La géographie inégalitaire de l'école en France 

Le lieu de résidence influe t-il sur les résultats scolaires ? Alors que le ministère prépare une réforme de l'éducation prioritaire visant la délabellisation sociale et à introduire les inégalités territoriales, la Depp (division des études du ministère) publie une Note sur la typologie des communes au regard des résultats scolaires.

 


 Car la géographie a aussi sa part dans les résultats. La Note aurait pu mettre en avant les inégalités entre les communes urbaines, comme l'avait fait le Cnesco. La Notre met plutôt l'accent sur le rural. Elle relève une structure spécifique des écoles rurales avec par exemple moins d'élèves dans le rural profond, une réflexion qui pousse au regroupement et aux EPEP. Si l'on regarde les résultats finaux de l'Ecole d'après cette note, c'ets dans les petites villes que le pourcentage d'élèves sortis non diplômés est le plus élevé (14%) contre 9% dans le rural périphérique et l'urbain périphérique peu dense. C'est dans l'urbain très dense que le pourcentage de bacheliers ets le plus élevé : cela recoupe la densité des équipements permettant un accès plus facile en terminale. Car il faut rappeler la conclusion de l'étude du Cnesco de 2018 : les ressources humaines de l'éducation nationale sont allouées de façon très inégalitaires selon les territoires.

 

La Note

Cnesco : toujours moins pour ceux qui ont moins

 

 

Par fjarraud , le lundi 07 octobre 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces