Un EPI fédérateur autour de l'échauffement au collège J. Auriol (31) 

Comment éduquer des collégiens à l'échauffement ? Quels ponts sont possibles entre l'EPS et les SVT pour un projet fédérateur ? Nathalie Gasset, enseignante d'EPS au collège Jacqueline Auriol de Villeneuve-Tolosane est investie avec 5 collègues dans un EPI sportif. Mesure des rythmes cardiaques et respiratoires, exercices physiques, séjour à la montagne et rencontre de sportifs de haut-niveau sont quelques éléments du projet. Décryptage des rouages de cet EPI.

 

Pourquoi cet EPI ralliant l'EPS et les SVT ?

 

Nous avons nommé cet enseignement pratique interdisciplinaire « s’entraîner pour gagner » dans la thématique : « corps, santé, bien-être et sécurité ». Concernant la problématique proposée aux élèves, il s’agit de construire une stratégie pour se préparer au mieux à la réalisation d’une performance sportive.

 

L’objectif de cet EPI est d’amener les élèves au travers d’un échauffement et de relevés de mesures de fréquences cardiaque et respiratoire à mettre en pratique les connaissances étudiées en SVT sur les modifications de l’organisme à l’effort.

 

Comment éduque-t-on à l’échauffement ? Que font les élèves ?

 

Par une meilleure connaissance théorique et pratique de l’effort physique, cet EPI peut contribuer à un parcours éducatif à la santé et aussi à la construction d’habitudes corporelles à partir d’exercices de bases de la condition physique.

 

Les élèves apprennent les grandes parties d’un échauffement et les exercices qui s’y réfèrent. Ils développent leur connaissance du corps humain et font un lien entre exercices et effets recherchés. Nos collégiens sont évalués par la prise en charge d’un échauffement d’un groupe de 6 à 7 élèves en respectant les principes énoncés.

 

En quoi le voyage scolaire réalisé dans les Pyrénées s’est-il inclus dans le projet ?

 

Nous profitons d’un voyage scolaire à la montagne pendant lequel est planifié des temps de courses d’orientation pour faire des relevés de fréquences cardiaques. Ces relevés de données seront étudiés en cours de SVT et repris aussi en séance d’EPS. Ce travail servira ainsi d’illustration à l’effort pour mieux en comprendre les principes.

 

Pendant le voyage, nous avons donc un groupe test avec un cardiofréquencemètre qui fait des relevés de données à différents moments de la journée (au repos – à l’effort – récupération – réveil – couché).Puis s’en suit un travail sur la fréquence cardiaque avec enfin une mise en relation données théoriques et relevées.

 

Quel est l’apport des sciences de la vie et de la Terre dans cet EPI ?

 

Compte tenu des nouveaux programmes du collège, plusieurs parties font résonance aux  SVT dans cet EPI. Par exemple, expliquer comment quelques processus biologiques impliqués dans le fonctionnement de l'organisme humain interviennent lors d'un effort musculaire en identifiant les capacités et limites de l'organisme. Ou encore relier la connaissance des processus biologiques aux enjeux liés aux comportements individuels et collectifs en matière de santé. Ou relier quelques comportements à leurs effets sur le fonctionnement des systèmes nerveux et cardiovasculaires (dopage, limites et effets de l'entraînement). Enfin on peut citer aussi distinguer ce qui relève d'une croyance ou d'une idée et ce qui constitue un savoir scientifique.

 

Quelle production est attendue de la part des élèves ? Comment sera-t-elle mise en valeur ?

 

Chaque groupe doit élaborer une affiche synthétique sur l’échauffement en se servant des différents temps forts de cet EPI (apports EPS, apports SVT et interview). Chaque affiche est évaluée selon des critères bien précis et les 2 « meilleures » affiches seront affichées près des vestiaires. A noter que le vote sera effectué par les 6 professeurs impliqués dans l’EPI.

 

Vos collégiens rencontrent des sportifs de haut niveau. Comment se déroulent les échanges ? Quel bilan dressez-vous de ces rencontres ?

 

Chaque élève prépare des questions à poser sur 3 thèmes différents que sont : l’échauffement- gestion de l’effort (EPS) ; fréquence cardiaque-alimentation-hygiène de vie (SVT) ; le lien parcours sportif - parcours de vie.  Les questions retenues sont posées à l’athlète qui y répond de façon spontanée.

 

La sportive de haut niveau Floriane Liborio championne de France et d’Europe de Taekwondo est venue rencontrer nos élèves et leur a accordé une interview. De nombreux thèmes ont été abordés : études suivies, choix du Taekwondo, rythme de vie, fréquence d’entraînement et structure des entraînements, importance de l’alimentation tout au long de l’année, avant et pendant les compétitions, les compétitions auxquelles elle a participé. Un très bon moment à reconduire.

 

Entretien par Julien Cabioch

 

Dossier : Réforme du collège et EPS

Jean-Noël Commandré : Quand l'EPI devient randonnée...  

 

 

 

 

 

Par fjarraud , le jeudi 22 juin 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
E Gentaz - L Sprenger-Charolles : Evaluation de CP : Un outil invalide
- De : monique O Publié : jeudi 14 septembre 2017 08:05 Objet : E Gentaz - L Sprenger-Charolles : Evaluation de CP : Un outil invalide Savez-vous que dans les écoles , les évaluations diagnostiques cp ne sont pas nouvelles! Dans certaines...
Rémi Brissiaud : En maths une réforme hors de portée
- Monsieur Brissiaud, j'ai été très sensibilisée à votre pédagogie des mathématiques en IUFM, il y a 20 ans. Après avoir testé de nombreuses choses (dont Ermel), j'utilise depuis 3 ans votre fichier J'apprends les Maths en CE1 et CE2. Et mes...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces