Budget : JM Blanquer et les formations sur le temps de congé 

"On a de la chance d'avoir en France un ministre qui répond à tous les sujets avec beaucoup d'attention et de sincérité". Ces paroles flatteuses ne viennent pas d'un élu de la majorité. Au Sénat, le 13 novembre, c'est l'opposition Les républicains, ici J Grosperrin, qui a vivement félicité JM Blanquer pour sa politique. Un peu auparavant Max Brisson, sénateur LR également, avait fait de même. Des félicitations dues à la proximité du ministre avec la majorité de droite du Sénat dès qu'il est question des postes, de la formation obligatoire sur les congés, des maternelles privées ou de l'avenir de l'éducation prioritaire. Par exemple le fait que près de 100 000 enseignants pourraient être contraints de suivre des formations sur leur temps de congé en 2020.

 

Seulement 3200 postes pour les plafonnements à 24

 

"Le moment n'est pas de créer ou supprimer des postes mais de faire évoluer qualitativement le système éducatif". Il faut oser, quand on est ministre et qu'on présente le budget, botter ainsi en touche sur les postes, qui sont l'essentiel de la dépense pour l'éducation nationale. Mais la question va revenir à propos des annonces gouvernementales : dédoublements de GS de l'éducation prioritaire et plafonnement à 24 des classes de GS, CP et CE1.

 

Pour cette dernière mesure, qui concernera 26000 classes dont 5000 du privé, le ministre estime qu'il lui faudra 3200 équivalents temps plein (ETP) sur trois ans dont 1187 en 2020. Le ministre évalue la dépense à 78 millions ce qui semble très inférieur au cout réel.

 

Les maternelles

 

JM BLanquer a du aussi répondre à une question de la senatrice Mireille Jouve (PC) sur le cout des maternelles privées prises en charge depuis la loi Blanquer. Le ministre évalue le cout total à 100 millions mais estime que "la mesure ne favorise pas particulièrement le privé mais concerne aussi le public". Il pense aussi que le monde entier regarde avec intéret la nouvelle scolarisation obligatoire à 3 ans en France . En réalité 98% des enfants de 3 ans sont scolarisés depuis des années et la mesure n'apporte rien. Sauf aux maternelles privées qui sont les seules nouvellement prises en charge par les communes  à la rentrée 2019. Celles du public l'étaient déjà.

 

L'éducation prioritaire réformée dès 2020

 

JM Blanquer a aussi évoqué la réforme de l'éducation prioritaire. "Il pourrait y avoir des mesures dès 2020", a t-il redit ce 13 novembre. JM Blanquer avait déjà annoncé que ce pourrait être le cas par exemple de la 3eme tranche de la prime de Rep+ qui seraient liée à des formations sur les congés. Mais la réforme de la carte n'interviendrait qu'en 2021.

 

100 000 profs formés sur leurs congés ?

 

Un des derniers points soulevés c'est justement la formation des enseignants sur les congés, rendue obligatoire par un récent décret de septembre 2019. Cela fait partie de "l'amélioration qualitative du système". JM Blanquer  souligne d'ailleurs que c'est une "mesure pas aussi simple que cela à prendre mais dont on voit bien qu'elle correspond à l'intérêt général". Pour lui c'ets "gagnant gagnant" pour l'institution qui n'a pas de remplacements à prévoir et pour le professeur  qui gagne un peu d'argent. Le ministère a prévu 30 millions d'euros ce qui correspond à 250 000 journées de formation. Ce sont donc près de 100 000 professeurs qui pourraient se voir assigner des formations obligatoires en 2020 sur leur temps de congés.

 

F Jarraud

 

 

Par fjarraud , le jeudi 14 novembre 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces