Cnesco, autonomie des écoles et établissements : La réforme confirmée par Blanquer 

"Il y aura une évolution du Cnesco", a annoncé JM Blanquer devant la Commission de la culture et de l'éducation de l'Assemblée nationale le 2 octobre, tout en la présentant comme "positive". Le ministre est aussi intervenu sur l'autonomie des établissements et des directions d'école.

 

Le Cnesco réformé

 

Répondant à R Juanico, un des deux députés auteurs d'un rapport demandant le renforcement du Cnesco, JM Blanquer s'est situé dans l'axe des propos présidentiels. "Le président de la république avait parlé d'instance d'évaluation", dit-il. "Ca conduira à faire évoluer le Cnesco... il y aura une évolution du Cnesco . On va vers une instance d'évaluation. On ne perdra rien du positif du Cnesco mais une évolution permettant que cnesco poursuive son travail".

 

Les directions d'école

 

Le ministre a aussi évoqué l'autonomie des écoles et établissements. Il a annoncé davantage d'autonomie pour le lycée que le collège sans entrer dans les détails. Pour les directions d'école, JM Blanquer explique : "on donnera plus de robustesse a la direction d'école et ça pourra passer par un lien avec le collège". Il se situerait alors dans la suite du rapport Valérie Bazin Malgras (LR) et Cécile Rilhac (LREM).

 

LP et évaluations

 

Parmi les petites phrases de cette audition à l'Assemblée, on notera encore les propos sur la réforme du lycée professionnel. " Le lycée professionnel est celui qui coute le plus cher, a le plus d'heures de cours et ce n'est pas synonyme de réussite. J'assume qu'il peut y avoir moins d'heures (de cours) mais mieux d'heures. Je sais que les professeurs de LP sont d'accord".

 

Ou encore cette formule sur les évaluations de CP Ce1 : "les évaluations permettent que 100% des classes aient 100% des repères pour 100% de réussite".

 

F Jarraud

 

Le rapport Bazin Rilhac

Rapport Juanico

 

 

 

Par fjarraud , le mercredi 03 octobre 2018.

Commentaires

  • ecuas, le 03/10/2018 à 10:21
    Que les enseignants et les organisations syndicales d'accord avec ces propos lèvent le doigt...
    C'est totalement offensant.
    Quand on utilise des arguments tronqués pour défendre une politique désastreuse !
    Qu'il garde ses leçons de morale pour ces thuriféraires !
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces