Le cri d'alarme des naturalistes 

"Annihilation biologique". C'est l'expression choisie par Gerardo Ceballosa, Paul R. Ehrlichb, and Rodolfo Dirzob , Université de Mexico et Stanford, qui publient dans les Proceedings of the National Academy of Sciences un article alarmant sur le déclin des espèces animales.

 

"La terre connait un large épisode de déclin des populations animales qui aura des conséquences en cascade sur les écosystèmes", écrivent ils. Selon leur étude de près de 30 000 vertébré depuis 1900, 32% des vertébrés seraient en déclin. Pour 177 mammifères, tous sont en déclin démographique et 40% ont perdu plus de 80% de leur population. C'st le développement des activités humaines qui est responsable de ce déclin, l'homme occupant toujours davantage d'espace.

 

L'étude

 

Par fjarraud , le mercredi 12 juillet 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Brevet : De l'examen complexe à l'épreuve absurde...
- Alors que nos gouvernants se félicitent d'avoir obtenu les JO de 2024, l'EPS n'est plus qu'une matière négligeable. Ce que finalement conforte l'opinion que cette manifestation n'est qu'un grand capharnaüm financier. ...
Maths : Nouvelle écriture pour les algorithmes
- Moi j'dirai "Ce n'est pas une bonne idée. On doit revenir aux fondamentaux. ça ajoute de la complexité ce qui n'est pas nécessaire. Ptêtre même que ça va créer une polémique inutile"... De : Greg Barthelem Publié : mardi 17...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces