Lycée : "Mort programmée" des arts plastiques au lycée  

"Pour nous c'est une mort programmée", nous a dit Claire Labastie, présidente de l'association Polychrome Edu. L'association réunit des professeurs d'arts plastiques en lycée, pense que la réforme du lycée va donner un coup fatal à cet enseignement. Certes la réforme prévoit un enseignement de spécialité. Mais elle ne sera ouverte qu'avec des groupes d'au moins 35 élèves c'est à dire dans une situation pédagogique impossible pour cet enseignement. Quant à l'option facultative, JM Blanquer vient de lui donner le coup de grâce en n'attribuant de points qu'au latin grec. "Très peu d'élèves suivront une option qui ne rapporte rien au bac alors qu'ils ont déjà tellement d'heures de cours. Quel proviseur accordera des heures à une option qui ne paye pas au bac alors qu'il en aura besoin pour les langues ou d'autres disciplines ? "Notre enseignement est voué à disparaître en lycée" , estime C Labatie.

 

 

Par fjarraud , le mercredi 28 novembre 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces