Langues : Différencier avec le Stationenlernen 

C'est une pratique utilisée en Allemagne que propose Claudia Knersch dans un mémoire MEEF de l'Espe de Toulon. "Il existe de nombreux modèles de « Stationenlernen » Parmi les plus connus, nous retrouvons ceux rattachés au mouvement de « l’Education nouvelle » : les « Learning environments » de John Dewey, les « Centres d’intérêt » d’Ovide Decroly, les « Ateliers » de Célestin Freinet, mais aussi ceux de l’école de Maria Montessori", écrit-elle. "Le but du « Stationenlernen » est de proposer aux élèves une diversification de leur travail à partir de différents ateliers, à nombre variable, dans lesquels ils peuvent travailler en relative autonomie. Ces « Stationen » regroupent, à partir de différents supports et activités, plusieurs aspects d’une même thématique ou d’une même notion des programmes scolaires. Le « Stationenlernen » favorise la différenciation interne, dans la mesure où les tâches et activités proposées dans les différentes « Stationen » sont conçues et adaptées aux niveaux des  élèves. Une autre particularité de cette méthode de travail est que toutes les « Stationen» sont mises à disposition en même temps. Les élèves se déplacent d’une « Station » à l’autre afin d’accomplir les tâches".

 

Le mémoire

 

Par fjarraud , le jeudi 12 juillet 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces