L'Expresso du 13 décembre 2019 

Le fait du jour

"Le temps doit nous donner l'ambition de repenser la carrière des enseignants et l'organisation du travail", a déclaré E Philippe le 11 décembre en présentant son projet de réforme des retraites. Si la réforme des retraites est présentée comme une opportunité par JM Blanquer c'est qu'effectivement c'est celle de transformer en profondeur le métier enseignant. Pour avoir un revenu permettant d'assurer leurs vieux jours les enseignants, au moins ceux nés après 1975, vont devoir se plier au nouveau métier voulu par JM Blanquer et E Macron. Car il n'y a rien de neuf dans cette perspective.  Les livres du ministre, une série de rapports gouvernementaux ou parlementaires ont déjà défini le cadre de ce nouveau (futur ?) métier. Déjà une grande partie du travail est fait. On arrive maintenant au moment où le gouvernement pousse les dernières pièces et où les yeux s'ouvrent...

 

(...)

13/12/2019 à 07:55  |  (8 commentaires)

Réforme des retraites

Retraites : Les enseignants devront accepter une redéfinition de leur métier

"La seule solution c'est travailler un peu plus longtemps", a déclaré E Philippe le 11 décembre en présentant son projet de réforme des retraites. Le gouvernement promet que les enseignants auront une retraite comparable à celles des cadres A de la Fonction publique. Mais pour cela ils devront accepter une redéfinition de leur service. Ni E. Philippe, ni JM. Blanquer n'ont voulu parler concrètement des engagements budgétaires de la revalorisation ou de ce qui pourrait  changer dans les carrières et "l'organisation du travail" des enseignants. Soit le gouvernement n'a pas compris les inquiétudes exprimées lors des deux journées du 5 et du 10 ...
(...)

 
13/12/2019 à 21:09  |  (0 commentaire)

Pédagogie

Qu'est ce que l'autorité en classe ?

"Il n’y a pas d’école sans discipline La discipline scolaire est liée pour partie à toute une réflexion autour de l’organisation spatiale et temporelle, le choix des contenus pédagogiques et leurs formes, la place laissée aux élèves en tant qu’acteur de la classe, … Tous ces choix, lorsqu’ils sont fait avec réflexion, participent activement au respect des règles de la classe. La réflexion autour du fonctionnement de la classe, pour amener les élèves vers un développement de leur autonomie et de leur responsabilité, tout en affirmant le rôle de l’école formateur de la démocratie, doit tendre vers des fonctionnements issus de l’école institutionnelle", écrit Antoine Morel en conclusion d'un superbe mémoire de master. "Le conseil de coopération qui a été développé précédemment est un bon exemple de fonctionnement où la discipline est gérée en partie à travers les élèves eux-mêmes. Cependant il ne suffit pas d’une bonne recette pour faire un bon gâteau". Il n'y a pas de recette en matière ...
(...)

  
13/12/2019 à 21:09  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Que sait-on du travail des enseignants français ? Est-il moins lourd que celui de leurs collègues européens ? Alors que le premier ministre annonce qu'avec la réforme des retraites on va revoir "l'organisation du travail" des enseignants, le moment est venu de faire le point. D'autant que JM Blanquer annonce une conférence pour comparer le travail enseignant en France et en Europe. Avant que la vaste réforme du métier enseignant soit lancée, la mise au point s'impose.

 

(...)

13/12/2019 à 07:55  |  (3 commentaires)
La classe

Comment s'assurer que les notions d'histoire et de géographie sont bien maitrisées ? Lydia Combeaud Lunel, professeure d'histoire-géographie à Chateaunef en Charente, fait échanger les élèves par Twitter. Mais c'est pour revenir à une découverte basique : oui, ça vaut la peine de passer du temps avec les élèves sur leur compréhension plutôt que courir après le programme. Son projet a été présenté au 11ème Forum des enseignants innovants.

 

13/12/2019 à 07:55  |  (0 commentaire)
La classe

L'utilisation des moyens numériques par les enfants est d'abord une affaire de parents et de tous les adultes. Aller à l'école est aussi une affaire de parents mais aussi d'adultes professionnels. Les moyens numériques sont des "objets de transaction" entre les enfants, les parents, et l'école. L'école, ayant jadis et encore largement aujourd'hui rejeté la télévision, a très tôt mesuré les enjeux liés au développement de l'informatique dans la société, les nombreux séminaires, colloques et rapport depuis le début des années 1970 en témoignent. Toutefois, à penser "dans son coin", le monde académique n'a pas vu venir la transformation radicale de l'informatique en objet numérique socialisé. C'est en 2002 avec le rapport Proxima que la question est posée de manière explicite et que des pistes d'actions sont envisagées. La place des parents par rapport au système scolaire sera dès lors questionnée à de nombreuses reprises et envisagée par les différents ministres. Mais il faut attendre 2013 pour que des espaces parents soient institués dans la loi. Il reste encore à ce qu'une application réelle et fonctionnelle en soit faite et surtout que des projets s'y développent alors que dans le même temps les établissements scolaires se sont tous dotés d'outils de partage et de communication numériques avec les familles ou responsables des élèves, voir avec les élèves eux-mêmes

 

(...)

13/12/2019 à 07:55  |  (0 commentaire)
L'élève

L’alimentation est un thème qui  concerne tout un chacun. L’exposition « Je mange donc je suis » invite à découvrir les aspects biologiques, culturels et écologiques de notre alimentation. Elle fait comprendre l’impact de l’alimentation sur notre anatomie, notre patrimoine génétique, et nos habitudes sociales. Alternant connaissances scientifiques, débats de société, et expériences amusantes,  « Je mange donc je suis » est accessible à partir du CP. Deux guides de visite sont prévus pour le public, dont l’un spécialement destiné aux 7 à 11 ans.

 

(...)

13/12/2019 à 07:55  |  (0 commentaire)
Le système

Finalement le gouvernement aura réussi à regrouper tous les syndicats contre son projet de réforme des retraites. Pour l'Unsa éducation et le Sgen Cfdt l'opposition porte principalement sur l'âge pivot de 64 ans alors que d'autres aspects de la réforme sont jugés positifs.

 

(...)

13/12/2019 à 07:55  |  (0 commentaire)
Le système

" Après une fin d’année scolaire extrêmement tendue, les méfaits de cette réforme menée à marche forcée, éclatent désormais au grand jour. Cette réforme avait pour buts de simplifier le baccalauréat, d’améliorer les conditions d’apprentissage et de mieux préparer les élèves à l’enseignement supérieur", déclarent les 16 associations d'enseignants réunies dans la "Conférence des associations de professeurs spécialistes". La conférence réunit l' ADEAF, APBG, APFLA-CPL, APEMu, APHG, APLettres, APLV, APMEP, APPEP, APSES, APSMS, CNARELA, Sauvez les lettres, SLNL, UdPPC, UPBM. "Les premières semaines de cours montrent qu’elle désorganise la vie des établissements et soumet les élèves à un contrôle permanent, peu propice à l’apprentissage. L’égalité des chances et des territoires, déjà mise à mal depuis plusieurs années, est aggravée."

 

Communiqué

 

13/12/2019 à 07:55  |  (0 commentaire)
Le système

En lien avec le mouvement contre la réforme des retraites, de nombreux blocages de lycées ont eu lieu le 12 décembre. Ils montrent aussi la tension des élèves soumis à une réforme menée tambour battant, avec des épreuves dés le mois de janvier alors que beaucoup d'inconnues, y compris le type de sujet, demeurent. Dans l'agglomération lilloise des incidents ont eu lieu devant les lycées avec charges de police et arrestations que la Voix du Nord qualifie de "musclées". Par exemple le quotidien parle de charge des lycéens par des voltigeurs. Mis en fuite par les élèves ils sont remplacés par la police urbaine avec qui se fait le retour au calme. A Toulouse, Nantes, Nîmes, Poitiers des lycéens sont aussi bloqués.

 

A Lille

Toulouse

Nantes

 

13/12/2019 à 07:55  |  (0 commentaire)
Le système

Le B.O. du 12 décembre publie le calendrier des sessions 2019-2020 du diplôme de compétence en langue.

 

Au BO

 

13/12/2019 à 07:54  |  (0 commentaire)
Le système

Le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) a approuvé le 12 décembre le projet de création de l’Institut national supérieur de l’éducation artistique et culturelle (INSEAC). Cette nouvelle structure, intégrée au Cnam, aura pour mission la formation initiale et continue, ainsi que la recherche dans le domaine de l’éducation artistique et culturelle sur l’ensemble du territoire. L'INSEAC sera implanté à Guingamp. Sa gouvernance sera assurée conjointement par le ministère de l’Éducation nationale, celui de l'Enseignement supérieur, la Culture,  le Cnam, le Conseil régional de Bretagne, le Conseil départemental des Côtes d’Armor, Guingamp-Paimpol Agglomération, la ville de Guingamp et l’association gestionnaire du Cnam en Bretagne. "Destiné à devenir un campus d’excellence, l’INSEAC aura pour vocation de structurer la politique nationale de l’éducation artistique et culturelle (EAC). Depuis son implantation en Bretagne, région pilote de l’objectif 100% EAC, et avec le soutien de l’ensemble des collectivités territoriales, l’institut pourra s’appuyer sur le réseau des 250 centres du Cnam sur l’ensemble du territoire", assure le Cnam. " Sa principale mission sera de concevoir et dispenser une offre de formation professionnelle supérieure certifiante à partir des référentiels de l’EAC, en lien avec les acteurs professionnels. Les enseignants seront intégrés à l’équipe pédagogique nationale EPN 16 « Innovation ». Les formations délivrées, en phase avec les opportunités offertes par la loi sur la formation professionnelle (blocs de compétences, VAE…) s’adresseront à un large panel d’auditeurs, notamment les étudiants en licence, master, DN-MADE, écoles d’art, mais aussi les professeurs des écoles, les animateurs des collectivités territoriales et du monde associatif, les médiateurs culturels des institutions culturelles, ainsi que les artistes".

 

 

13/12/2019 à 07:54  |  (0 commentaire)
La classe

"Il n’y a pas d’école sans discipline La discipline scolaire est liée pour partie à toute une réflexion autour de l’organisation spatiale et temporelle, le choix des contenus pédagogiques et leurs formes, la place laissée aux élèves en tant qu’acteur de la classe, … Tous ces choix, lorsqu’ils sont fait avec réflexion, participent activement au respect des règles de la classe. La réflexion autour du fonctionnement de la classe, pour amener les élèves vers un développement de leur autonomie et de leur responsabilité, tout en affirmant le rôle de l’école formateur de la démocratie, doit tendre vers des fonctionnements issus de l’école institutionnelle", écrit Antoine Morel en conclusion d'un superbe mémoire de master. "Le conseil de coopération qui a été développé précédemment est un bon exemple de fonctionnement où la discipline est gérée en partie à travers les élèves eux-mêmes. Cependant il ne suffit pas d’une bonne recette pour faire un bon gâteau". Il n'y a pas de recette en matière d'autorité. Il y a de la cohérence. "Cette formation à l’autorité est un travail de longue haleine. « Et c’est cela le sens de la véritable autorité de l’enseignant. Une autorité qui, contrairement à bien des représentations, n’est pas une capacité innée ! En effet, quoique l’expression fasse sourire ici ou là, il s’agit bien d’ « un art de faire » qui se forme et se travaille tout au long de la carrière".

 

Le mémoire

 

13/12/2019 à 07:54  |  (0 commentaire)
L'élève

La « Cité orientée » est une série de témoignages de jeunes engagés dans leur parcours d’orientation proposée par l'Onisep. Dix séquences pédagogiques vous sont proposées pour aborder les étapes de la construction d'un projet d'orientation. L’originalité de cette série sur l'orientation scolaire et professionnelle, repose sur les regards croisés que portent sur lui le professionnel, la famille de l’adolescent/e et les médiateurs (enseignant/e, Psy-ÉN, etc…), lui permettant d’opérer un retour réflexif sur son expérience et de mieux s’approprier son projet de formation et d’insertion professionnelle.

 

Cité orientée

 

 

13/12/2019 à 07:54  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Après la reprise en main par l'inspection de la liste Sesagora, le besoin d'échanges entre professeurs de SES reste. Yves Patrick Coleno, un professeur de SES retraité , prend l'initiative, avec deux anciens modérateurs de Sesagora, de créer une nouvelle liste de discussion : SES Débats. "Sesagora permettait de partager entre professeurs sur tous les sujets y compris des sujets susceptibles de provoquer des divergences entre professeurs ou avec l'inspection", nous YP Coleno. Il souligne la particularité de cette liste : être le seul lieu où les deux tendances qui divisent les professeurs de SES (Apses d'un coté, partisans d'Alain Beitone de l'autre) puissent échanger. La nouvelle liste aura une modération a posteriori assurée par d'anciens modérateurs de Sesagora. Sesagora comptait 840 inscrits et SES Débats leur demande de s'inscrire sur la nouvelle liste. Selon YP Coleno la censure a déjà commencé sur Sesagora avec au moins un rejet de message jugé "peu professionnel" par l'inspection.

 

S'inscrire sur la nouvelle liste

La reprise en mains de Sesagora

 

13/12/2019 à 07:54  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Sur le site SES de Versailles, l'application Radar a été mise à jour. "La base de données associée à l'application Radar a été mise à jour. Elle contient désormais plus de 88.000 données (12.000 de plus que dans la version précédente). Le 11° indicateur a été changé : "PIB par kilogramme d'équivalent pétrole utilisé" est remplacé par "Émissions de CO2 par unité de PIB ".

 

Radar

 

13/12/2019 à 07:54  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Avec Genially, un petit jeu de découverte, réalisé par Lydia Combeaud Lunel,  de ce que sont les relations entre vassal et suzerain dans l'Europe médiévale.

 

Le jeu

 

 

13/12/2019 à 07:54  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Waze peut-il prendre le controle d'une ville contre ses élus ? L'application de guidage des véhicules génère des flux de circulation qui entrent en conflit avec l'aménagement de la ville. FranceTV Info donne un bel exemple d'un conflit de ce type à Meudon (92) une commune située sur un axe de circulation majeur entre est et ouest parisiens. Waze a transformé des rues et des quartiers paisibles en enfer automobile et suscité des tensions en ville. La mairie a eu bien du mal à intervenir pour réguler des flux qui allaient contre la politique municipale. Finalement à qui appartient l'aménagement urbain ?

 

Sur France TV Info

 

13/12/2019 à 07:54  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le vendredi 13 décembre 2019.

Partenaires

Nos annonces