RGPD : L'Education nationale déjà dépassée ? 

Après un épisode fâcheux où le ministère de l'Education nationale a envisagé de donner ses fichiers aux grandes entreprises du GAFAM, il semble maintenant dépassé par la nouvelle législation européenne sur le règlement général sur la protection des données (RGPD) qui entre en vigeur le 25 mai. Sur Linkedin, Olivier Mondin, un expert, montre pourtant que cette loi s'impose aux établissements scolaires.

 

Olivier Mondin prend en exemple un lycée public ordinaire qui émet en fait de nombreuses données personnelles. "Il devra passer en revue l’ensemble de ces données afin de s’assurer de leur conformité RGPD, tant sur la nature et leur pertinence, que sur les traitements, les conditions et durées de stockage ou encore l’exercice des droits des individus concernés. Il devra également passer en revue et questionner la pertinence et la compliance de tous les autres traitements, même mineurs, sur les données personnelles". Et il donne des exemples. "L’infirmière scolaire garde-t-elle une trace des élèves qui passent dans son service ? Quelles informations ? Pour quoi faire ? Dans quelles conditions ? Le Centre d’Information et d’Orientation répertorie-t-il les démarches des élèves en quête d’orientation professionnelle ?" Autant de sujets qui concernent la RGPD...

 

Article O Mondin

 

 

Par fjarraud , le vendredi 25 mai 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces