EAF : Le Sgen Cfdt veut des aménagements 

Dans une lettre adressée à E Geffray, Dgesco, le 22 octobre, le Sgen Cfdt demande des aménagements urgents de l'épreuve de français du bac 2021 (qui sera passée en 2020). " Les enseignant·es comme les élèves doivent réaliser deux années en une, puisque ces nouvelles modalités n’ont été connues que tard l’an dernier et que les futur·es candidat·es n’ont donc pas pu être  préparé·es progressivement sur deux ans, comme c’est pourtant prévu", souligne le Sgen Cfdt. Le syndicat demande "des mesures immédiates et transitoires pour cette année, pour la partie orale de l’EAF  : supprimer la question de grammaire pour la session 2020; réduire le nombre de textes obligatoires à présenter par exemple en autorisant à ne présenter que trois objets d’étude". " La confiance envers le corps professoral, invoquée sans cesse, impliquerait aussi de laisser plus de liberté aux enseignant·es plutôt que d’avoir pour tou·te·s la même liste", ajoute le Sgen. La nouvelle épreuve fait l'objet de vives critiques chez de nombreux enseignants, notamment l'épreuve de grammaire.

 

Communiqué

Désenchantement

Quelle question de grammaire ?

 

Par fjarraud , le mardi 05 novembre 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces