Internet et l'école : Quelle évolution ? 

Comment évoluent les rapports entre Internet et l'Ecole ? Alors que le ministère français de l'Education nationale envisage d'interdire les smartphones au collège et juge les écrans dangereux en maternelle, l'OCDE fait le point sur la consommation d'Internet par les élèves de âgés de 15 ans et sur la place qui tient l'Ecole. Prudente sur l'utilisation d'internet en classe, l'organisation souligne la hausse du temps passé sur les réseaux et la disparition de la fracture numérique.

 

Une forte hausse du temps connecté

 

 


Entre Pisa 2012 et Pisa 2015, le nombre de jeunes âgés de 15 ans ayant Internet à la maison est passé de 75 à 95% souligne l'OCDE dans un récent Pisa in focus. Entre ces deux dates, le temps passé par les jeunes a augmenté de près d'une heure par jour, passant en moyenne dans l'organisation de 21 à 29 heures hebdomadaires.

 

Cette moyenne cache de fortes différences entre les pays. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, c'est dans les pays d'Asie (Hong Kong, Taïwan, Japon, Corée du Sud) que les jeunes passent le moins de temps sur Internet à la fois à l'école et à la maison.  On se situe entre 10 et 25 heures hebdomadaires avec une forte consommation le week end et peu d'heures passées à l'école sur le réseau.

 

La grande fringale d'Internet se voit en Suède (39 heures) , Danemark, Pays Bas, Russie et d'anciens pays de l'Est. Ils se situent au dessus de 30 heures avec une forte progression du temps passé sur Internet aussi bien à la maison qu'à l'école. A noter que la France n'a  pas rempli ce questionnaire.

 

La fin du fossé digital ?

 

Toujours selon l'OCDE, le fossé digital se serait comblé entre 2012 et 2015. Mieux : en moyenne les jeunes de milieu défavorisé passent deux heures de plus sur Internet que les favorisés. C'est le cas par exemple à Taïwan, en Belgique, en Espagne, en Italie ou au Japon. Inversement le fossé digital continue à exister au Mexique, en Russie ou en Pologne.

 

Internet nuit-il à la réussite scolaire ?

 


Mais qu'en est il d'Internet et l'école ? Un des apports de Pisa 2015 c'est d'avoir corrélé le niveau des élèves avec leur usage d'Internet. Mauvaise nouvelle pour Internet : en moyenne les élèves perdent 2 points de niveau en sciences par heure passée sur Internet à l'école. Utiliser Internet fréquemment à la maison est aussi corrélé à un niveau faible d'après l'OCDE.

 

 

Pour l'OCDE ces résultats n'impliquent pas  l'abstinence numérique mais un usage modéré. Car les élèves qui passent sur le réseau 30 minutes par jour d'école, entre 1 à 4 heures pour un jour sans école ou le week end ont un niveau supérieur à celui de leurs camarades qui n'utilisent pas du tout Internet ou qui l'utilisent davantage. Cela n'implique probablement pas non plus de ne plus utiliser Internet en classe. Mais d'avoir un usage réfléchi.

 

Une des raisons de cet écart au détriment d'Internet tient aussi au profil scolaire des grands utilisateurs du réseau : les élèves faibles s'ennuient rapidement en classe et passent plus de temps sur internet. Inversement, la réussite scolaire des jeunes coréens ou japonais pourrait bien venir de leur maitrise d'internet. En fait les "bons élèves" réservent leur consommation d'internet pour les jours sans école.

 

François Jarraud

 

Pisa in focus

 

Par fjarraud , le jeudi 17 mai 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces