L'APHG dénonce les conditions de mise en oeuvre de la réforme du lycée 

La mise en oeuvre simultanée de 4 nouveaux programmes en lycée se passe mail, souligne l'APHG, association des professeurs d'histoire-géo, dans un communiqué.L'APHG souligne plusieurs points qui font problème. D'abord l’ampleur des nouveaux programmes : l'APHG souhaite obtenir des allègements. Ensuite l’inadaptation des programmes des séries technologiques, pour qui elle réclame des aménagements et un retour à deux heures hebdomadaires en STMG. La disparition du caractère national du Baccalauréat avec la multiplication d’épreuves de contrôle continu heurte aussi l'association. Enfin "les multiples difficultés liées à la mise en œuvre des nouvelles épreuves de contrôle continu, d’une durée insuffisante pour deux disciplines, dont l’organisation, le contenu et les attendus ne sont pas encore clairement précisés ce qui laisse place aux interprétations les plus variées, au risque d’entraîner une rupture d’égalité entre les candidats".

 

Communiqué

 

Par fjarraud , le vendredi 06 décembre 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces