Le Défenseur des droits demande l'abandon du fichier biométrique des mineurs non accompagnés 

Les mineurs sont d'abord des mineurs avant d'être des étrangers. A ce titre ils ont droit à une protection particulière. C'est ce que rappelle le Défenseur des droits dans un communiqué où il décortique les nombreuses irrégularités qui entourent le projet de décret sur le fichier national biométrique des mineurs non accompagnés. Notamment le fait que des données biométriques soient transmises au fichier des étrangers sans le consentement du mineur et que les recours ne soient pas respectés.

 

Communqiué

 

Par fjarraud , le vendredi 14 décembre 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces