Décrochage et inutilité de l'Ecole 

" Quand les décrocheurs disent ne pas croire aux vertus du diplôme, il est inopportun de penser qu’ils se trompent dans la mesure où ils sont aptes à identifier l’origine de leur croyance. Si les jeunes ont des sentiments ambivalents envers l’école, et négatifs envers le diplôme, c’est que des éléments de leur cadre de référence les ont conduits vers ces penchants. Ces sentiments sont réels, puisque les jeunes les ont ressentis ou les ressentent encore. De sorte que si les jeunes se trompent en disant que le diplôme ne sert à rien, leurs raisons de croire en son inutilité sont bonnes. C’est un processus cognitif que les acteurs de la lutte contre le décrochage scolaire doivent intégrer dans leurs plans d’action et de prévention". Dans Education & formations, Joël Zaffran et Juliette Vollet, université de Bordeaux, rendent compte d'une enquête auprès de décrocheurs. Elles invitent à entendre leur critique sur l'école sous jacente du discours sur les diplômes.

 

Dans Education & formations

 

Par fjarraud , le jeudi 05 octobre 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces