Prix LaMap : Trois écoles primaires récompensées 

" Avoir le prix c'est une valorisation pour eux. Ils viennent d'un quartier populaire et ils sont souvent regardés de façon péjorative". Premier prix de La Main à la pâte, les élèves de Patricia Moreau, professeure des écoles à l'école Rep+ Les Oliviers de Béziers, ne sont pas poeu fiers de se retrouver sous la coupole des Académies à Paris le 6 février.

 

Les prix "écoles - collèges de La Main à la pâte (LaMap) récompensent des activités scientifiques expérimentales particulièrement démontrsatives de l'esprit et de la démarche d'investigation préconisée par laMap.

 

Cette année trois premiers prix ont été attribués à Patricia Moreau, David Le Goudivèze, école des Tilleuls à Evellys (Morbihan) et Erwan Vappreau, école La roche des Grées de Guipry Messac (35). E Vappreau a aussi obtenu un prix au Forum des enseignants innovants le 3 février.

 

Pour obtenir un prix aussi prestigieux, les écoliers de Ce1 du quartier de La Dévèze de Béziers sont pourtant partis d'unebelle idée poétique. Ils se sont demandés comment remonter le temps. Et ils ont imaginé que ce serait possible avec une horloge marchnat à l'envers. L'idée est belle mais la réalisation va amener des désillusions.

 

" Ils ont essayé de voir comment est fabriquée une horloge. Ils en ont construit une et ils ont constaté que meme si on la fait marcher à l'envers on ne remonte pas le temps", explique P Moreau. "Ils ont découvert l'hsitoire des sciences avec des instruments pour mesurer le temps depuis l'Egypte antique en passant par les horloges mécaniques. Ils ont étudié l'histoire avec des documents et ont écrit une fiction reprenant ces documents, un roman avec une partie scientifique reprenant les élèments de leur recherche.

 

Patricia Moreau relève que les élèves ont beaucoup discuté entre eux et que cela leur a permis de structurer leur pensée scientifique. "Le point de depart c'etait leur curiosité et leur questionnement", explique P Moreau. "Ils se sont posées des questions et ont essayé de valider ou pas leurs hypothèses". Ils ont surtout appris à améliorer leur pensée scientifique. " Avoir le prix c'est une valorisation pour eux. Ils viennent d'un quartier populaire et ils sont souvent regardés de façon péjorative.  Avoir cette réussite pour eux c'est important", affirme -t-elle.

 

Quant à P Moreau elle a elle-aussi appris. "J'ai appris que tout projet est réalisable avec les enfants et qu'on peut que leur faire confiance", affirme P Moreau. "J'ai aussi appris à ne pas leur apporter de réponse. Il faut que ca vienne d'eux. Cela a été le plus dur".

 

Propos recueillis par F Jarraud

 

La classe de P Moreau

 

Par fjarraud , le mercredi 07 février 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Votre vigilance quotidienne, vos alertes, vos analyses nous sont indispensables. Leur"révolution copernicienne" n'est qu'au service du tout libéral et de la marchandisation de l'école. De : fjarraudPublié : vendredi 2 février 2018...
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Un truc que je ne comprend pas. Ils veulent réduire les épreuves "égalitaires" au bac en mettant plus de contrôle continu (non égalitaire) et veulent rémunérer aux résultats. Moi je donnerai donc 18/20 à tous mes élèves.De : fjarraudPublié :...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces