L'Expresso du 16 mai 2019 

Le fait du jour

Pas généreux le Sénat ? Il vote le 15 mai à l'unanimité l'instruction obligatoire à 3 ans. Une mesure qui ne change pas grand chose. Il adopte la formation obligatoire de 16 à 18 ans. Une décision tout autant symbolique. Les mesures effectives adoptées par le Sénat sont très à droite et ciblent les écoles des quartiers populaires : interdiction du port du voile pour les accompagnatrices scolaires, chasse aux "prosélytes" autour des écoles, rejet des mesures rendant obligatoire la scolarisation des enfants étrangers. Le Sénat choisit aussi de compenser les frais occasionnés par la loi aux communes qui soutenaient déjà les maternelles privées. La loi Blanquer tombe à droite.

 

(...)

16/05/2019 à 07:18  |  (2 commentaires)
La classe

Philippe Blanchet,  professeur de sociolinguistique à l’université de Rennes 2, spécialiste de la diversité linguistique et culturelle dans le monde francophone   questionne dans ses travaux les discriminations linguistiques au moyen d’un concept la « glottophobie ». C’est-à-dire le mépris la haine, l’agression, le rejet de personnes, au regard de leur utilisation de formes linguistiques jugées comme inférieures ou incorrectes. Non seulement ces discriminations fondées sur la langue existent bel et bien, mais elles sont fréquentes, peu décryptées et ont des conséquences lourdes. Les discriminations linguistiques sont des…discriminations, mais elles sont souvent ignorées, niées, passées sous silence. En France même, d’un point de vue légal, elles n’existent pas et sont donc de fait autorisées… Il ne faut pas oublier que l’unification linguistique est un pilier central de la construction stato-nationale française. Cette sacralisation du monolinguisme de la langue française, cette exclusion de toute autre langue et de toute pluralité linguistique est l’un de nos fondements idéologiques-clés. Les langues sont des moyens et des enjeux de domination et de pouvoir sacrément efficaces car elles passent inaperçues, intégrées à nos fonctionnements normaux. Nous postulons donc qu’il faut maîtriser une langue commune pour faire société et c’est un mythe, car aucune langue ne peut se domestiquer dans un usage standard en ce que la vie naît de la diversité… Le partage engendre la diversification des langues.

 

(...)

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
La classe

La pédagogie peut-elle aider à combattre les replis identitaires pour faire cheminer les élèves vers la citoyenneté européenne ? « J’ai toujours trouvé que le sentiment d’appartenance européen des élèves était faible et empreint de clichés. Avec ce projet, je voulais leur faire prendre conscience des richesses culturelles européennes. » Ainsi Cécile Thomas, professeure des écoles à Cesson dans l’académie de Créteil, présente-t-elle le projet eTwinning qu’elle a mené dans le cadre d’un partenariat pédagogique entre cinq pays différents (la France, l’Italie, la Grèce, l’Espagne et la Pologne). Au programme de « Monumental Europe » : présentation de monuments locaux, réalisation de calendriers, mascotte itinérante, création d’un chant commun, réalisation d’une œuvre d’art en 3D. Eclairages sur les modalités et les enjeux d’une pédagogie de projet par-delà les frontières ….

 

(...)

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
Le système

[En mars 2018, Pascale Garnier interrogeait le bien fondé de l'instruction obligatoire à 3 ans. Nous republions son article. Depuis la promesse électorale est entrée dans la loi Blanquer avec ses précisions qui n'existaient pas en 2018. La réflexion de P Garnier mérite pourtant d'être à nouveau publiée.]  "Nous n’avons rien à gagner dans l’obligation de scolariser les enfants à partir de 3 ans, mais tout à craindre : au lieu d’être facultative et plébiscitée, l’école maternelle peut devenir synonyme de nouvelle « police des familles » et de contrainte scolaire accrue, sans qu’aucun des véritables défis d’un accueil et d’une éducation de qualité auxquels elle est confrontée ne soit relevé". En l'état actuel de l'école maternelle, Pascale Garnier voit dans l'avancement de l'âge de la scolarité obligatoire à 3 ans une décision néfaste et un leurre.

 

(...)

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
Le système

Lors du débat au Sénat sur la loi Blanquer, la loi Ciotti, supprimant les allocations familiales aux parents des élèves absentéistes, a été rétablie le 14 mai par la Haute chambre. Ce n'est pourtant pas par hasard que la loi avait été supprimée en 2013 par une nouvelle loi adoptée notamment par le Sénat. Voilà ce que disait alors le Sénat...

 

(...)

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
Le système

Mantes-la-Jolie c'était poire que ce qui a été vu. L'IGPN a entendu le 14 mai deux lycéens arrêtés par la police en décembre 2018. 20 Minutes interroge l'avocat de l'un de ces garçons. Ce jeune sortait de ses cours au lycée quand il a été pris dans la nasse policière avec 150 autres jeunes, les plus jeunes ayant 12 ans. Il est resté deux heures à genoux sous les coups de matraque. Un policier lui aurait marché dessus. Pour son avocat, "laisser des enfants de 13 à 15 ans à genoux durant plusieurs heures dans le froid avec les mains menottées ou posées sur la tête, selon les textes cela s'appelle un acte de torture et de barbarie".

 

Dans 20 Minutes

 

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
Le système

JM Blanquer a précisé devant le Sénat le 14 mai qu'il donnerait des instructions pour que des jeunes de moins de 14 ans puissent aller en stage en entreprises. Interrogé par F Férat (centriste) , à l'origine d'un amendement autorisant les élèves de moins de 14 ans à effectuer leur stage d'observation lié aux objectifs de l'éducation nationale dans les entreprises, le ministre répond : " Nous avons envoyé le 4 avril 2019 une note aux recteurs, DASEN et principaux de collège qui rappelle la législation et la règlementation sur les séquences d'observation en milieu professionnel pour les élèves de 4e et de 3e. Cette note répond à votre attente. Un projet de décret modifiant le code de l'éducation précisera les conditions d'accueil des mineurs de moins de 16 ans en milieu professionnel". Le même jour, Christelle Dubos précise que cette mesure ne s'applique pas dans l'enseignement agricole.

 

Au Sénat

Au Sénat

 

 

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
Le système

"Laurent Wauquiez et ses conseillers régionaux ont une visions parcellisée de l'école. C'est une école de la division. En investissement aussi massivement dans ce type d'aventure pédagogique, on se rend complice de ce qui s'y passe. C'est une tête de pont d'une certaine vision de l'école qui a vocation à infuser dans le système existant, pour pouvoir changer les choses de l'intérieur". Sur France Bleu, Jeremy Rousset, le secrétaire départemental adjoint du syndicat SNUIPP FSU dans la Loire commente la décision du conseil régional Auvergne-Rhône Alpes d'accorder 350 000 € de subvention à une école Espérance Banlieues de Saint Etienne.

 

Sur FRance bleu

 

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
Le système

"Cette journée d’étude voudrait inviter à penser l’attractivité des métiers de l’enseignement, de diverses manières pouvant être articulées les unes aux autres. Un premier axe pourra porter sur les contenus et contours du vocable associé à l’attractivité... Un second axe pourra concerner les enjeux de mesure : Comment les études sur l’attractivité des métiers de l’enseignement la mesurent-elles ?... Un troisième axe pourra se concentrer sur les actrices et acteurs qui utilisent, mobilisent ou font travailler cette notion : Qui sont-ils/elles ? En quoi leurs regards sur les métiers de l’enseignement sont-ils socialement ou institutionnellement situés ?.. Un quatrième axe pourra s’intéresser aux politiques publiques relatives à l’attractivité des métiers de l’enseignement : Comment se structurent ces politiques ? Comment varient-elles selon les époques et les lieux ? Quelles sont leurs retombées, effectives ou potentielles, sur l’emploi, les recrutements, le travail ou encore la formation initiale ou/et continue ? Comment envisagent-elles les parcours des enseignant·es, individuellement et collectivement ?" L'IREDU et l'Espe de Bourgogne organisent les 18 et 19 juin un colloque sur l'attractivité du métier enseignant.

 

Le programme

 

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
La classe

"C’est au fond toute la question de la construction sociale du redoublement en tant que réalité qui paraît fondamentale à étudier pour élucider ses effets. Pour  paraphraser Pierre Bourdieu, je dirais que le « redoublement » n’est qu’un mot". Hugues Draelants, dans un nouveau Cahier du Girsef, Hugues Draelants répond aux arguments de B. Galand , D. Lafontaine, A. Baye, D. Dachet et C. Monseur. " Derrière ce terme se cachent des pratiques et des réalités très diverses qui expliquent vraisemblablement les résultats incohérents observés dans la littérature... mon propos ne vise nullement à réhabiliter le redoublement mais plutôt à le dédiaboliser. Je suis en effet frappé de constater combien le redoublement tend à être présenté comme un des problèmes majeurs de l’école belge francophone, voire comme le premier problème de notre école, alors qu’il n’est qu’un symptôme d’un problème plus profond : les difficultés de certains enfants, généralement ceux issus des milieux populaires, face aux apprentissages scolaires. Il faut le dire clairement pour éviter de s’illusionner : supprimer le redoublement ne peut suffire à améliorer le fonctionnement de notre système scolaire. Contre cette pensée à la fois simpliste et magique, il me paraît important de souligner que ce qui importe pour mesurer la qualité d’un système éducatif n’est pas le taux de redoublement mais ce que les élèves apprennent".

 

Le nouveau Cahier de H Draelants

Le premier Cahier de H DRaelants

Redoublement : Une réhabilitation jugée négative par une nouvelle étude  

 

 

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
La classe

A quelques jours de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie qui aura lieu le 17 mai, l’association SOS Homophobie publie son 23ème rapport annuel. Le bilan est alarmant : en 2018, 1 905 témoignages d’actes LGBTphobes ont été recueillis, soit une augmentation de 15 % par rapport aux données précédentes, qui prolonge celle de 2017 (+4,8 %) et celle de 2016 (+19,5 %). Dans le monde scolaire, le phénomène reste hélas particulièrement fort : insultes, brimades, cyberharcèlement … frappent douloureusement des adolescent.es et des enseignant.es. Et « dans plus d’un quart des cas, l’hostilité vient du corps enseignant ou de la direction. » Comment tolérer que l’Ecole couve ou couvre de telles discriminations ? Le rapport livre aussi des pistes pour ne pas s’y résigner.

 

(..)

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
L'élève

Quand aurai-je une réponse sur Parcoursup ? Si je reçois 2 réponses positives, comment faire pour y répondre ? Comment savoir si j'ai droit aux bourses ? Et pour avoir un logement étudiant, je m'adresse à qui ? Si je veux faire une année de césure pour partir à l'étranger, quelles sont les démarches à faire en amont ? L'Onisep de Nouvelle Aquitaine organise le 16 mai à 18h30 un tchat avec des experts du Crous, de la Caf, du Crij, du Saio et des CIO. Vous pouvez poser dès maintenant vos questions.

 

Le tchat

 

 

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
L'élève

Mercredi 22 mai 2019, de 14h à 16h30, la Réunion des musées  nationaux invite les enseignants à la présentation en avant première et en images, des expositions de l’automne 2019 : au  Grand Palais « Toulouse-Lautrec. Résolument moderne » et « Le Gréco », et au  Musée du Luxembourg « L’âge d’or de la peinture anglaise » » A cette occasion, l’inscription aux  visites-découvertes gratuites de ces trois  expositions ouvrent, et les professeurs auront la possibilité de s’inscrire et de réserver les créneaux qui leur conviennent. L’équipe de médiation de la RMN   sera présente et répondra à toutes les questions. Elle présentera également le programme 2019-2020 de « Histoire d’art au Grand Palais » ainsi que le prochain MOOC, « Couleur ». Pour participer à cet après midi de découvertes qui se déroule dans l’auditorium du Grand Palais, il est nécessaire d’adresser son inscription par mail à contact.enseignants@rmngp.fr

 

Le site du Grand Palais

Le site du Musée du Luxembourg

 

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Parler une langue étrangère est déstabilisant car nos repères sensoriels habituels (le son de notre propre voix, notre attitude, les mouvements et positionnements de la mâchoire, de la langue dans la bouche, le rythme même de la respiration) ne sont plus adaptés et demandent à être redéfinis. En quelque sorte, pour parler correctement une langue seconde, nous devons accepter de "devenir une autre personne". Ainsi, non seulement la perception que nous avons de nous-mêmes change, mais notre façon d’être physiquement change aussi. La conséquence est audible dans la prosodie, la musicalité de la langue, et s’appuie sur le corps comme instrument (avec le conduit vocal modulé par les organes d’articulation). L’équipe THEMPPO répond à la nécessité de mieux préparer les enseignants à prendre en compte cet aspect souvent oublié de la pédagogie en langues". Signalée par l'académie de Toulouse, cette étude revient sur un fondamental des apprentissages en langues : l'importance du corps.

 

L'étude

 

16/05/2019 à 07:18  |  (1 commentaire)
Les disciplines

Le site de Bordeaux publie la séquence de Lizarlett Flores Diaz sur le film Roma d’Alfonso Cuarón. "Le but de cette séquence est de guider (les élèves) vers l’analyse cinématographique (image, son, script, séquences…). Présenter les polarités sociales et politiques du Mexique. La beauté colossale, synthétique, sonore, chaotique et intemporelle du Mexico City des années 70"

 

Sur le site

 

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
Les disciplines

 La région Ile de France ouvre une plateforme gratuite proposant l'apprentissage des langues à partir d'extraits de films, séries TV, clips musicaux, etc. en version originale.  Il propose plus de 1 500 extraits de films, séries TV, clips musicaux ou documentaires à découvrir en version originale pour progresser en anglais, espagnol, allemand et français langue étrangère (FLE). Le site part d'une évaluation pour proposer ensuite des ressources.

 

Qioz

 

 

16/05/2019 à 07:18  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le jeudi 16 mai 2019.

Partenaires

Nos annonces