsa Education apppelle à la poursuite des réformes. Le Snuipp Fsu s'inquiète de certains éléments du programme Macron.

Lisez l'article...   

 

Le Se-Unsa demande une école "durable"

" L’École n’en peut plus des discours caricaturaux, des oppositions stériles et des allers et retours idéologiques ; elle a besoin de stabilité". C'est ce que Stéphane Crochet, le nouveau secrétaire général du Se Unsa, écrit à Emmanuel Macron le 10 mai.  Dans cette lettre il fixe quelques points précis de cette durabilité. " Pour les enseignants de l’Unsa, il faut inscrire la politique éducative dans le long terme en poursuivant les transformations déjà engagées pour une École inclusive et émancipatrice, exigeante et bienveillante" et "intensifier les politiques de réduction des inégalités au sein de notre École en soutenant les nouvelles dynamiques de l’éducation prioritaire, en renforçant les incitations à la mixité sociale et scolaire".

Lisez l'article...   

 

Le Sgen Cfdt prend ses distances avec Macron

Premier syndicat à avoir clairement appelé à voter pour E Macron, le Sgen Cfdt prend ses distances avec son programme éducatif, notamment en ce qui concerne l'avenir des maitres surnuméraires. "Certains chantiers ont été ouverts par la loi de Refondation pour permettre la réussite de tous les élèves, et rien ne serait plus préjudiciable au système éducatif que leur remise en cause complète et brutale... Ainsi la suppression brutale des dispositifs « Plus de Maîtres Que De Classes », dont l’efficacité est avérée, serait incompréhensible et néfaste. C’est aussi le cas pour la réforme du collège et pour les projets éducatifs territoriaux mis en œuvre dans le cadre de la réforme des rythmes". Le syndicat rappelle aussi qu'il souhaite une "autonomie des équipes pédagogiques" et non celles du seul chef d'établissement.

Lisez l'article...   

 

OCDE : Un effort éducatif indispensable en France pour tirer parti de la mondialisation

Alors que la mondialisation est le thème central de la campagne électorale, l'OCDE publie le 4 mai son rapport sur les "Perspectives de l'OCDE sur les compétences". Reprenant certains enseignements de PIAAC 2013, le rapport montre le lien entre l'effort éducatif et de formation professionnelle et une intégration heureuse dans la mondialisation. Et il interpelle l'école française. Car, pour l'OCDE, avec une main d'oeuvre moins bien formée que dans les autres pays développés, la France a du mal à tirer parti de la la mondialisation comme ses voisins.

Lisez l'article...   

 

Offensive du  Medef sur l'éducation

Le Médef ouvre un nouveau site destiné à faire valoir ses idées sur l'éducation. Alors qu'un nouveau pouvoir s'installe il va largement les diffuser autour d'un slogan "100% des élèves employables".

Lisez l'article...   

 

 

Sur le départ

 

Le testament politique de N. Vallaud Belkacem

" Je souhaite livrer quelques réflexions issues de mon expérience qui n’ont pas d’autre ambition que de servir, dans un état d’esprit républicain, ce que je crois être l’intérêt général dans le cadre d’une alternance démocratique qui doit marquer des changements, mais aussi une certaine forme de continuité dans les politiques publiques". Dans un long texte destiné à son successeur, et sans doute aussi au grand public, l'ancienne ministre de l'éducation nationale dresse en 10 points ce que pourrait être cette continuité. Quitte à lister des points de désaccord avec E Macron.

Lisez l'article...   

 

La lettre d'adieu de N Vallaud-Belkacem

A la veille du dernier conseil des ministres de F Hollande, N Vallaud Belkacem a envoyé aux enseignants une lettre d'adieu. "Par-delà les alternances, c'est vous qui, au quotidien, avec les personnels de direction et d'inspection, avec les personnels éducatifs aussi, continuerez d'accueillir les élèves, de les accompagner, de les écouter, de leur transmettre savoirs, savoir être et savoir-faire avec la volonté, à chaque rentrée scolaire renouvelée, de les faire réussir tous, de les rendre autonomes et responsables, pour eux-mêmes mais aussi pour les autres", écrit la ministre. "Parce que je sais chacun.e d'entre vous attaché.e à faire vivre au quotidien une école exigeante, bienveillante, inclusive et ouverte ; parce que je sais que malgré l'immensité des défis, l'Ecole grâce à vous est entre les meilleures mains pour les relever, je partirai le cœur gros mais l'esprit toujours optimiste."

Lisez l'article...   

 

 

Métier

Les grilles d'évaluation des enseignants publiées

C'est un des éléments clés des accords PPCR.  L'évaluation des enseignants du 1er et du 2d degré ne se fera plus lors d'inspections au hasard mais lors de 3 "rendez vous de carrière" établis à date fixe, prévisibles et annoncés un mois à l'avance. Mieux les grilles d'évaluation, généralement inconnues, sont maintenant publiées au JO. Le JO du 10 mai publie les grilles générales des enseignants ainsi que celles des professeurs documentalistes et des CPE.

Lisez l'article...   

 

La rémunération des inspecteurs nettement relevée

In extremis, c'est un joli cadeau que N Vallaud Belkacem fait aux inspecteurs juste avant la démission du gouvernement. Deux textes publiés au JO du 10 mai augmentent très sensiblement leur rémunération à compter du 1er septembre 2017. Pour les syndicats, cette évolution est la seule application des accords PPCR dont bénéficieront les inspecteurs.

Lisez l'article...   

 

Périmètre étendu  pour les remplaçants du premier degré

Un décret publié au JO du 10 mai précise les conditions d'affectation des remplaçants du premier degré. " Le directeur académique des services de l'éducation nationale procède par arrêté aux affectations dans les écoles, établissements ou services d'exercice des fonctions de remplacement. Cet arrêté précise également l'objet et la durée du remplacement à assurer. L'affectation aux fonctions de remplacement peut être faite dans une école, un établissement ou un service situé en zone limitrophe au sein du département, lorsque les besoins du service l'exigent", précise le texte. Le ministère avait annoncé en mars plusieurs mesures concernant les remplacements dont la révision des périmètres.

Lisez l'article...   

 

PPCR : Les textes publiés in extremis

Le Journal officiel du 7 mai publie 3 décrets pris en application des accords de revalorisation PPCR. Ces textes concernent toutes les catégories d'enseignants du professeur des écoles à l'agrégé. Ils rénovent les parcours de carrière en créant un troisième grade au dessus de la hors classe, la classe exceptionnelle. Surtout ils mettent en place une nouvelle évaluation des enseignants. Ces décrets instaurent une nouvelle époque dans le management des enseignants. Ils arrivent très tard en fin de mandat. Laissera-t-on vivre ce nouveau management ?

Lisez l'article...   

 

Les missions des psychologues au B.O.

C'est une mission sociale qui est donnée en priorité au nouveau corps des psychologues de l'éducation nationale (PsyEN), né de la réunion des personnels des Rased et des centres d'orientation, par une circulaire publiée au BO du 4 mai. "Les psychologues de l'éducation nationale (PsyEN) participent à la lutte contre les effets des inégalités sociales et inscrivent leur action au bénéfice de la réussite scolaire pour tous", noite en premier le texte qui revient sur cette question : "Leurs interventions ont vocation à faciliter l'accès de tous les élèves aux apprentissages, à la culture, à la citoyenneté, à l'autonomie et au « vivre-ensemble », ainsi qu'au développement d'un environnement favorable au bien-être en milieu scolaire". La circulaire distingue ensuite les missions communes de celles spécifiques aux différentes fonctions des PsyEN.

Lisez l'article...   

 

Mutations et détachements outre mer

Le BO du 4 mai détaille les conditions de mise à disposition en Nouvelle Calédonie (1er et 2d degrés), d'afffectation à Wallis et de mutation à Mayotte.

Lisez l'article...   

 

PY Duwoye : Autre formation, autre corps enseignant ?

La formation actuelle des enseignants laisse à désirer. Dans un nouveau chapitre publié le 5 mai, Pierre Yves Duwoye se prononce pour une refonte des concours et la mise en place d'une formation de 2 ans. Il amorce aussi le dessin d'un nouveau corps enseignant se substituant graduellement aux corps existants.

Lisez l'article...   

 

Education prioritaire : Une circulaire renforce le pilotage

Ce sera une des dernières instructions de la ministre et elle concerne l'éducation prioritaire.  Une circulaire publiée au BO du 4 mai renforce le pilotage de l'éducation prioritaire en en détaillant le contenu aux niveaux national, académique et local.

Lisez l'article...   

 

Fournitures : Les instructions du ministère

" La réduction des charges financières qui pèsent sur les familles à chaque rentrée scolaire doit constituer une priorité absolue pour rapprocher les familles de l'école et mener à la réussite de tous les élèves. En effet, tous les parents ont à cœur d'assumer leurs responsabilités de parents d'élèves en procurant à leurs enfants le matériel scolaire demandé dans la liste des fournitures scolaires. En conséquence, les écoles et les établissements doivent s'attacher à produire des listes de fournitures raisonnables."

Lisez l'article...   

 

Les  enseignants de l'enseignement adapté et spécialisé et les référents TICE revalorisés

Avant de partir, N Vallaud Belkacem conclue le PPCR en décidant pour les cas particuliers du système éducatif. Le Journal officiel du 11 mai publie une série de décrets et arrêtés qui revoient le système d'indemnisation des enseignants  de l'enseignement adapté et spécialisé et les référents TICE.

Lisez l'article...   

 

Les accès à la classe exceptionnelle et à la hors classe

Le JO du 11 mai établit la liste des lieux d'exercice donnant droit à l'accès à la hors classe. A coté de l'éducation prioritaire, on trouve  l'affectation dansle supérieur, directeur d'école, directeur de CCIO, directeur adjoint de Segpa, directeur Unss, conseiller pédagogique, formateur académique et maitre formateur, référent handicap, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques. Un autre texte fixe les taux d'accès à la classe exceptionnelle. Enfin un dernier texte augmente le taux d'accès à la hors classedes professeurs des écoles de 5 à 5.5% en 2017.

Lisez l'article...   

 

Revalorisation des personnels de direction

Un décret publié au JO du 11 mai étend aux personnels de direction le bénéfice des accord PPCR. Cette réforme statutaire vise à maintenir l'attractivité de ce corps de seconde carrière au regard de la revalorisation dont bénéficient les corps d'origine des lauréats du concours d'accès. A compter du 1er septembre 2017, le corps de personnel de direction est restructuré en deux grades : le grade de personnel de direction de deuxième classe et le grade de personnel de direction de première classe sont fusionnés en un seul grade. Par ailleurs, il est créé un échelon spécial dans le grade de personnel de direction hors classe doté de la hors échelle B. Concernant la promotion de grade, les conditions d'accès à la hors classe ont été modifiées et prévoient cumulativement la détention du 9e échelon de la classe normale et d'une ancienneté dans le corps de huit ans. L'accès à l'échelon spécial, qui est contingenté, est rendu possible au regard de quatre critères alternatifs liés au nombre de postes occupés ou aux sujétions particulières assurées tout au long de la carrière. Un autre décret publie les nouvelles grilles indiciaires.

Lisez l'article...   

 

Psychologues : Un texte sur leur temps de travail

Un arrêté publié au JO du 11 mai établit le temps de travail des psychologues de l'éducation nationale : 24 h pour les  psychologues "éducation apprentissages" (Rased) et 27 h pour les psychologues orientation dont 4 heures pour l'organisation. Cela sur l'année scolaire plus une semaine pour la première catégorie et 3 semaines pour la seconde.

Lisez l'article...   

 

 

Numérique

Créathon, Hackathon, comment faire pour réussir ?

Le Créathon s'est déroulé mercredi 10 mai. En ligne depuis le monde entier, 200 équipes représentant environ 700 personnes, principalement du monde éducatif découvrent la thématique de ce "marathon de création pédagogique". Cet évènement co-organisé par le GIS INEFA, principalement autour de l'Université de Poitiers (Laboratoire Techne) et Canopé) et plusieurs partenaires locaux, nationaux et internationaux atteint le statut de plus grand hackaton pédagogique francophone. Les organisateurs qui, pour la troisième année s'attendaient à 100 équipes se trouvent devant le double, preuve de l'intérêt et du succès de cette initiative. Ce mercredi les équipes ont 12 heures pour rendre leur projet. Le 11 un jury tente de départager les équipes et de retenir les 5 projets qui seront primés. Les 5 équipes retenues pourront alors être soutenues, accompagnées jusqu'à la première semaine d'octobre lors du C2e de l'université de Poitiers consacré au thème "L’Edutainment comme école parallèle". Ils pourront alors affiner leur projet et peut-être même le prototyper.

Lisez l'article...   

 

Un Guide des appareils mobiles en classe

"Comment s’adapter à cette nouvelle réalité et à l’apparition de nouveaux comportements en salle de classe ?" L'Université de Laval , au Québec, publie un guide qui montre les usages que l'on peutfaire du mobile en classe aussi bien pour la recherche que pour commuiquer, améliorer leurs notes ou pour vérifier la compréhension du cours.  Mais le guide aborde aussi les effets indésirables des mobiles. Il montre par exemple que les élèves qui échangent des SMS en cours réussissent moins bien, de même que ceux qui utilisent un ordinateur portable en cours.

Lisez l'article...   

 

Bruno Devauchelle : Les parents, l'école et le numérique

Les lignes de fractures entre le monde scolaire et la société qui l'entoure passent aussi par l'attitude éducative des parents. La question des médias et du numérique nourrit cette chronique depuis près de trente années. Au moment où certains parlent d'autorité de l'adulte en oubliant trop souvent d'en faire une analyse approfondie, il est intéressant de se pencher sur l'amont de l'autorité dans la relation dissymétrique adulte jeune. Qu'en est-il de l'autorité lorsque des personnes publiques assument leurs comportements aussi déviants soient-ils aussi bien dans le domaine financier, moral, que relationnel ? Qu'en est-il de l'autorité lorsque les relayeurs d'info (journalistes et autres utilisateurs des médias sociaux) se font les accompagnateurs voire les promoteurs de ces attitudes ? Peut-on avoir de l'autorité quand on bafoue publiquement l'autorité ? Peut-on avoir de l'autorité quand on commet, en famille, des "incivilités ordinaires" au volant par exemple ?

Lisez l'article...   

 

Bruno Devauchelle : Numérique et marchandisation

Marchandisation, industrialisation, sont deux termes qui s'associent de plus en plus souvent au monde de l'éducation. C'est sous l'expression de "marché de l'éducation" que s'incarne actuellement une évolution du développement de l'informatique d'abord puis plus globalement du numérique. Un vent de libéralisme économique (start-up, fonds d'investissements et autres crowdfunding...) accompagne la vague numérique portée par les histoires légendaires de fortunes commencées dans un garage... Plus largement, smartphone au fond de nos poches, nous avons accepté, presque tous, de nous soumettre à la tentation du marché, à titre personnel, alors pourquoi pas l'école et plus généralement l'éducation...

Lisez l'article...   

 

 

L'élève

Education nationale : Les lents progrès de la mixité

"Alors que femmes et hommes sont aujourd'hui à parts égales dans la population active, la mixité des métiers a globalement progressé mais à un rythme extrêmement lent", note un nouveau rapport de l'Inspection générale de l'éducation nationale (Frédéric Wacheux) et de l'IGAS publié in extremis le 9 mai. Il y  a plusieurs raisons à cela mais le rapport pointe l'éducation nationale. Elle aussi peine à faire reculer les stéréotypes de genre et à assurer la mixité de ses filières. Le rapport l'invite d'ailleurs à faire des efforts. Et c'est peut-être led dernier message que N Vallaud-Belkacem, ancienne ministre des droits des femmes, voulait faire connaître avant son départ.

Lisez l'article...   

 

Accès des meilleurs bacheliers aux filières sélectives

 Un décret publié le 7 mai fixe les taux d'accès des meilleurs bacheliers de cahque lycée pour chaque filière aux filière sélectives du supérieur à 10%.

Lisez l'article...   

 

Bac pro : Conservation des notes

Le Journal officiel du 11 mai publie plusieurs textes sur la conservation des notes au bac pro, CAP  et BEP. " Lorsqu'ils ont été ajournés à l'examen d'une spécialité du baccalauréat professionnel, les candidats peuvent, lorsqu'ils se présentent à l'examen d'une autre spécialité de ce diplôme, demander à conserver pendant les cinq années suivantes et lors de chaque session, les notes égales ou supérieures à 10 sur 20, qu'ils ont obtenues aux unités suivantes, sous réserve que les enseignements correspondants soient prévus au règlement d'examen de cette autre spécialité", établit un arrrêté. Il concerne les épreuves de français ; Langue vivante 1, à choix de langue identique ; Langue vivante 2, à choix de langue identique ; Histoire-géographie-enseignement moral et civique ; Education physique et sportive ; Education socioculturelle ; Arts appliqués et cultures artistiques ; Prévention-santé-environnement ; Mathématiques ; Sciences physiques et chimiques ; Economie-droit ; Economie-gestion ; Epreuve facultative, dans la limite des points supérieurs à la moyenne.  Pour le CAP etBEP la conservation des notes est possible en français - histoire géo, maths scienecs, EPS et langue enCAP et seulement les 3 premiers en BEP.

Lisez l'article...   

 

Bourses de collège et lycée : Vais je bénéficier de la revalorisation ?

Un décret publié le 7 mai fixe les nouveaux pourcentages applicables aux échelons de la bourse des collèges. Le ministère propose maintenant un simulateur qui permet de savoir si on a droit à une bourse et quel sera son montant.

Lisez l'article...   

 

Intégrer des élèves perturbateurs au collège

Signalée sur le site académique nantais, cette étude propose une nouvelle approche de l'élève perturbateur. Se demandant pourquoi des élèves perturbateurs (EP) ne le sont pas avec certains enseignants, Florence Savournin, Maître de conférences Espé de Toulouse et Frédéric Detchart, conseiller technique ASH, avancent l’hypothèse qu’il existe un contrat implicite entre l’élève dit perturbateur et l’enseignant dit en réussite avec cet élève. Ils étudient les éléments de ce qu’ils nomment un contrat implicite entre enseignant et élève, à partir d’une série de 22 entretiens semi-directifs auprès d’enseignants et de jeunes EP.

Lisez l'article...   

 

Handicap : Missions des accompagnateurs des élèves handicapés

Enfin un texte récapitulant les types de contrat et les missions des accompagnateurs des élèves handicapés. Certes " La présence d'un personnel chargé de l'accompagnement n'est ni un préalable ni une condition à la scolarisation de l'élève", précise le texte. Mais il ajoute que "les personnels chargés de l'accompagnement des élèves en situation de handicap contribuent à la mise en œuvre du projet personnalisé de scolarisation (PPS) et participent aux réunions des équipes de suivi de la scolarisation. Sous l'autorité de l'enseignant et avec son accord, ils peuvent échanger avec la famille de l'élève, dans la limite de leurs prérogatives et dans le respect de l'obligation de discrétion professionnelle." La circulaire parue au BO du 4 mai précise les types de contrat et détaille les missions des accompagnateurs.

Lisez l'article...   

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 12 mai 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Absentéisme scolaire : Une mère condamnée à la prison avec sursis
- Et pour les parents d'enfants porteurs de handicap refusés à l'école on met qui en prison ? Le Président de la république, la Ministre, le Président de la CDPAH, le Recteur, l'Inspecteur d'Académie... Allez pas de détail tou le monde ! ...
PY Duwoye : Pour une nouvelle alliance avec les collectivité territoriales
- Le transfert aux Régions du pilotage des lycées professionnels est une question politique. Je pense que le risque de "déclassement" dans l'esprit des parents et des élèves est fort. S'il était néanmoins décidé, il n'est crédible, à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces