Les psychologues de l'Education nationale et la loi Blanquer 

"Certains amendements proposent le retour à un service de santé comprenant les infirmiers-ères, les assistants-tes de service social sous la responsabilité du médecin scolaire qui pourrait englober aussi les psychologues de l'éducation nationale". Après les infirmiers, les 9 organisations de psychologues de l'éducation nationale (Aepu, Afpen, Apsyen, FFPP, Se-unsa, Sfp, Snes Fsu, Snp et Snuipp Fsu) protestent contre ce projet. "Les psychologues EN défendent la diversité de leurs apports ... afin de répondre mieux aux besoins des enfants... Les neuf organisations demandent le respect des missions et des compétences spécifiques des différents personnels".

 

Le communiqué

 

 

Par fjarraud , le mardi 14 mai 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces