L'Expresso du 07 mai 2019 

Le fait du jour

"En janvier 2019, l’ensemble des élèves de CP ont été évalués en français et en mathématiques (770 000 élèves dans près de 31 000 écoles). Ce point d’étape, en milieu d’année scolaire, permet de mesurer l’évolution des acquis des élèves dans certains domaines de la lecture, de l’écriture et de la numération". La Depp, division des études du ministère, fait paraitre trois Notes sur les évaluations de CP et de CE1. En plein débat sur la loi Blanquer, les "résultats encourageants" véhiculés par cette publication sont un puissant soutien à la politique ministérielle. Or rien n'est moins sur. De nombreux biais affectent leurs résultats sans que les Notes osent même les évoquer , encore moins en tenir compte. Et des voix s'élèvent aussi pour contester leur conception même. Cette publication donne un avant gout de ce que pourrait être l'évaluation de l'école avec la loi Blanquer.

(...)

07/05/2019 à 07:38  |  (17 commentaires)
La classe

Avec  « un horaire dérisoire face aux enjeux », Marc-André Selosse, professeur au Muséum national d'Histoire naturelle et aux Universités de Gdansk (Pologne) et Kunming (Chine), membre de l’Académie d’Agriculture s’alarme sur la disparition progressive des sciences de la vie et de la Terre au lycée. Le scientifique détaille les raisons de ses inquiétudes. « Les SVT préparent au complexe », assure celui qui voit la bio-industrie chinoise « préparer activement ces compétences là ». Au delà des emplois, « les SVT fondent la liberté de choix et de décision citoyenne ». « La chute des postes au capes de SVT (-20,4% en 2019 et -23% en 2018) illustre le recul ». Marc-André Selosse regrette aussi le manque d’interdisciplinarité  de la réforme avec la suppression des TPE. Il déplore un « enseignement scientifique trop court pour faire vivre cette interaction (scientifique) dans l’emploi du temps ou l’esprit de l’élève ».

 

(...)

07/05/2019 à 07:38  |  (0 commentaire)
Le système

"L’existence d’ensembles scolaires communs premier et second degré ne jouerait pas un rôle significatif sur la qualité de la continuité école collège, qui à ce jour, se limite, dans la grande majorité des établissements concernés, à des échanges à faible impact sur la continuité des apprentissages". En 2016, l'Inspection générale lançait une réflexion sur la liaison école collège, confiée à Marie-Hélène Leloup et Pierre Lussiana. Leur rapport voulait aller au fond des choses pour comprendre pourquoi c'est si difficile d'assurer une transition heureuse entre ces deux niveaux scolaires. Trois ans plus tard, alors que la loi Blanquer veut imposer les établissements publics des savoirs fondamentaux (EPSF) pour faciliter cette transition, un retour sur leurs conclusions s'impose...

 

(...)

07/05/2019 à 07:38  |  (1 commentaire)
Le système

" Il est de votre entière responsabilité que de traduire vos engagements sur les salaires des personnels de votre ministère". Suite aux promesses d'E. Macron, Frédérique Rolet, secrétaire générale du Snes Fsu, interpelle le ministre de l'éducation nationale le 3 mai. " Le SE-Unsa juge absolument nécessaire l’annonce d’un plan pluriannuel de recrutements par concours de professeurs des écoles avec la constitution et le recours à des listes complémentaires". Stéphane Crochet , secrétaire général du Se-Unsa, en fait autant le 6 mai...

 

(...)

07/05/2019 à 07:38  |  (0 commentaire)
Le système

Dans le cadre de sa stratégie de communication au forceps, la présidente de la région Ile-de-France a récemment annoncé dans la presse la gratuité des manuels scolaires, mesure pourtant déjà effective depuis …2001. Sa « non-annonce » s’est toutefois accompagnée d’une nouveauté, le passage aux manuels numériques pour les élèves de la Région capitale. Valérie Pécresse entend ainsi démontrer, dès septembre prochain, qu’elle aura été celle qui aura soulagé le dos des 400.000 lycéens franciliens en remplaçant les manuels scolaires par des tablettes numériques. Mais au-delà du slogan, cette décision, prise une fois de plus de manière hâtive, soulève un certain nombre de problèmes et de questions, tant sur la forme que sur le fond.

 

(...)

07/05/2019 à 07:38  |  (0 commentaire)
Le système

"Certains établissements nous disent qu’ils n’auront pas assez de salles... D'autres nous disent qu’ils vont sans doute devoir mettre des cours le mercredi après-midi, poursuit-il. S’ils nous l’annoncent à la rentrée, nous ne serons pas prêts. Nous ne pourrons pas adapter au dernier moment l’organisation des transports scolaires". Les déclarations, devant le CESE régional, de Stéphane Guiguet, vice-président du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté en charge des lycées, font sensation. Selon L'Yonne républicaine, S Guiguet met en cause le calendrier de la réforme. "Nous avons réalisé un plan pluriannuel d’équipement mais, avec les nouveaux enseignements – comme informatique et sciences numériques – les chefs d’établissement se tournent vers nous pour nous demander si nous avons prévu quelque chose. Nous n’avons rien prévu. Sur tous ces sujets, il aurait fallu au moins un an de travail en commun, avec les établissements et les inspecteurs".

 

Dans l'Yonne républicaine

 

07/05/2019 à 07:38  |  (0 commentaire)
Le système

"Vendredi 10 mai : la FCPE appelle les parents à poursuivre leur mobilisation dans toute la France pour permettre des alternatives aux réformes portées par le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer". La Fcpe demande aux parents d'organiser des réunions publiques quotidiennes sur les réformes, des rassemblements devant les rectorats, des demandes de rendez-vous dans les académies… Des "nuits des écoles" sont prévues aussi dans de nombreuses écoles.

 

L'appel

 

 

07/05/2019 à 07:38  |  (0 commentaire)
Le système

Reçu au ministère, le collectif Maternelle, qui réunit trois syndicats (Snuipp Fsu, Sgen Cfdt, et Se Unsa), des mouvements (Icem, Gfen, Cemea etc.) et les parents de la Fcpe, a rappelé ses revendications :" le maintien d’une structure du cycle 1 dotée de sa propre direction, des finalités éducatives qui embrassent toutes les dimensions du développement des jeunes élèves, le refus d’une simple subordination à l’élémentaire entretenue par l’exploitation des évaluations nationales CP, le développement des continuités et des collaborations inter-métiers dans le respect des prérogatives de chacun, l’amélioration significative des conditions de scolarisation (effectifs, locaux, ATSEM…)..."  Par ailleurs, les organisations ont rappelé leurs inquiétudes face à la prochaine publication d'un guide orange GS et au maintien des jardins d’enfants ou encore des suppressions de postes en maternelle à la rentrée 2019.

 

Communiqué

 

 

07/05/2019 à 07:38  |  (0 commentaire)
Le système

Le JO du 2 mai publie des modifications des concours de recrutement. Cela concerne l'épreuve d'admission des concours PE et l'intégration de la sécurité dans l'épreuve d'admissibilité du Capes.

 

Au JO

Au JO

 

 

07/05/2019 à 07:38  |  (0 commentaire)
Le système

Enseignante en CM1 CM2 de l'école Docteur Lanos de Granville, Lucie Auvray suit l'appel des enseignants pour la planète en se mettant en grève jusqu'aux vacances d'été. " Je ne suis pas sure que tout le monde soit conscient du niveau de destruction de notre planète qui est maintenant catastrophique", déclarait-elle à France Bleu en février. En grève depuis le 25 février, elle se heurte , selon La Manche libre, à l'intransigeance de l'éducation nationale pour qui son action n'est pas une grève légale.

 

Dans La Manche libre

 

 

07/05/2019 à 07:38  |  (0 commentaire)
Le système

Chantal Raffanel est poursuivie pour usurpation de fonction suite à une plainte du Conseil départemental du Vaucluse. Selon France Bleu, elle n'aurait pas barré la mention "représentant légal" sur le formulaire d'inscription d'un jeune dans un lycée professionnel. Militante bénévole RESF, elle se retrouve devant le tribunal à 63 ans. Le conseil départemental est divisé entre trois tendances quasi égales, LR, PS et RN.

 

Sur France Bleu

 

07/05/2019 à 07:37  |  (0 commentaire)
La classe

" Ce numéro du bulletin s’intéresse à la situation de populations pour qui la persévérance et la réussite scolaires sont particulièrement exigeantes, puisque ces personnes vivent simultanément des défis qui touchent différentes sphères de leur vie. Il est question ici des étudiants récemment immigrés, des élèves issus de l’immigration, des minorités culturelles ainsi que des élèves autochtones." Cette question concerne 21% d ela population québécoise et le CTREQ québécois publie une brochure mettant en évidence les difficultés particulières que rencontrent ces élèves. " Dans la population scolaire issue de l’immigration, les règles et la structure de l’environnement scolaire ont un effet opposé sur l’engagement des élèves de première génération et de troisième génération. Ces écarts sont surtout présents à partir des 2e et 3e cycles du primaire."

 

La brochure

 

 

07/05/2019 à 07:37  |  (0 commentaire)
La classe

Engagée dans des opérations de mixité sociale au collège, la Ville de Paris décide la création d'un Observatoire parisien de la mixité sociale et de la réussite éducative et organise le 17 mai un colloque en partage d'expériences. On notera les interventions de C Ben Ayed, E Huilley, Y Souidi et J Grenet. Les inscriptions sont ouvertes.

 

Le programme

Des progrès fragiles

L'expérience de deux secteurs parisiens

 

 

07/05/2019 à 07:37  |  (0 commentaire)
L'élève

Quand aurai-je une réponse sur Parcoursup ? Si je reçois 2 réponses positives, comment faire pour y répondre ? Comment savoir si j'ai droit aux bourses ? Et pour avoir un logement étudiant, je m'adresse à qui ? Si je veux faire une année de césure pour partir à l'étranger, quelles sont les démarches à faire en amont ? L'Onisep de Nouvelle Aquitaine organise le 16 mai à 18h30 un tchat avec des experts du Crous, de la Caf, du Crij, du Saio et des CIO. Vous pouvez poser dès maintenant vos questions.

 

Le tchat

 

 

07/05/2019 à 07:45  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" La nature décline globalement à un rythme sans précédent dans l'histoire humaine - et le taux d’extinction des espèces s’accélère, provoquant dès à présent des effets graves sur les populations humaines du monde entier ", alerte le nouveau et historique rapport de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), dont le résumé a été approuvé lors de la 7ème session plénière de l'IPBES, qui s’est réunie la semaine dernière (du 29 Avril au 4 mai) à Paris. "Les preuves accablantes contenues dans l’évaluation globale publiée par l’IPBES et obtenues à partir d'un large éventail de domaines de connaissance, présentent un panorama inquiétant ", a déclaré le président de l’IPBES, Sir Robert Watson. "La santé des écosystèmes dont nous dépendons, ainsi que toutes les autres espèces, se dégrade plus vite que jamais. Nous sommes en train d’éroder les fondements mêmes de nos économies, nos moyens de subsistance, la sécurité alimentaire, la santé et la qualité de vie dans le monde entier".

 

(...)

07/05/2019 à 07:45  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Cette année encore ce sont la SVT et la physique chimie qui sont retenues pour les épreuves du DNB annonce le ministère aussi bien en série générale que professionnelle.

 

Sur Eduscol

 

 

07/05/2019 à 07:45  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Longtemps ignoré , souvent minimisé dans les manuels scolaires, le clitoris trouve toute sa place sur les planches anatomiques proposées par le pole Sciences, sexe et identités de l'Université de Genève.

 

Les planches

 

 

07/05/2019 à 07:45  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Cet article de Paolo D'Odorico, Joel Carr, Carole Dalin, Jampel Dell'Angelo, Megan Konar, Francesco Laio, Luca Ridolfi, Lorenzo Rosa, Samir Suweis et Stefania Tamea publié dans IOP sciences, rétablit le poids du commerce mondial dans le cycle hydrologique mondial. Une vision tout à fait nouvelle qui met en évidence, à travers le commerce des produits agricoles, un effet massif sur le cycle hydrologique. L'article signale une rupture en tre la présence humaine et la localisation des ressources en eau.

 

L'article

 

07/05/2019 à 07:45  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mardi 07 mai 2019.

Partenaires

Nos annonces