Les 40 ressources pédagogiques de la semaine du 23 au 30 novembre 2018 

Pédagogie

Béatrice Mabilon-Bonfils : Le bonheur, ressource ou visée de l’éducation ?

xFaut-il être heureux pour apprendre ? Apprendre rend-il heureux ? Est-ce une bonne question ? La question des affects et des émotions a été longtemps négligée à l’école et ce, principalement dans l’école publique française, centrée sur une « forme scolaire » privilégiant la construction d’un individu rationnel par les apprentissages et le savoir académique laissant aux pédagogies alternatives/nouvelles de Montessori à Freinet le soin de penser le bonheur d’apprendre et l’épanouissement par le savoir. Pourtant, de nombreux travaux de recherche montrent que les scores de réussite scolaire et la satisfaction de vie sont significativement et positivement corrélés et notamment que la réussite scolaire de l’élève est significativement et positivement corrélée aux relations sociales avec la famille, les pairs et les enseignants, à la santé psychologique, au ressenti envers l’établissement scolaire et au sentiment d’appartenance à l’école.

Lisez l'article...    

 

Un guide pour faire face aux élèves perturbateurs

Réalisé par l'académie de Toulouse, ce guide "Repères et outils pour aider et accompagner les élèves en difficulté de comportement" veut aider les enseignants à faire face aux élèves perturbateurs. Il invite à observer le comportement de ces élèves en situation scolaire pour mieux identifier les phases du processus de crise. Une fiche d'analyse d'une situation de crise y aide. Le guide apporte des conseils pour adapter ses pratiques pédagogiques et son comportement à ces élèves.

Lisez l'article...    

 

Egalité filles - garçons : Manuel de combat

Pour construire l'égalité filles - garçons à l'école, il y a ceux qui invitent à attendre que les choses s'arrangent toutes seules, ceux qui utilisent le thème pour faire de la communication, ceux qui pensent que l'école ne peut pas faire grand chose. Il y a aussi ceux qui sont pour le maintien des inégalités et qui dénoncent "l'idéologie du genre". Et puis il y a ceux qui se battent pour l'égalité. Pour ceux-là, "Enseigner l'égalité filles - garçons" (Dunod) est plus qu'une "boite à outils". C'est un véritable manuel de combat qui s'attaque de façon très frontale aux inégalités et n'hésite pas à traiter des questions les plus vives, au risque, pour l'éditeur, de heurter les traditionalistes....

Lisez l'article...    

 

Classes coopératives : Ce que disent les élèves

" Des classes coopératives voient le jour dans des collèges et lycées de l’enseignement public en France. Cette recherche s’intéresse à ce que pensent les élèves inscrits dans ces classes". Sylvain Connac analyse une vingtaine d'entretiens réalisés dans 11 classes de deux collèges et d’un lycée sur l'organisation, l'aide et le travail en classe coopérative. " Au regard des objectifs exprimés par les enseignants, l’analyse des propos de leurs élèves font apparaitre un investissement plus grand dans les tâches scolaires, des satisfactions reconnues à aider un ou une camarade, ainsi qu’une meilleure prise en compte, par l’organisation coopérative du travail, des différences interindividuelles présentes au sein d’un groupe."

Lisez l'article...    

 

 

L'HEBDO PRIMAIRE

Katia Philippe : La collaboration en classe multi-niveaux

Pas forcément bien vues, les classes multi niveaux ont leurs défenseurs. Katia Philippe en fait partie et elle explique pourquoi. Directrice de l’école maternelle Simone Veil, une école rurale située dans l’arrière-pays niçois à Puget-Theniers, Katia Philippe est convaincue de l’intérêt pédagogique des classes multi-niveaux. Elle a su convaincre ses collègues, Bénédicte Anfosso et Sabrina Morello. Aujourd'hui, les soixante-douze élèves sont accueillis dans trois classes de cycle, PS/MS/GS.

Lisez l'article...    

 

La Classe Plaisir : Vive le multiâge !

Vendredi matin, pour préparer le spectacle de cirque, nous avions décidé de mélanger les deux classes de l’école (PS à CP et CE1 à CM2). Mais la salle des fêtes étant trop petite pour contenir tout le monde (s’entrainer nécessite que chaque groupe ait beaucoup d’espace, notamment les jongleurs), nous avons dû partager les élèves et les lieux : les jongleurs et les clowns commenceraient par le cirque avec Nicolas (le maitre) et Nathalie (l’ATSEM), les dompteurs, acrobates et M.Loyal par le T.I. (Travail Individualisé) avec Elisa.

Lisez l'article...    

 

CP : Des référents mobiles pour produire des écrits

" J'ai décidé de supprimer le mur des mots. J'ai souhaité le remplacer par des référents mobiles qui proposent, selon moi, plus d'avantages", explique Maitresse Aurel sur son blog. "Ces référents ont donc pris la forme d'étiquettes reliées par thème grâce à un anneau de reliure. Une barre à crochets placée au centre d'écriture permet d'en mettre quelque uns à disposition directe des élèves. Ces référents changent au fil de l'année selon les projets, les périodes, les thèmes de travail" . A découvrir et télécharger.

Lisez l'article...    

 

Cm1 - Cm2 : Enseigner l'histoire avec le numérique

A voir sur le site académique de Caen, cette brochure sur l'enseignement de l'histoire avec le numérique. " Ce guide vous permettra ainsi d’accéder, grâce à des QR codes « cliquables »    aux différents documents d’accompagnement des programmes, à certaines ressources en ligne et/ou applications : visite virtuelle de lieux, ressources Eduthèque, ressources Digithèque,  à un descriptif d’un projet mêlant consultation de ressources et construction de récit historique".

Lisez l'article...    

 

La maternelle invitée par les Apel à changer

Alors que le ministre a annoncé une réforme de la maternelle, alors que les évaluations nationales de CP impliquent un changement des programmes de maternelle, l'APEL, association des parents des écoles privées catholiques, publie un sondage qui invte l'école maternelle à changer. Selon ce sondage, réalisé auprès de seulement 600 parents de maternelle, l'école maternelle est appréciée avec 92 des jeunes parents qui en sont satisfaits. Mais les questions leur soufflent ensuite des chagnements. Faut-il que l'école maternelle donne plus de place à l'apprentissage de la relation aux autres, de la conscience de soi ou de l'apprentissage de l'autonomie ? Quel parent dirait non ? Le sondage demande aussi aux parents s'ils sont pour "acquérir un socle de connaissances de base afin de préparer au cycle primaire , apprendre les lettres, les nombres (lire, écrire, compter). Là aussi les parents sont pour ce qui n'ets guère surprenant, même si nombre d'études démontrent que ces apprentissages précoces peuvent avoir un cout important pour la suite. Le sondage demande aussi si l'école maternelle doit prendre davantage en compte "les différents types d'intelligence", une théorie fumeuse  qui naturalise les inégalités scolaires. Là aussi les parents sont pour. Dernières questions qu'on laisse à l'appréciation des professeurs de maternelle : "faut-il une augmentation du nombre d'enseignants et d'atsem", "une formation renforcée des enseignants et atsems" : le sondage entretient la confusion entre ces deux catégories de personnels. Atsem et professeur sont mélangés comme si l'un pouvait remplacer l'autre. On est dans la suite des Assises de la maternelle...

Lisez l'article...    

 

Financement des maternelles : L'Etat versera davantage aux communes ?

Comment l'Etat va-t-il compenser la charge des maternelles du privé imposée par la décision présidentielle de repousser à 3 ans l'instruction obligatoire ? On estime le montant de cette nouvelle dépense à environ 50 millions. Interrogé une nouvelle fois sur ce point par la sénatrice RDSE Mireille Jouve, JM Blanquer  n'a pas donné l'explication habituelle. " Le Gouvernement envisage-t-il bien de ne soutenir que les communes qui ne participaient pas déjà, sur la base du volontariat, au financement des écoles maternelles privées sous contrat ?",demande M Jouve. En effet le ministre a annoncé qu'en application d'une décision du Conseil d'Etat, l'Etat distinguerait entre les communes ayant accepté de reconnaitre les maternelles privées, même sans leur verser d'argent, et celles qui n'avaient signé aucun contrat. Seules ces dernières devaient bénéficier de la compensation de cette nouvelle dépense imposée par l'Etat. Le 27 novembre, JM Blanquer est moins clair. " Les débats lors de l'examen du projet de loi permettront d'affiner les choses, mais le principe de base que nous respecterons sera celui fixé par la Constitution : la compensation des frais supplémentaires calculés a posteriori en faisant la différence entre les dépenses de l'année 2018-2019 et celles de l'année 2019-2020", répond il. Autrement dit l'Etat pourrait compenser la nouvelle dépense dans les communes qui avaient accepté de reconnaitre l'école maternelle privée sans la soutenir financièrement. C'est un nouveau geste vers les communes favorables à l'enseignement privé.

Lisez l'article...    

 

Edouard Gentaz : Montessori et les idées prometteuses

" Actuellement, ce sont la méditation en pleine conscience, la pédagogie Montessori et les neurosciences-neuropédagogie qui tiennent le rôle d’idées révolutionnaires, promues très largement dans les médias et les librairies du monde francophone. Elles se trouvent aussi bien à la une des magazines d’information généralistes que des revues de diffusion scientifique et placées en « têtes de gondole » dans la plupart des librairies", écrit Edouard Gentaz dans la revue ANAE 156.  " Concernant les effets de la pédagogie Montessori, on ne trouve que quelques études quantitatives comportementales, issues de la psychologie scientifique, observant des effets bénéfiques sur les performances des enfants dans les tâches académiques, mesurant les fonctions exécutives, la créativité, etc. D’autres études ne rapportent pas de différence avec des enfants scolarisés dans des écoles traditionnelles (Denervaud & Gentaz, 2015). Il est à noter que l’ « expérience » de Céline Alvarez dans sa classe de Gennevilliers en 2011 n’est pas une recherche scientifique mais seulement une observation pédagogique : les enfants de sa classe répondent favorablement à sa démarche pédagogique, comme c’est le cas dans de nombreuses classes dont les enseignant(e)s sont très engagé(e)s. Dans tous les cas, aucune donnée comportementale ou neuroscientifique (publiée à ce jour) ne confirme les effets bénéfiques spécifiques de la pédagogie Montessori, par rapport à ceux engendrés par une autre pédagogie." Un démontage en règle aussi sur la méditation en pleine conscience.

Lisez l'article...    

 

Rédiger en CE1 avec un support imagé

Denis Alamargot, Marie-France Morin et Elise Drijbooms publient dans la revue Pratiques une analyse des traitements rédactionnels de deux élèves de CE1 et de deux élèves de CM2 rédigeant un texte narratif à partir d’un même support imagé. "Les résultats mettent en évidence deux stratégies de rédaction à partir d’un même support imagé. L’une accorde la priorité aux traitements orthographiques, au détriment du maintien en mémoire du contenu de l’histoire. L’autre, à l’inverse, privilégie le maintien du contenu au détriment des traitements orthographiques", écrivent ils. " Concernant l’activité de rédaction à partir d’un support imagé, il apparaît nécessaire de considérer la façon dont le support imagé est consulté par les élèves. En ce sens, les consignes données à l’élève devraient tenir compte de ses capacités, notamment orthographiques, et le diriger vers une consultation adaptée, favorisant plutôt la formulation chez les novices (c.-à-d. opérer des consultations fréquentes allégeant le maintien en mémoire)."

Lisez l'article...    

 

Primaire : Enseigner en CP et CE1 dédoublés

Marc Bablet développe dans un second article sa réflexion sur l'enseignement dans les CP et Ce1 dédoublés. " Il est vraiment souhaitable que vous organisiez votre projet d’enseignement en équipe de cycle; vous définirez ensemble votre pratique pédagogique quotidienne. Vous vous appuierez sur les pratiques validées et capitalisées par les équipes pédagogiques ayant bénéficié d’un enseignant supplémentaire dans le cadre du dispositif « plus de maîtres que de classes »", écrit-il. "L’augmentation de votre nombre d’enseignants engagés dans les CP et les CE1 doit être l’occasion de développer un travail d’équipe qui renforce la professionnalité et la responsabilité de chacun au service du projet pédagogique et du parcours scolaire des élèves". Et aussi : " Des situations de production d’écrit doivent vous permettre d’évaluer le degré de compréhension du principe alphabétique par les élèves entrant au CP ainsi que leur maîtrise des gestes de l’écriture cursive. Vous serez amenés à voir que certains élèves accèdent plus facilement à la lecture ou au moins à la compréhension du code et de ses pièges par les activités d’écriture (écrire entendu dans le sens d’une activité de recherche et de découverte individuelle et /ou collective sur la façon d’écrire un mot, une phrase). Il paraît en effet difficile  de mettre en activité d’écriture des élèves qui ne savent pas lire et pourtant… "

Lisez l'article...    

 

Comment enseigne-t-on la lecture dans le monde ?

L'IEA , qui organise les évaluations PIRLS sur la lecture, synthétise ses informations sur les pratiques d'enseignement comparées entre les pays anglophones, francophones et germanophones. Cette comparaison fait apparaitre de nettes différences. La principale c'est que les pays anglophones enseignent bien davantage les stratégies de lecture. Par exemple la quasi totalité des élèves anglophones se voient demander de faire des généralisations à partir d'une lecture, des prédictions sur la suite de l'histoire, de comparer des lectures avec d'autres lectures ou leurs expériences. L'enseignement du décodage ,le rapport graphème - phonème, est moins important dans les pays francophones et germanophones qu'anglophones.

Lisez l'article...    

 

 

L'HEBDO LETTRES

Claire Ridel : Réviser le brevet en réseau

Un réseau social peut-il devenir un espace d’apprentissage et même de préparation à un examen ? C’est le pari d’un projet lancé par Claire Ridel au collège Henri Matisse à Grand-Couronne (76) et mené en collaboration avec plusieurs professeures de français de l’académie de Rouen. L’idée est simple : via le réseau Twitter, en utilisant le hashtag #TwittDNB, plusieurs classes de 3ème échangent régulièrement sur des notions vues en cours. Un système de flashcards est aussi utilisé pour regrouper les tweets et réviser plus efficacement. Le profit semble grand : pour les élèves, qui fixent mieux les connaissances en les partageant, qui travaillent simultanément à un bon usage de la langue et d’internet ; pour les enseignantes elles-mêmes, qui échangent sur leurs pratiques et mutualisent leurs ressources. Et Claire Ridel lance l’appel : « nous souhaitons désormais un élargissement vers les autres académies, avec de nouveaux participants. #TwittDNB est une initiative normande, mais elle ne demande qu’à s’étendre ! »

Lisez l'article...    

 

Vers la correction numérique des copies ?

Comment passer de la copie papier à la copie numérisée ou numérique ? Professeur de français, Yann Houry explore les modalités et éclaire les intérêts d’un tel travail. « Par le passé, explique-t-il, j’étais très déçu que des élèves ne corrigent pas leur rédaction. Ils regardaient la note, faisaient semblant de corriger deux ou trois fautes d’orthographe et de toute façon avaient peu de commentaires explicitant les erreurs (et pour cause ! une marge avec de petits trous ne laisse pas beaucoup de place). » La copie numérique ouvre la possibilité d’interactions et de feedbacks pour que l’évaluation se fasse vraiment formative : des annotations cliquables comme autant de post-it, le jeu des couleurs et des tampons, éventuellement l’insertion de commentaires audio « rendent clair ce qui doit être corrigé ». Le dispositif parait offrir bien des satisfactions : « Récemment, une lycéenne est passé de 12 à 16 en faisant les corrections demandées. »

Lisez l'article...    

 

Qui suis-je ? Le jeu des portraits littéraires

 « Vous avez choisi un auteur de littérature parmi ceux proposés au cours de votre année de 3ème. Vous proposerez un portrait littéraire pour l’auteur choisi, accompagné d’un gif animé réalisé avec giphy. » Telle est la tâche confiée par Laïla Methnani à ses élèves du collège Jean Lachenal à Faverges en Haute-Savoie. Le projet s’inspire du jeu mondain du portrait inventé par Maxime de La Rochefoucauld au 17ème siècle. Il permet de « développer des compétences rédactionnelles et numériques tout en se familiarisant avec les auteurs lus en 3ème. »

Lisez l'article...    

 

Vanités lycéennes

Mission : « Créer des vanités contemporaines en utilisant des outils numériques. Les productions seront accompagnées d’une présentation orale et d’un texte destiné à expliciter et argumenter les intentions, les choix, les démarches. » Dans la Sarthe, les lycéen.nes de Julien Delrieu et Yoan Fontaine ont brillamment relevé le défi à travers des créations diverses : dessins, photomontages, installations photographiées, performances audio ou vidéo. Le travail, mené en lien avec l’étude d’œuvres littéraires et artistiques,  « conduit les élèves à interroger leur propre rapport au monde à travers la perspective de la question du temps qui passe : lorsque la vie est perçue dans sa fragilité, qu’est-ce qui est important, essentiel, l’est moins, pas du tout ? »

Lisez l'article...    

 

 

L'HEBDO SCIENCES

Jessica Poillion : Donner une conscience écologique aux lycéens

Comment mêler réflexion et action dans une démarche d’éco-labellisation ? Jessica Poillion, enseignante de SVT au lycée Albert Châtelet de Saint-Pol-sur-Ternoise (62) donne à ses élèves « des clés pour prendre conscience des grands enjeux que le développement durable impose ». A travers 6 protocoles scientifiques proposés par Vigie Nature, l’enseignante «  trouve des points d’ancrage dans le programme de SVT en seconde ». Entre la mise en place d’une mare, de ruches, des abris à chauves-souris, pas moins de 330 mètres de haies sont plantés au lycée. L’enseignante évoque aussi le travail des éco délégués sur le « manger durable ».

Lisez l'article...    

 

Gilles Gourio : Des vidéos pour partager les maths

Des vidéos de maths sur les réseaux il y en a beaucoup. Celles de Gilles Gourio ont une particularité : elles sont réalisées par les élèves de son collège Becquerel d'Avoine (37) lors d'un atelier mathématiques. Pour les collégiens c'est l'occasion de découvrir les maths autrement. Pour le professeur "une façon de passer des moments privilégiés".

Lisez l'article...    

 

Maths : TIMMS a 20 ans

La grande évaluation internationale de l'enseignement des mats et des sciences fête ses 20 ans avec une synthèse des évolutions des curricula mais aussi des résultats depuis les années 1990. Cela concerne peu la France, entrée tardivement dans cette évaluation. Globalement les meilleurs résultats en maths sont tenus par des pays asiatiques (Singapour, Corée du sud, Hong Kong, Taiwan, Japon). Pour les sciences, la Slovénie se glisse dans les 5 meilleurs. Timms montre que globalement le niveau monte , surtout grace aux progrès des filles. Mais six pays connaissent des baisses de niveau en fin de lycée dont la France.

Lisez l'article...    

 

Maths : L'arithmétique cognitive dans la revue ANAE

" L’arithmétique cognitive est un domaine de la psychologie cognitive qui s’intéresse aux processus mentaux sous-tendant le traitement des quatre opérations élémentaires que sont l’addition, la soustraction, la multiplication et la division", annonce l'ANAE qui lui consacre son numéro 156. Xavier Seron et Virginie Crollen se demandent si l’utilisation des doigts dans les activités numériques constitue une étape nécessaire du développement des habiletés arithmétiques, une question que la recherche fondamentale explore depuis plusieurs années et dont les réponses pourraient contribuer à améliorer les performances des élèves, notamment à l’interface entre l’école maternelle et l’école élémentaire. Mathieu Guillaume se pose quant à lui la question du rôle des compétences numériques non-symboliques dans ce développement. Là encore, la question soulevée pourrait apporter des éclairages quant aux interventions précoces à mener auprès des jeunes enfants. Les travaux conduits au cours des trois dernières décennies font clairement apparaître l’existence d’un sens des quantités qui s’affine sous l’influence à la fois de la maturation  et de l’expérience, notamment scolaire. Il est donc crucial de se demander s’il faut chercher à améliorer les performances précoces à travers des activités non symboliques ou bien s’il vaut mieux attendre l’acquisition des systèmes symboliques pour induire une telle amélioration. Bruno Vilette précise cette question en s’intéressant spécifiquement au rôle de l’estimation numérique. Selon ANAE , "Les recherches issues de l’approche cognitive de l’arithmétique ont contribué à démystifier la conception traditionnelle selon laquelle le monde se partagerait entre « bons » et « faibles » en mathématiques. Les résultats des travaux ont mis en évidence l’hétérogénéité des troubles et celle des capacités chez le même individu".

Lisez l'article...    

 

Des Moocs pour les SVT

Sur le site parisien, Géraldine Bridon présente les Moocs qui peuvent intéresser le professeur de SVT. Et il y en a ! Pour ce seul mois de novembre, s'ouvrent des Moocs sur la mécanique des roches, la santé sexuelle, agir pour la santé, l'histologie, le HIV, l'atome ou la vaccinologie.

Lisez l'article...    

 

Physique : Un Mooc pour expérimenter

"Ce Mooc va vous faire découvrir ou redécouvrir les richesses de la Physique, vous conduire à réaliser vous-mêmes vos expériences et les partager avec la communauté du MOOC; vous faire rencontrer des chercheurs qui vous présenteront les applications présentes et futures de la lévitation, de la réalité virtuelle, ou encore de la cape d’invisibilité". Proposé par Paris 13, le Mooc La physique : vive(z) l'expérience" débute par le problème de l'invisibilité, se poursuit par l'optique et la gravité.

Lisez l'article...    

 

SVT : La spécialité SVT donnera accès aux études de médecine

"Il a été clairement dit que l’enseignement de spécialité SVT sera incontournable dans les attendus de Parcoursup pour intégrer le premier cycle de médecine". C'est ce que rapporte l'APBG à l'issue d'une entretien avec le président de la conférence des doyens des facultés de médecine.

Lisez l'article...    

 

L’invitation de la semaine : « Microbiote »

Mercredi 12 décembre, la Cité des sciences et de l’industrie invite, sur réservation,  les professeurs du 1er et du 2nd degrés à découvrir sa nouvelle exposition temporaire « Microbiote », et les activités pédagogiques la concernant. Cette exposition originale qui bénéficie d’une scénographie expressive, raconte avec humour,  la digestion et l’incroyable vie du microbiote. Elle est  conçue comme un voyage au cœur d’une des régions les plus secrètes du corps, ce second cerveau d’une importance capitale pour la santé. Chacun possède son propre microbiote, sa flore intestinale, tout un monde de bactéries, de virus et de champignons, un véritable écosystème  en constante évolution.   À l’aide d’une trentaine de  manips et d’expériences insolites, l’exposition sensibilise les visiteurs, à partir de 10 ans,  à toute cette vie  microscopique et à la nécessité de protéger cet écosystème. Des exposés scientifiques  sont proposés aux élèves, pour prolonger la  découverte de l’exposition.  Un copieux dossier pédagogique d’une trentaine de pages est à la disposition des professeurs.

Lisez l'article...    

 

 

L'HEBDO SCIENCES HUMAINES

Romain Vincent : Enseigner l'histoire avec le jeu vidéo ?

Le jeu vidéo va t-il changer l'Ecole ou l'Ecole va t-elle instrumentaliser le jeu vidéo ? Professeur d'histoire-géographie au collège de l'Europe à Chelles (77) Romain Vincent anime depuis des années la chaine youtube "Jeux vidéo et histoire". Dans un mémoire de master 2 sciences de l'éducation et sciences du jeu, il analyse l'introduction du jeu vidéo en classe à travers des observations fines des pratiques enseignantes. Il livre ainsi une analyse fine de l'expérience vidéoludique scolaire.

Lisez l'article...    

 

SES : Où en est la spécialité histoire-géo - géopolitiques - sciences politiques ?

L'Apses, association de professeurs de SES, fait le point sur cette future spécialité. "Le projet de programme de première publiés par le Conseil supérieur des programmes est structuré par thèmes, sans identification des spécificités disciplinaires, et en particulier sans faire apparaître explicitement de concept ou théories de science politique", déplore l'association. Elle demande "un cadrage national paritaire de la répartition des horaires et des programmes entre une partie « sciences politiques » assurée par les enseignantes et enseignants de SES et une partie « HG-géopolitique » assurée par les professeures et professeurs d’HG".

Lisez l'article...    

 

Géo - SES : Un anti atlas

Edité par un collectif, cet anti-atlas propos ela découverte de "contre cartographies". L'accent est  mis sur la cartographie sociale, par exemple la militarisation des favelas au Brésil ou une cartographie des manifestations. L'atlas porpsoe aussi des cartographies de l'agribusiness ou des lieux de résistances. L'ouvrage peut être acheté en librairie ou téléchargé gratuitement.

Lisez l'article...    

 

Jean-Pierre Delas : Le thème du marché dans les projets de programme de SES

Les projets de programme de SES sont contestés par la majorité des professeurs comme le prouve le succès de la pétition lancée par leur association l’APSES (plus de 5300 signatures au 20 novembre, dont 450 d’universitaires). Ils se caractérisent d’abord par la faible place accordée à la description, un travail de conceptualisation et de mesure dont tout enseignant sait qu’il est difficile et chronophage, mais qu'il est essentiel de l'aborder avant le nécessaire apprentissage des grilles de lecture que sont les approches théoriques. Ils privilégient l’entrée par les modèles théoriques (jusqu’à la caricature sur le thème du marché) plutôt que par les « objets », c.à.d. des thèmes qui permettent d'associer faits empiriques et pluralité des grilles théoriques, alors qu’ils s’adressent à des jeunes de 15 à 17 ans qui n’ont jamais bénéficié du moindre enseignement économique ou sociologique et ne disposent souvent pas des connaissances empiriques les plus élémentaires

Lisez l'article...    

 

SES : L'Apses réfléchit à d'autres programmes

" Face à des projets de programmes de sciences économiques et sociales qui marquent un nouveau recul du pluralisme et semblent bien éloignés des élèves, l’APSES organise le 1er décembre une après-midi d’échanges et de mobilisation pour que ces projets soient profondément revus". L'association présentera les résultats d'une consultation des professeurs de SES. Plusieurs tables rondes d'économistes, de sociologues, de syndicalistes reviendront sur les programmes de SES.

Lisez l'article...    

 

Philippe Sallet : HG Mooc 5 : La force du collectif

La théorie du ruissellement fonctionne en histoire-géo. C'est la conviction de Philippe Sallet, initiateur du Mooc HG5 et professeur d'histoire-géographie au collège René Cassin de Baumes -les-Dames (Doubs). "Le Mooc HG c'est une sorte d'oxygénation. On touche beaucoup des collègues". Et on est libre. Pour cette 5ème édition, le Mooc HG réunit 6 académies pour une formation par les pairs en toute liberté.

Lisez l'article...    

 

Des programmes d'histoire-géo sans vision ?

" Pédagogie active et de projet risquent de devenir de vains mots ". Une équipe d'enseignants du lycée B Palissy de Saintes (17) nous a envoyé cette analyse assez désabusée des futurs programmes du lycée. Pour les auteurs, "« points de passages et d’ouverture », « études de cas », « sujets d’étude » et autres « jalons » : le choix de mots différents démontre une divergence profonde des approches et l’incapacité à indiquer clairement une vision pédagogique et didactique claire et pertinente". Une situation qui vient peut-être de l'incapacité des "experts" à s'entendre sur des choix ?

Lisez l'article...    

 

SES - Géo : L'Espace mondial vu par Sciences Po

L'atelier de cartographie de Sciences Po met en ligne son Atlas mondial disponible aussi en format papier. Contrastes et inégalités, mobilités, acteurs internationaux, insécurités : cet atlas est une source indispensable pour une compréhension du monde.

Lisez l'article...    

 

 

L'HEBDO LANGUES

Stéphane Tartier : "J’applique le programme,  je n’enseigne pas l’espagnol"$

xAux informations de la radio madrilène Cadena Ser du 17 octobre 2017, il est fait part d'une enquête, menée par le British Council sur la région autonome de Madrid, selon laquelle 7 élèves sur 10 de collège-lycée (E.S.O. et Bachillerato en Espagne), en moyenne, sont capables de tenir une conversation courante en anglais dans n'importe quelle situation, atteignant en cela un niveau B1-B2... C’est le sentiment que mon travail est de plus en plus improductif, pour ne pas dire, contre-productif, sentiment qui se fait toujours plus présent au fil du temps, qui m’amène aujourd’hui à m’exprimer ici. J’aime mon métier, j’aime le contact avec les jeunes auxquels j’enseigne, et mon intention en me lançant dans l’écriture de ce texte n’est pas de provoquer, de polémiquer gratuitement ou de mettre mal à l’aise, mais, tout de même, d'exprimer une certaine inquiétude, un certain désarroi… Je souhaiterais, ingénument peut-être, dire les choses, avec l’espoir que ceci pourrait être entendu et, pourquoi pas, susciter une réponse qui pourrait me donner vraiment foi dans le métier que j'exerce, que l'on dit être le plus beau du monde...

Lisez l'article...    

 

Langues : La co intervention en lycée professionnel

La co-intervention sort renforcée de la réforme du lycée professionnel. Cette séquence de l'académie de Poitiers montre un exemple de co intervention entre professeurs de cuisine et d'anglais en seconde bac pro. " Pendant l’heure d’EGLS avant le TP, les enseignants d’anglais et de service en salle ont proposé des activités d’interaction orale sur les expressions utilisées au cours d’un service avec les élèves-serveurs : Par exemple : Have you reserved ? /Follow me, please !/ Here it is,Sir !/ Is everything allright etc. D’autres activités d’interaction orale ont été réalisées en commun sur les différents parfums de thés ou d’infusions qu’il est possible de proposer à la clientèle (Lime herbal tea /Red fruit flavoured tea etc.)". Le tout mis ne pratique par un accueil de clients britanniques.

Lisez l'article...    

 

Anglais : Mythes et héros

" Nous aiderons l’élève à présenter, dans le cadre de la mise en oeuvre de la compétence "monologue suivi" du volume complémentaire, un créateur devenu un mythe, ainsi qu'un de ses héros de fiction cette fois-ci par le biais de données réelles". Un nouveau nuémro de "The special", la revue académique d'Aix Marseille pour l'anglais en LP.

Lisez l'article...    

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 30 novembre 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces