L'Expresso du 25 janvier 2019 

Le fait du jour

Sauf à considérer qu’il conviendrait que tous les PE de France enseignent au même rythme selon une progression qui serait la même pour tous les écoliers de France, l’existence d’une évaluation nationale en milieu d’année de CP est très contestable. En effet, il est à peu près certain que divers items se trouveront inclus dans l’évaluation alors que, dans telle ou telle progression, les tâches correspondantes n’ont pas encore été étudiées à mi-parcours au CP ou qu’elles l’ont été de manière trop récente pour permettre la réussite. L’année qui suit, cela peut évidemment inciter les professeurs à vouloir « aller plus vite ». Ça ne serait pas grave si l’on était sûr qu’une étude précoce de ces tâches est bénéfique et, donc, que tous les écoliers devraient en bénéficier. Mais lorsqu’on est presque sûr du contraire, une évaluation à mi-parcours ne peut être que contre productive. Montrons-le en analysant l’un des items de l’épreuve : trouver le résultat de 8 + 5.

 

(...)

25/01/2019 à 07:53  |  (0 commentaire)

Réformes des lycées

Lycée : Comment tenir tête aux réformes Blanquer ?

"On est en capacité de gagner". Il fallait au moins cette affirmation péremptoire pour relever le moral des professeurs de SES réunis le 18 janvier pour le stage annuel de l'Apses. Durant deux journées, environ 200 professeurs ont travaillé sur l'emploi avant de conclure par un échange sur la réforme du lycée. Ils ont longuement débattu des façons de stopper le bulldozer Blanquer. Si certaines propositions sont novatrices, comme proposer un programme prêt à l'emploi au Conseil supérieur des programmes, les enseignants semblent piégés par une ...

(...)

25/01/2019 à 16:51  |  (0 commentaire)

Pédagogie

L’architecture scolaire, outil de  bien-être ?

L’espace scolaire n’est jamais neutre. Il signe les orientations pédagogiques et les choix politiques d’une époque. L’architecture scolaire  a historiquement eu la fonction de rendre manifestes des valeurs collectives.  Le type d’établissement caractéristique de notre forme scolaire classique est concomitant de la construction des États-nations et de la volonté hygiéniste de construire d’ « Un » savoir pour « Une » Nation. Le bâtiment scolaire y devenait  éducateur. Aujourd’hui, la forme scolaire est questionnée de toutes parts par des mutations qui en affectent autant la manière de penser, d’organiser et de dispenser les savoirs que la fonction sociale et politique. A une société liquide répond une verticalité de la forme scolaire solide que le double tournant numérique et global que nous vivons n’affecte pas encore.  L’architecture scolaire  peut-elle devenir un outil de bien-être ?  Cela  suppose une nouvelle grammaire  spatiale.  Pour penser une « architecture du bonheur »,  il faut saisir ce ...

(...)

25/01/2019 à 16:51  |  (0 commentaire)
Le système

Faut-il ranger la grève au musée ? Le 24 janvier, les enseignants du second degré étaient peu nombreux au rendez vous de la grève, 8% selon le ministère, 33% selon le Snes Fsu. Face à un gouvernement affaibli, les syndicats semblent incapables de transformer le large mécontentement des enseignants en un mouvement utile. Les enseignants ont-ils loupé le coche ?

(...)

25/01/2019 à 07:53  |  (0 commentaire)
La classe

Quels peuvent être les intérêts du déploiement de tablettes numériques dans le monde scolaire à la place des ordinateurs portables ou fixes ? Si certains répondront d'évidence, d'autres le feront de défiance. Quelques soient les réponses, il nous faut tenter d'analyser ce qui se passe réellement dans les établissements scolaires, mais aussi à la maison et plus encore tenter de comprendre, de manière comparative, ce qui distingue la tablette (ou le smartphone) de l'ordinateur classique, portable en particulier.

 

(....)

25/01/2019 à 07:53  |  (2 commentaires)
La classe

"Ils me forcent à découvrir des choses nouvelles". Professeure d'histoire géographie à Montbéliard, Frédérique Dalval amène ses élèves à alimenter un blog sur leurs lectures et les films qu'ils préfèrent. Une activité réalisée avec le professeur documentaliste pour ouvrir l'horizon culturel de ces jeunes.

 

(...)

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
Le système

Les disciplines sont elles égales à l'éducation nationale ? Le Journal officiel du 25 janvier publie un arrêté qui met en place l'avantage particulier que le ministre donne aux langues et cultures antiques (LCA) au nouveau bac. Un passe droit qui met en colère les professeurs des enseignements artistiques qui se voient poussés hors des lycées.

 

(...)

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
Le système

Un décret publié au JO du 25 janvier officialise la promesse d'exonération des cotisations salariales sur les heures supplémentaires à compter du 1er janvier 2019. Il modifie deux articles du code de la sécurité sociale. "Art. D. 241-21. - Le taux de la réduction de cotisations salariales prévue à l'article L. 241-17 est égal à la somme des taux de chacune des cotisations d'assurance vieillesse d'origine légale et conventionnelle rendue obligatoire par la loi effectivement à la charge du salarié, dans la limite de 11,31 %. Art. D. 241-22. - En cas d'application d'une exonération totale ou partielle de cotisations salariales de sécurité sociale, de taux réduits, d'assiettes ou de montants forfaitaires de cotisations, la réduction s'applique dans la limite des cotisations effectivement à la charge du salarié".

 

Au JO

 

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
Le système

La Corse, les Pays de la Loire et Provence Cote d'Azur rejoignent la liste des régions qui expérimentent l'admission des bacheliers professionnels en BTS. La liste des régions comprend dorénavant : les régions académiques Grand Est, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire, de Corse, Ile-de-France, Occitanie, de La Réunion, Hauts-de-France, Normandie, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Dans ces régions c'est le conseil de classe du lycée professionnel qui émet un avis d'admission en BTS pour les futurs bacheliers professionnels. Ils doivent cependant passer par Parcoursup pour trouver une affectation dans un établissement. Or il n'y a que 34 000 places pour près de 100 000 voeux... En métropole seule l'Occitanie n'est aps entrée dans l'expérimentation avec la Guyane, les académies des Antilles et Mayotte.

 

Au JO

 

 

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
Le système

" On attend avec impatience le dossier complet de la DEPP pour y trouver un certain nombre d’informations sans lesquelles on ne peut pas comprendre correctement les évaluations dont on nous parle ni donc les résultats", dit avec beaucoup de justesse Marc Bablet sur son blog. La communication ministérielle sur les effets positifs du dédoublement en CP ne s'appueint que sur un dossier de presse et des déclarations de la Depp. On attend toujours la publication de l'étude. " Il faut pouvoir comprendre quelles sont exactement les compétences évaluées. En effet selon les compétences, certaines peuvent ne relever que d’un entraînement ponctuel qui suffit à les faire évoluer (il y a des compétences plus sensibles à la répétition que d’autres mais dont la répétition ne garantit pas pour autant l’acquisition valable dans la durée). D’autres compétences ne peuvent être acquises que dans une durée longue de familiarisation avec une matière complexe. On ne peut donc pas comprendre ces évaluations des compétences des élèves si on ne sait pas de quoi exactement on parle", explique M Bablet.

 

Sur son blog

 

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
Le système

21 professeurs sur 52 du lycée Langevin de Martigues ont démissionné de leur responsabilité de professeur principal, annonce le site local Maritima. Ils entendent protester contre la réforme du lycée qui oblige les élèves à quitter leur lycée si une spécialité n'y est pas enseignée et à choisir leur orientation bien tôt.

 

Sur Maritima

 

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
Le système

Selon les DNA, un lycée catholique d'Alsace a recruté un remplaçant qui s'avère être un responsable national de "Bastion social" un groupuscule de l'ultra droite. Il est chargé d'enseigner l'histoire - géographie, des disciplines où des questions vives sont abordées. L'établissement regrette cette embauche. Mais il se demande comment rompre un contrat dont le terme et fixé au 8 mars.

 

Dans les DNA

 

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
La classe

" J’aimerais savoir si nous pouvons laisser les élèves sortir de la classe pour aller aux toilettes en dehors des récréations ". " Je suis directeur d’une école primaire. Souvent lors d’une récréation, il arrive qu’un enseignant punisse des élèves dans sa classe alors qu’il est de service malgré mes mises en garde de défaut de surveillance. En cas d’accident qui est responsable ?" " Que risque un professeur d’EPS s’il y a un problème dans un vestiaire ? Est il responsable sachant que nous ne rentrons pas pour éviter d’être accusé de voyeur ou pédophile". "Par manque de moyens humains dans un collège de REP, 590 élèves pour 5ETP assistants d’éducation et 2 CPE, il arrive que si l’un d’entre nous est malade, nous soyons 3 à surveiller la cour pleine de ces 590 élèves. S’il arrive quelque chose pendant les récréations, quelle responsabilité est engagée ? Celle de la CPE, de la direction ? Ou celle de la DASEN qui sous-estime nos besoins ?" Dans tous ces cas, le devoir de surveillance des enseignants et des autres professionnels est engagé. Que dit la loi ? Découvrez les réponses à vos questions du bâtonnier Francis Lec et de Vincent Bouba sur le site de l'Autonome de solidarité.

 

Le tchat de l'Autonome

 

 

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
L'élève

Le guide "En classe de 3ème préparer son orientation" donne les clés d'une orientation réussie après le collège. Il dresse un panorama des étapes clés de l'orientation de la classe de 3e et des interlocuteurs présents pour vous accompagner. Il présente les filières de l'enseignement professionnel : comment préparer un CAP, un bac professionnel... et apprendre un métier en passant progressivement de l'école au monde du travail. Des formations qui permettent parfois aussi de poursuivre ses études. Les filières de l'enseignement général et technologique sont aussi présentées. Vous trouverez dans le guide toutes les informations pour préparer en 3 ans un bac général ou technologique qui vous ouvrira les portes de l'enseignement supérieur.

 

Télécharger le guide 2019

 

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
L'élève

L’accès à la rétrospective inédite consacrée à Riad Sattouf est gratuit. La Bibliothèque publique d’information du Centre Pompidou rend hommage au travail du dessinateur et réalisateur Riad Sattouf, créateur de « La vie secrète des jeunes » de « Pascal Brutal », des « Cahiers d’Esther » et de « L’Arabe du futur ». Au travers de nombreux documents originaux et inédits, les visiteurs découvrent l’univers graphique de Riad Sattouf, son regard acéré et tendre sur l’adolescence, la richesse de ses références, son art du récit et la dimension souvent autobiographique de ses travaux. Des vidéos retransmettent des interviews et des débats avec lui.  Les professeurs peuvent organiser des visites autonomes de l’exposition. Un dossier pédagogique est disponible sur le site. L’exposition est conseillée à partir de la 3ème.

 

(...)

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
Les disciplines

 Pour Régis Signarbieux, son rédacteur en chef, le nouveau Bulletin histoire-géographie - EMC de l'académie d'Amiens vise à mutualiser entre professeurs de lycée professionnel. L'objectif est réussi si on en croit ce premier numéro. On est d'emblée dans la classe avec des professeurs de terrain qui expliquent ce qu'ils font avec leurs élèves. Ainsi J Charpentier montre comment elle mène un EPI en 3ème prépa pro avec sa collègue d'anglais. Y Deplanque a travaillé avec ses élèves de 3ème prépa pro sur les odeurs dans les tranchées de 14-18. Un travail de collecte dans les sources historiques confié à des élèves de bac pro chimie qui ont reconstitué ces odeurs. Les élèves ont pu entrer dans la première guerre mondiale par les sens et comprendre ce qu'est un lycée professionnel.

 

Le bulletin

 

 

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Emparez-vous de l’economie ! Moment phare de l'année pour les professeurs de SES, le Printemps de l'économie aura lieu du 18 au 21 mars. Mais vous pouvez dès le 21 février en avoir un avant goût avec un événement exceptionnel. Ce jour là l'équipe du Printemps accueille Philippe Aghion, Michel Aglietta, Patrick Artus, Agnès Bénassy-Quéré, Laurent Berger, Edouard Bourcieu, André Cartapanis, Jezabel Couppey-Soubeyran, Brigitte Dormont, Olivier Garnier, Jon Henley, Sébastien Jean, Gaspard Koenig, Philippe Martin, Dominique Plihon et bien d’autres pour sept sessions sur les grands enjeux du moment.

 

Réservez sur le site du Printemps de l'économie

 

 

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Comment aborder le nouveau programme d'histoire-géo de seconde ? Comment donner de l'intérêt à un programme aussi rétro ? Le site Géoconfluences a eu l'idée de puiser dans ses archives pour faire le lien entre chaque chapitre du programme et ses articles. On a ainsi un outil très précieux, presque un manuel numérique, pour préparer la rentrée 2019.

 

Sur Géoconfluences

 

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Alors que le Venezuela s'enfonce dans la crise politique en plus d'une gravissime crise économique, que peuvent dire les géographes ? Sur Cybergéo Jean-Marc Fournier interroge les effets de la révolution bolivarienne sur l'espace. " En dépit des avancées de la révolution, le capitalisme de rente pétrolière hérité du 20ème siècle perdure. Si l'on observe une meilleure intégration territoriale et sociale des habitants pauvres et des exclus, parfois plus symbolique que réelle, cela n’a pas vraiment induit pour autant une plus grande justice spatiale et sociale à leur égard."

 

Sur Cybergéo

 

 

25/01/2019 à 07:52  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le vendredi 25 janvier 2019.

Partenaires

Nos annonces