JY Mas : Des programmes de SES pour formater l'opinion ? 

" Si les « gaulois sont réfractaires aux réformes », s’ils s’opposent aux projets du gouvernement, s’ils se mobilisent contre la loi travail ou s’ils soutiennent les gilets jaunes, c’est tout simplement parce qu’ils méconnaissent les lois du marché et les mécanismes économiques les plus élémentaires. Il est donc nécessaire d’enseigner la science économique orthodoxe afin de préparer l’opinion aux futures et incontournables réformes économiques même si celles-ci peuvent être « douloureuses »". Et c'est tout le projet des nouveaux programmes de SES selon Jean-Yves Mas et Jean Lawruszenko, professeurs de SES. " Au nom de la neutralité axiologique, les élèves n’entendront donc parler ni de libéralisme, ni de socialisme, ni de Keynes, et bien entendu ni des théories de la décroissance, de l’obsolescence programmée, de la filière inversée, de l’exploitation, de la frugalité volontaire, de la baisse du temps de travail, des délocalisations, des licenciements boursiers, du rôle des lobbys, du revenu d’existence, de la fin du travail ou du plafonnement des revenus. Dans ces nouveaux programmes de SES, le réel et les principales théories qui le légitiment, s'imposent et on ne les interroge pas. Toute remise en cause de ce qui existe est interdite. Surtout ne rien dire d'autre de ce qui se dit ailleurs. Ce programme n’est qu’une écholalie de la doxa du moment", écrivent-ils sur leur blog.

 

L'article

 

Par fjarraud , le mercredi 19 juin 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces