Emmanuel Macron, l'Eglise et la bioéthique 

Le discours du 9 avril du président de la République devant les évêques de France a fait du bruit notamment à cause de son évocation du lien entre la République et l'Eglise. "Nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l’Eglise et l’Etat s’est abîmé, et qu’il nous importe à vous comme à moi de le réparer", a dit E Macron. Un autre passage concerne directement les professeurs de sciences. "J’ai décidé que l’avis du Conseil consultatif national d’Ethique, Monsieur le président, n’était pas suffisant et qu’il fallait l’enrichir d’avis de responsables religieux. Et j’ai souhaité aussi que ce travail sur les lois bioéthiques que notre droit nous impose de revoir puisse être nourri d’un débat organisé par le CCNE mais où toutes les familles philosophiques religieuses, politiques, où notre société aura à s’exprimer de manière pleine et entière".

 

Par fjarraud , le mercredi 11 avril 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces