Nouveaux programmes : Attentisme au collège 

"J'attends de voir avec les collègues". "Si on change pas les listes de lectures je vois pas le changement". C'est à peu près ce que nous ont dit les professeurs de français de collège interrogés sur les nouveaux programmes. Publiés au B.O. du 26 juillet ces "ajustements" entrent en application à cette rentrée. Les enseignants  ont de bonnes raisons pour attendre. Par exemple le temps qu'ils passent à préparer les projets pédagogiques de l'année à venir...

Des regrets des programmes de 2016

 

"Les textes sont tombés durant les vacances. Ce n'est pas évident de préparer sans en parler aux collègues", nous a dit Patricia Bonnard. Elle devrait avoir des  4èmes et des 3èmes à cette rentrée. "J'ai regardé les textes. Rien ne me semble changer radicalement. La grammaire prend plus de place et on devrait l'enseigner à part. Personnellement je la pratiquais en lien avec l'écriture comme le demandaient les anciens programmes. Ca avait du sens". P. Bonnard regrette aussi que l'interdisciplinarité passe au second plan dans les programmes Blanquer. "Cela apportait vraiment aux élèves ces liens entre les disciplines".

 

Même constat et même regret pour Amélie Mariottat qui enseignera en 6ème et 3ème.  Elle aussi regrette "la dynamique positive instaurée par l'interdisciplinarité". "J'ai lu les projets et les textes", ajoute-elle. "En 6ème, les points délicats c'est l'harmonisation avec les enseignants du primaire pour la grammaire et les types de lecture. On s'était mis d'accord sur une terminologie commune en cycle 3". Autre point délicat : la lecture en autonomie. "J'ai besoin d'être auprès des élèves en étayage quand ils lisent de façon intégrale en 6ème. Les laisser lire seuls c'est très inégalitaire comme pratique".

 

Nouveaux programmes vs nouveaux projets

 

Les nouveaux programmes se heurtent aussi aux réseaux enseignants. "Je fonctionne en réseau avec d'autres collègues de 3ème depuis plusieurs années", nous dit Grégory Devin. "On partage toutes nos séquences". C'est ensemble qu'ils décideront des modifications à apporter.

 

Enfin il y a les projets en cours. Julien Léoni, enseignant en 6ème, 5ème et 3ème, est totalement pris par leur préparation. "Le projet "Poétiser la ville" , mené en 6ème et avec une classe de Cm2 l'année dernière, va s'étendre à d'autres écoles pour embrasser toute la ville de Montreuil. Il me prend du temps". Un autre projet de radio destiné aux 3èmes est aussi sur les rails avec un conducteur d'émission déjà rédigé.

 

Au Mans, Jean-François Gaulon est lui aussi très pris par des projets en lien avec le primaire. Notamment un projet de webradio en lien avec des cm1 et cm2 et un projet de lecture croisée cycle 2/cycle 3 qui suppose une coordination des lectures avec les professeurs des écoles. Enfin un autre projet, avec le professeur d'histoire, sur l'histoire littéraire du Mans.

 

La vraie réforme reste à venir ?

 

"Le fait qu'on revienne sur le prédicat ne me fait ni chaud ni froid", nous dit Bruno Vergnes, professeur au collège innovant de Pau. "Les changements dans les programmes sont marginaux et ils doivent être discutés entre collègues à la rentrée". Pour lui les vrais changements seraient ailleurs. "Doit-on s'éloigner de la littérature telle qu'on la conçoit depuis longtemps pour faire évoluer nos cadres et préparer les élèves à lire le monde d'aujourd'hui ? Les élèves sont confrontés aux documents hybrides sur leur portable, dans les magazines et les manuels. On ne leur apprend pas à lire ces documents. Comment rester professeur de littérature et être professeur de français c'est à dire la discipline la plus transversale ?"

 

 

Peu de ressources sur les nouveaux programmes

 

Les textes des "ajustements" des programmes de maths, français et EMC ont été publiés par le Conseil supérieur des programmes (CSP), puis au Journal officiel et enfin au Bulletin officiel du 26 juillet. Les ajustements en sciences rédigés par le CSP ne sont pas passés devant le Conseil supérieur de l'éducation et n'ont pas été publiés officiellement. Ils ne s'imposent pas à cette rentrée, à la différence des 3 autres.

Sur le site du CSP

Les nouveaux programmes de maths et français au BO

Les nouveaux programmes d'EMC au BO

Au JO français et maths

Au JO EMC

 

En français, Aude Dubois a réalisé des synthèses en cartes mentales des nouveaux programmes du cycle 3. Elle propose aussi des parcours individualisés avec des badges de compétences.

Cartes mentales

Parcours de compétences

 

François Jarraud

 

Sur B Vergnes

Sur P Bonnard

Sur J Leoni

Sur A Mariottat

Sur G Devin

Sur JF Gaulon

 

 

 

Par fjarraud , le mardi 21 août 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces