Les lycées bougent contre les réformes 

L'intersyndicale du second degré a organisé le 17 janvier des heures d'information syndicale dans la plupart des établissements. Certains lycée sont marqué leur opposition à la réforme de façon plus déterminée. L'action la plus originale est venue du lycée V Hugo de Besançon. Les professeurs principaux ont démissionné collectivement de leur charge "pour ne pas cautionner la réforme du lycée", explique la radio locale Plein Air. A Gaillac, Nanterre et Douarnenez, un collectif a organisé une "nuit du lycée" avec occupation des locaux. Le collectif dénonce la réduction du bac à un diplôme local et les choix précoces des élèves. A Rethel, au LP Verlaine, les professeurs ont fait grève contre la suppression de la filière GA. Au lycée maritime de Bastia, ce sont les élèves qui ont manifesté contre la réforme du lycée professionnel.  A Lille des enseignants ont manifesté devant leur lycée contrela réforme et les classes à 35 élèves. A Sotteville les Rouen, même situation pour protester contre la suppression de la filière littéraire : le lycée n'a reçu que 5 spécialités. Etc.

 

Besançon

Gaillac

Sotteville

Lille

Bastia

Rethel

Saint OMer

Rennes

Douarnenez

 

 

Par fjarraud , le vendredi 18 janvier 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces