Rentrée : Petites annonces et communication...  

Formations pour les enseignants de CP, études "prouvant" l'inefficacité de la semaine de 4 jours et demi, étalement du dispositif "Devoirs faits" jusqu'en 2020... Le document publié par le ministère de l'éducation nationale le 13 juin apporte quelques éclairages nouveaux sur la rentrée vue de la rue de Grenelle. Il apporte aussi son lot de questions devant des affirmations officielles qui semblent peu assurées.

 

Dédoublements de CP : Formations annoncées

 

 " L'objectif global dans lequel s'inscrit cette mesure est "100% de réussite en CP" : garantir, pour chaque élève, l'acquisition des savoirs fondamentaux - lire, écrire, compter, respecter autrui". Derrière la rhétorique officielle, qui ignore d'ailleurs bien des compétences utiles au 21ème siècle, le communiqué ministériel publié le 13 juin apporte quelques informations nouvelles sur le dédoublement des classes de Cp en Rep+.

 

Le texte confirme que " là où les locaux le permettent les classes de CP seront dédoublées. Là où les locaux ne le permettent pas, deux enseignants interviendront, en petits groupes, dans la même salle de classe". Le ministère évalue à 2500 classes le nombre de cp en Rep+. Les 2500 enseignants nécessaires seront pris "par redéploiement" des maitres surnuméraires.

 

" Le dédoublement des classes de CP en REP+ ne signifie pas la suppression du dispositif "Plus de maîtres que de classes", affirme le texte sans autre précision, alors qu'arrivent du terrain des informations contraires. Le ministère prépare d'ailleurs l'étape suivante : " hors REP+, ce dispositif va être recentré sur les niveaux CP/CE1".

 

Le ministère annonce un plan de formation pour les enseignants de CP des Rep+. "Les professeurs bénéficieront d'une formation adaptée à ce nouveau contexte d'enseignement. Fin juin, un séminaire national réunissant les Inspecteurs de l'Éducation nationale impliqués permettra de poser les jalons d'une formation solide pour ces professeurs".

 

Rythmes : les mystérieuses études du ministère...

 

Le ministère confirme la possibilité qui sera offerte à toutes les communes de revenir à la semaine de 4 jours en 2018 et à certaines dès la rentrée 2017 sous forme d'expérimentations. "Les études montrent que les effets de l'aménagement du temps scolaire - sur 4 jours ou 4,5 jours - sont négligeables, voire nuls, sur les résultats des élèves", affirme le ministère.

 

En réalité, aucune étude n'a été publiée en ce sens. L'étude de la Depp, qui aurait du sortir sous N Vallaud Belkacem, n'a pas été rendue publique. Et JM Blanquer ne l'a pas plus sortie du coffre. Compte tenu de ce qu'on sait des pratiques des enseignants sur les 5 matinées, selon les rapports de l'Inspection,  il serait surprenant que 5 matinées de français maths n'apportent pas plus que 4 matinées.

 

Prolongement des Devoirs faits

 

La mise en place du dispositif "devoirs faits" pourrait s'échelonner jusqu'en 2020. Le ministère annonce qu'i sera proposé "dès la rentrée 2017" en collège. " Son déploiement dans les écoles et les collèges sera progressif sur les rentrées 2018, 2019 et 2020". C'est que  le ministère n'envisage visiblement pas d'investir dans le dispositif. La liste des intervenants est longue. A coté des enseignants, qu'il faudrait payer, le ministère prévoir de faire appel à des assistants d'éducation, au service civique(quasi gratuit), aux associations, à des retraités, à des étudiants et même à la réserve citoyenne de l'Education nationale. Un inventaire qui ne préjuge pas d'une grande qualité...

 

François Jarraud

 

Le communiqué

 

 

Par fjarraud , le mercredi 14 juin 2017.

Commentaires

  • Jean Maurice, le 14/06/2017 à 21:12
    F. Jarraud feint d'avoir oublié (mais il doit pouvoir le retrouver dans les archives) que Najat Vallaud Belkacem avait, elle, affirmé en son temps que les effets bénéfiques se faisaient sentir sur l'apprentissage de la lecture : "les CP savent lire trois semaines plus tôt qu'avant"  . Bien entendu, elle n'avait pas plus de preuves que cela pour le clamer. Mais le café, à l'époque, ne semblait pas s'en offusquer.
    Pour FJ, 5 matinées doivent forcément apporter plus que 4. Je lui indiquerais que je pouvais faire une mini séance de lecture et de maths en fin de journée longue. Séance instructive de reprises, de clarification, de préparation aux petits travaux de liaison avec la maison (je n'ose appeler cela devoirs). Eh, bien, depuis que l'on a des journées raccourcies, cette séance a disparu. Je ne fais donc pas plus avec les cinq 1/2 journées. Mes élèves ne s'en portent ni mieux, ni plus mal, ils savent toujours aussi bien lire. On se fiche du temps et des horaires, nous on s'occupe du contenu, du débit et du climat de travail. Vos horaires on fera toujours avec. Notre avis importe peu, on est obligé!!! 
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
E Gentaz - L Sprenger-Charolles : Evaluation de CP : Un outil invalide
- De : monique O Publié : jeudi 14 septembre 2017 08:05 Objet : E Gentaz - L Sprenger-Charolles : Evaluation de CP : Un outil invalide Savez-vous que dans les écoles , les évaluations diagnostiques cp ne sont pas nouvelles! Dans certaines...
Rémi Brissiaud : En maths une réforme hors de portée
- Monsieur Brissiaud, j'ai été très sensibilisée à votre pédagogie des mathématiques en IUFM, il y a 20 ans. Après avoir testé de nombreuses choses (dont Ermel), j'utilise depuis 3 ans votre fichier J'apprends les Maths en CE1 et CE2. Et mes...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces