L'Expresso du 27 mai 2019 

Mis à jour à 15h -Les sujets de littérature, SES et physique (s) d'Amérique du Nord sont sortis ainsi que les sujets de français du Liban.

 

En littérature, les candidats de la série L d'Amérique du nord ont eu à traiter les questions suivantes sur La princesse de Montpensier de Mme de Lafayette et l'ouvre de B Tarvernier : " Le traitement du personnage de François de Chabannes par Bertrand Tavernier change-t-il le sens de la nouvelle de Madame de Lafayette ? Comment est traité le thème du secret dans les deux oeuvres ?" En français, les candidats du Liban ont travaillé en série L sur "le personnage de roman du 17ème à nos jours". En série ES et S le sujet porte sur "écriture poétique et quête de sens du moyen age à nos jours" ((du Bellay, Desbordes Valmore, Hugo, G Faye et F Muhire).


(...)

27/05/2019 à 11:36  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

La ségrégation scolaire est nuisible à tous.  On le savait depuis une récente conférence de consensus du Cnesco sur la mixité sociale. Mais c'est maintenant l'OCDE qui l'atteste en se basant sur 15 années de résultats de Pisa. Pour l'organisation internationale, l'affaiblissement de la carte scolaire et la montée de la sélection des élèves, soit sociale, soit par les résultats, fait baisser la performance des systèmes éducatif sans pour autant tirer les plus forts ou les plus favorisés vers le haut. Une analyse particulièrement intéressante au moment où le ministère renforce la concurrence entre les lycées et instaure avec la loi Blanquer l'école à deux vitesses.

 

(...)

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
La classe

À quoi sert l’enseignement de la littérature ? se demandent encore trop souvent les élèves. À construire et interroger des valeurs, répond un passionnant ouvrage dirigé par Nicolas Rouvière. Il ne s’agit pas de revenir à la conception moralisatrice qui jusque dans les années 60 donnait à cet enseignement une mission d’édification, religieuse, puis patriotique et laïque. Il s’agit de dépasser certaines « dérives formalistes » pour ne plus évacuer les questions morales que posent les œuvres et qui sont selon Jean-Louis Dufays « les pratiques de lecture les plus spontanément mises en œuvre par les apprentis lecteurs ». Dans ces conditions, comment considérer le sujet lecteur comme un sujet moral à part entière ? L’ouvrage analyse ce possible « tournant éthique de l’enseignement des lettres » selon des perspectives variées : les programmes, les corpus d’œuvres abordées, les méthodes de travail en classe…

 

(...)

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
La classe

« Coworking, covoiturage, colocation : nous vivons dans un monde où le co-domine », constate Claire Augé, professeure de lettres au lycée Charlie Chaplin à Décines. Et pourquoi pas aussi à l’Ecole ? Et si on y apprenait « à vivre ensemble en écrivant ensemble » ? Pour ce faire, le pad, outil d’écriture collaborative en ligne, semble présenter un maximum de simplicité technique et de pertinence pédagogique. Claire Augé l’a par exemple utilisé pour faire écrire par ses 2ndes une nouvelle inspirée d’une photographie d’Olivier Pain où l’on voit des enfants jouer avec une brouette dans le camp de réfugiés de Calais en 2016. Dispositif mis en place, interactions entre élèves, rôles de l’enseignante, modalités de diffusion, voici des éclairages sur l’avènement d’un bel auteur collectif : la classe. Et si les modalités de travail allaient de pair avec les enjeux que l’on donne à l’enseignement du français ?

 

(...)

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
Le système

Il y a ceux qui n'ont pas décidé. Ceux qui l'ont voté et s'y préparent. Ceux qui attendent les débats définitifs de la loi Blanquer. Et ceux qui ont déjà commencé. Dans plusieurs académies, la grève des examens (bac et brevet) semble bien partie, en réponse aux réformes du lycée et à la loi Blanquer.

 

(...)

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
Le système

Veut-on tuer les commissions paritaires avant même l'adoption de la loi sur la transformation de la Fonction publique ? Six syndicats du premier degré protestent ensemble sur les conditions dans lesquelles se passe le mouvement du premier degré dans une lettre ouverte au ministre.

 

(...)

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
Le système

Sept syndicats de la Fonction publique (CGT, UNSA, FSU, Solidaires, CFE-CGC, CFTC, FAFP) appellent à des actions du 27 au 29 mai. " Elles appellent les agent-es à se mobiliser les 27, 28 et 29 mai par des initiatives et actions diverses (conférences de presse, rencontres avec les élu-es, débats, rassemblements…), et particulièrement le 28 mai jour du vote du texte par l’Assemblée nationale, pour dire non à ce projet de loi de transformation de la fonction publique et exiger une revalorisation salariale pour toutes et tous les agent-es".

 

Communiqué

Sur la loi de transformation de la Fonction publique

 

 

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
Le système

" Comment cela, l’académie d’Amiens ne suit pas les mêmes règles que dans les autres académies ? Non ! Comment donc, le rectorat d’Amiens n’applique pas les directives ministérielles ? Impossible !" Le Snes d'Amiens dénonce les conditions dans lesquelles se passe l'accès à la hors classe des certifiés. Selon le syndicat, l'académie aurait décidé de façon unilatérale d'autres critères d'accès que ceux retenus au niveau national. " Dans sa note de cadrage, M. Le Secrétaire Général annonce qu’il a été décidé de façon inique et unilatérale (« le président décide d’arrêter les discriminants suivants ») les critères suivants : avis de la rectrice, avis des primo-évaluateurs, échelon, ancienneté dans l’échelon…. Non seulement ces critères n’ont pas été validés par l’ensemble des organisation syndicales consultées lors du groupe de travail du 23 janvier 2019... mais en plus, les critères retenus sont en totale contradiction avec les directives communiquées en avril par le ministère sur les 4 critères de départage (qui sont l’ancienneté de corps, l’ancienneté de grade, l’échelon, l’ancienneté dans l’échelon)".

 

Sur le site du Snes

 

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
Le système

Le "pragmatisme" cher à JM Blanquer ferait-il "pschitt" ? C'ets la thèse de Marc Bablet qu'il applique sur son blog à la question de la violence scolaire. "Le problème des idées du ministre c’est que, soit elles appellent un gros travail interministériel qui ne peut se réaliser en « quelques semaines », soit elles portent sur des procédures qui existent déjà le plus souvent ou qui sont bien discutables et discutées par les fonctionnaires chargés de les mettre en œuvre. C'est ennuyeux qu'il reste dans les ministères des fonctionnaires qui ne partagent pas forcément le pragmatisme parce qu'ils ont soit une conscience sociale soit une grande expérience soit les deux", écrit-il avec humour. " Alors si le plan violence ne sort pas c’est bien sans doute que l’on n’a pas pu se mettre d’accord sur les belles idées « pragmatiques » et qu’en outre, certains dans la majorité se rendent sans doute compte que le « pragmatisme » en question risque de s’aliéner les fonctionnaires".

 

(...)

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
Le système

" En politique, la promesse a mauvaise réputation. Le rapport de la politique aux promesses juge la politique, et il la juge sévèrement. La politique serait un art du mensonge, de la ruse, de la séduction, de la trahison. Et la promesse ne serait qu’un instrument parmi d’autres pour gouverner la populace, qui par nature est crédule. Pourtant, malgré ce constat sombre, on constate qu’on ne peut se passer de promesses, et même que l’on en redemande toujours. La promesse, même mensongère, même intenable, serait consubstantielle à la politique, et nous permettrait d’en saisir la nature singulière." Ancien ministre de l'Education nationale, directeur de recherches au CNRS, Vincent Peillon publiera "La promesse" aux Puf à la rentrée le 11 septembre.

 

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
Le système

Le JO du 25 mai publie la grille horaire du bac technologique STAV  préparé en lycée agricole. Le JO a publié récemment les grilles des 4ème, 3è et 2de pro ainsi que celle du CAP agricoles.

 

Bac STAV

4ème et 3eme

Seconde pro

CAP

 

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)

La loi Blanquer

La loi Blanquer profondément remaniée par le Sénat

Avec 28 articles nouveaux et seulement 12 articles inchangés, le Sénat a profondément réécrit la loi Blanquer au fil de quatre journées de débats et près de 500 amendements. Le texte qui ressort du Sénat est très différent de celui de l'Assemblée. La pression enseignante a contraint le ministre a accepté l'enterrement des écoles publiques des savoirs fondamentaux. Les deux mesures phares,  l'instruction obligatoire à 3 ans et la formation obligatoire de 16 à 18 ans, sont inchangées ce qui en dit long sur leur caractère purement formel. La patte du Sénat se lit dans une nette aggravation du métier enseignant avec par exemple la formation continue obligatoire sur les congés ou l'introduction de directeurs supérieurs hiérarchiques des professeurs des écoles. L'école maternelle devrait le plus pâtir de la loi. Le système éducatif...

 

(...)

 

Lisez l'article...

 

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)

Pédagogie

Bien-être : Thomas Lecorre : Le bonheur des mathématiques

Bonheur des mathématiques  est-ce un oxymore ? Parmi les disciplines qui mettent le plus en difficultés et souffrance les élèves, il  ya au premier plan les mathématiques !  Peut-on penser le bonheur des mathématiques ? Comment  peut-on former autrement les professeurs et les élèves au plaisir des mathématiques   ?  Thomas Lecorre, maitre de conférences en...

 

(...)

 

Lisez l'article...

 

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
La classe

Sur le site de l'université québécoise UQAM, la chercheuse Annie Charron rend compte d'une étude sur l'orthographe approchée. Cette technique, utilisée en maternelle et à l'école élémentaire, invite les élèves à écrire en activant leurs stratégies orthographiques et à partager leurs hypothèses d'écriture. " Cette pratique rend les enfants réflexifs par rapport à la langue et cela leur inculque un rapport positif à l'erreur, souligne Annie Charron. «Ils vont au-delà de la peur de se tromper et n'hésitent plus à tenter d'utiliser de nouveaux mots dont ils ne connaissent pas l'orthographe dans leurs productions écrites, en développant en parallèle l'habitude d'aller vérifier ensuite la norme orthographique."

 

(...)

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
La classe

L'ICEM tiendra congrès du 20 au 23 août à Angers sur le thème de "la méthode naturelle à l'école publique". Le programme n'est pas encore publié mais on annonce déjà la participation de P Meirieu. Les inscriptions sont ouvertes.

 

S'inscrire

 

 

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Deux classes de 4ème  du collège Pierre Emmanuel à Pau ont réalisé collectivement une belle vidéo pour livrer leur interprétation d’un poème de Marceline Desbordes-Valmore : « N’écris pas ». Le film, explique leur professeur de français Bruno Vergnes, a été réalisé dans le cadre d’un atelier cinéma. Les élèves ont créé la musique et les images, enregistré les voix, imaginé une chorégraphie : «  l’’objectif était de proposer une adaptation multimodale du poème, avec des procédés et des images qui proviennent de la techno culture juvénile (images trouvées sur Internet, gifs) ». Il s’agissait d’explorer une hypothèse : « Quand le sujet lecteur est amené à enrichir un texte avec des images moins illustratives, plus abstraites, il développe davantage l’interprétation de ce texte. »

 

La vidéo des élèves

Bruno Vergnes dans le Café

 

 

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Le numérique peut-il aider à l’inclusion des élèves ? Professeure de lettres dans la Sarthe, Manon Hervé recense en ligne quelques «  outils et ressources à utiliser dans le cadre des cours ou de leur préparation pour aider les élèves en situation de handicap, à besoins particuliers et en difficulté. ». Sont ainsi présentés la plateforme d’aide à la compréhension Tacit, la barre Libre office du Cartable Fantastique, le site LireCouleur, la synthèse vocale Voix DL, le correcteur orthographique et typographique Grammalecte, le clavier Bépo.

 

Sur le site lettres de l’académie de Nantes

Tacit dans le Café pédagogique

Le guide dys de Celia Guerrieri dans le Café Pédagogique

Manon Hervé dans le Café pédagogique

 

 

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Après quelques décennies d’absence, la contraction de texte fait son retour au bac de français : elle sera un des sujets possibles en série technologique et tous les élèves doivent logiquement y être préparés dès la seconde. Sur le site lettres de l’académie d’Aix-Marseille, Florence Charravin en rappelle la méthode à destination des professeur.es de français. Quelques principes sont rappelés : l’apprentissage prend appui sur les textes étudiés en cours, la contraction de texte concerne le texte argumentatif et exclusivement l’objet d’étude « littérature d’idées », il s’agit de réduire le texte au quart, de restituer le point de vue de l’auteur sans commentaire personnel, de conserver l’énonciation, de respecter l’ordre des idées et la stratégie argumentative …

 

La fiche méthode

Le nouveau bac de français dans le Café

Florence Charravin dans le Café

 

 

27/05/2019 à 07:12  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le lundi 27 mai 2019.

Partenaires

Nos annonces