La question des toilettes 

" Tous les adultes concernés ont très longtemps sous-estimé l’importance de l’hygiène dans les sanitaires, et des attitudes fatalistes font que cette situation parfois perdure", écrit,photos à l'appui, M. Mazalto dans un article publié par  Santé soclaire & universitaire. "Il appartient à chacun d’assumer pleinement ses responsabilités... Si la conception des sanitaires est différente selon l’âge , plusieurs demandes doivent être prises en considération. En tout premier lieu, il est indispensable de prévoir des séparations qui respectent l’intimité de l’enfant avec des cloisons qui vont du sol au plafond, des portes munies d’un verrou décondamnable de l’extérieur, facile à manier pour rassurer les enfants, de préférence à targette avec translation horizontale. Pour les plus âgés, des toilettes individuelles, solides, munies de distributeurs de papier individuels ; si la pièce comporte plusieurs cabines, l’espace commun doit être muni d’un point d’eau avec un distributeur de savon liquide et d’un sèche-mains".

 

Santé scolaire et universitaire

Des espaces scolaires pour le bien être

 

Par fjarraud , le jeudi 29 août 2019.

Commentaires

  • DrHouse2, le 29/08/2019 à 13:14
    Tout aussi importante que les locaux eux-mêmes, est l'utilisation des toilettes dans le cadre de l'école. Car certains enseignants interdisent à leurs élèves de satisfaire à leurs besoins les plus élémentaires, ce qui constitue ni plus ni moins qu'une forme de torture.
    Ce serait interdit et sanctionné même en prison, pourquoi est-ce admis à l'école ?!!

    Il faut impérativement (comme les enseignants le demandent depuis très longtemps) clarifier la loi afin que les professeurs ne puissent pas être juridiquement inquiétés s'ils laissent leurs élèves aller aux toilettes seuls.
    Et il faut également un changement de mentalité chez ces professeurs, afin qu'ils acceptent de responsabiliser leurs élèves, et de laisser l'accès libre aux toilettes (avec des règles de fonctionnement évidemment).
    La circulation des élèves dans les locaux scolaires est légalement possible, mais il faut du courage à l'enseignant pour la mettre en place, et bien peu osent car ils savent qu'en cas de problème ils ne seront pas soutenus par leur hiérarchie, qui ouvre toujours le parapluie plutôt que de défendre les professionnels de l'enseignement.
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces