L'Expresso du 16 décembre 2019 

Le fait du jour

Face à la grève historique des enseignants, JM Blanquer était venu vendre un "moment historique" pour l'Education nationale. Dans le gymnase fissuré du lycée Georges de la Tour de Nancy , le 13 décembre, les deux ministres ont fait face à 100 enseignants qui ne s'en laissent pas conter. Deux visions s'affrontent. JM Blanquer décrit longuement son projet de nouveau métier enseignant à des professeurs pleins de ressentiment qui parlent des difficultés réelles du métier. Les ministres n'ont pas convaincu. Une enseignante résume la soirée. "Comment voulez vous que nous vous croyions quand vous dites que vous allez prendre en compte notre avis ?" demande t-elle à E Philippe et JM Blanquer. JM Blanquer répond par l'opportunité d'un nouveau métier enseignant, liant revalorisation et redéfinition du métier. Et il confirme que les enseignants vont perdre une semaine de congés pour être formés...

 

(...)

 
16/12/2019 à 07:29  |  (6 commentaires)
Le fait du jour

Spécialiste de l'évolution du travail enseignant en France , en Europe et au Québec, Christian Maroy (Université de Montréal) décrypte ce que le New Public Management fait au métier enseignant. Redéfinition du temps de travail, élargissement des tâches, contrôle serré des enseignants et de l'enseignement, mise en concurrence des professeurs il montre le coût humain coûteux d'une réforme qui n'apporte pas de réelle amélioration du niveau des élèves. Lisez pour mieux comprendre les projets ministériels...

 

(...)

  
16/12/2019 à 07:29  |  (2 commentaires)
La classe

L’écriture créative peut-elle aider des élèves « décrocheurs » à retisser du lien : entre eux-mêmes et l’Ecole ? entre l’Ecole et le monde ? Au sein du Lycée innovant Germaine Tillion du Bourget, le Microlycée 93 accueille chaque année cinquante jeunes, de 16 à 25 ans, qui reprennent leurs études en première ou terminale générales. Professeure de français, Nathalie Broux y a animé tout au long d’une année scolaire un atelier d’écriture. S’est ainsi peu à peu déployé un « journal intime collectif », qui photographie la vie de ces jeunes et témoigne de leur force de parole. Rassemblés et publiés, les textes des lycéens changent nos représentations sur le décrochage et interrogent notre regard sur la « normalité scolaire ». Une démarche susceptible d’inspirer au-delà d’un microlycée ?

(...)

 

16/12/2019 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le système

Cette 3ème journée de grève nationale contre la réforme des retraites s'annonce encore très suivie dans le 1er degré. Le Snuipp de Paris annonce 60% de grévistes et au moins 130 écoles fermées le 17 décembre. "Les enseignants ont bien compris les intentions funestes du gouvernement", assure Elisabeth Kutas du Snuipp 75. En Seine Saint-Denis le syndicat annonce 69% de grévistes.

 

16/12/2019 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le système

Les syndicats ont réagi aux dernières déclarations du premier ministre. Certaines ont été reçues le 13 décembre par JM Blanquer. Ce fut le cas de la Cfdt, l'Unsa et FO. Le gouvernement n'arrive pas à les convaincre et le mot d'ordre de grève le 17 décembre fait l'unanimité. Mais les organisations marquent leurs différences dans l'approche de la question.

 

(...)

16/12/2019 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le système

"Malgré des climats sociaux tendus, les personnels de direction assurent tous les jours le bon fonctionnement des établissements", rappellent le Snpden Unsa, ID FO et le Sgen Cfdt. Les trois syndicats de personnels de direction envoient une lettre commune à JM BLanquer demandant le relèvement de leur taux de promotion au niveau "des autres corps d'encadrement".

 

16/12/2019 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le système

" Le choix fait par le ministère est désastreux. Dans un contexte d’augmentation nette de la population scolaire, le système a besoin de professeurs en plus grand nombre pour maintenir l’encadrement à son niveau actuel, déjà particulièrement peu glorieux, du fait de l’augmentation massive du nombre d’élèves par classe, conséquence de la diminution des DHG des établissements", écrit l'APLV, association de professeurs de langues. " Les collègues de langue savent bien que leurs groupes atteignent fréquemment plus de 35 élèves en lycée, ce qui rend l’enseignement pénible et réduit la capacité des professeurs à prendre en charge les difficultés des élèves et la diversité des publics. En continuant à diminuer chaque année le nombre de postes aux concours, le ministère prend la responsabilité de rendre le système éducatif plus inégalitaire et moins efficace et de sacrifier des générations de jeunes Français". Selon l'APLV, " au Capes la baisse se poursuit pour l’anglais (- 1% au CAPES externe, - 11% à l’interne) et surtout l’allemand (- 2% au concours externe, - 20% à l’interne)... La baisse continue et s’accentue aux concours du CAPLP, avec 50 postes en lettres-anglais (contre 130 en 2018 et 65 en 2019), 20 en lettres-espagnol (contre 50 en 2018 et 25 en 2019) au concours externe, et 15 postes au lieu de 20 en 2019 pour les deux langues au concours interne." Le plan ministériel pour les langues apparait déjà oublié...

 

APLV

 

16/12/2019 à 07:28  |  (0 commentaire)
Le système

En annonçant une vaste réforme du métier en plus de la réforme des retraites, le gouvernement joue le tout pour le tout, estime C Lelièvre sur son blog. " Jean-Michel Blanquer ajoute ainsi à une situation déjà tendue de nouveaux motifs d'inquiétude pour nombre de professeurs et de directions syndicales. Tout se passe comme si, dans la situation déjà périlleuse que connait l'exécutif à propos du problème des retraites, le choix a été fait du ''ça passe, ou ça casse'' et de risquer le tout pour le tout en voulant traiter en même temps d'un problème historique récurrent, celui d'une refondation du métier enseignant." C Lelièvre rappelle le précédent Allègre et les grèves de 2000 avec 68% de grévistes dans le 1er degré, autant dans les collèges et  72% dans les lycées.

 

Sur son blog

 

 

16/12/2019 à 07:28  |  (0 commentaire)
Le système

Les professeurs du lycée Aubanel d'Avignon " manifestent leur inquiétude sur les conséquences de la réforme du lycée qui supprime les filières traditionnelle au profit de spécialités. Pour eux, la cohésion entre élèves, la relation avec le professeur principal ou les conseils de classe avec un vrai suivi de chacun n'existent plus", raconte France Bleu. " Les élèves "se sentent perdus. Ils le disent, ils ne savent plus qui est le prof référent. Ils ne savent pas vers qui se tourner quand ils sont en difficulté. Ils changent de camarades de classe à quasiment toutes les heures, explique-t-elle. Et puis nous pouvons aller voir le prof de math à propos d’un élève parce qu’on ne sait même pas qui est le professeur de mathématique. On ne sait même pas dans quelle classe est l’élève en question, parce qu’il est dans un groupe dans lequel il y a des gamins qui viennent de partout. Et le ministère nous dit que pour l’année prochaine, ils auront réformé les conseils de classe. Un élément de plus du côté bricolé, improvisation complète de cette réforme-là !", raconte une enseignante d'anglais du Snes.

 

Sur FRance bleu

 

 

16/12/2019 à 07:28  |  (0 commentaire)
Le système

Le JO du 14 décembre publie le nombre de postes mis aux concours de l'enseignement agricole : 41 postes au capesa et capeta dont 11 en sciences et gestion de l'entreprise, 10 en anglais. Neuf postes sont proposés au concours de CPE. 58 places sont mises aux concours de PLP de l'enseignement agricole.

 

Au JO

Au JO

Au JO

 

16/12/2019 à 07:28  |  (0 commentaire)

Réforme des retraites

Retraites : Les enseignants devront accepter une redéfinition de leur métier

"La seule solution c'est travailler un peu plus longtemps", a déclaré E Philippe le 11 décembre en présentant son projet de réforme des retraites. Le gouvernement promet que les enseignants auront une retraite comparable à celles des cadres A de la Fonction publique. Mais pour cela ils devront accepter une redéfinition de leur service. Ni E. Philippe, ni JM. Blanquer n'ont voulu parler concrètement des engagements budgétaires de la revalorisation ou de ce qui pourrait  changer dans les carrières et "l'organisation du travail" des enseignants. Soit le gouvernement n'a pas compris les inquiétudes exprimées lors des deux journées du 5 et du 10...

(...)

 

Lisez l'article...

 

16/12/2019 à 07:28  |  (0 commentaire)

Pédagogie

Qu'est ce que l'autorité en classe ?

"Il n’y a pas d’école sans discipline La discipline scolaire est liée pour partie à toute une réflexion autour de l’organisation spatiale et temporelle, le choix des contenus pédagogiques et leurs formes, la place laissée aux élèves en tant qu’acteur de la classe, … Tous ces choix, lorsqu’ils sont fait avec réflexion, participent activement au respect des règles de la classe. La réflexion autour du fonctionnement de la classe, pour amener les élèves vers un développement de leur autonomie et de leur responsabilité, tout en affirmant le rôle de l’école formateur de la démocratie, doit tendre vers des fonctionnements issus de l’école institutionnelle", écrit Antoine Morel en conclusion d'un superbe mémoire de master. "Le conseil de coopération qui a été développé précédemment est un bon exemple de fonctionnement où la discipline est gérée en partie à travers les élèves eux-mêmes. Cependant...

(...)

 

Lisez l'article...

 

16/12/2019 à 07:28  |  (0 commentaire)
La classe

Les compétences psychosociales servent souvent de paravent à des opérations peu reluisantes. Alors il faut saluer les travaux sérieux. L'IREPS Pays de la Loire, une association œuvrant dans le champ de la promotion de la santé, de l’éducation pour la santé et de l’éducation thérapeutique principalement dans le monde médical, publie un "cartable des compétences psychosociales" qui comprend des fiches pratiques précieuses. Pour 10 compétences , comme "avoir conscience de soi", "avoir de l'empathie", "gérer ses émotions", "avoir une pensée critique" etc., l'IREPS propose des fiches pratiques. Ainsi pourla gestion des émotions, il invite à passer par le mime pour identifier les émotions. Pour l'empathie, à dire cequ'on aime, pour découvrir les goûts des autres.

 

Le cartable

 

 

16/12/2019 à 07:28  |  (0 commentaire)
L'élève

Mercredi 15 janvier la Cité des sciences invite, sur inscription,  tous les enseignants de la maternelle au lycée, à une journée portes ouvertes afin de découvrir l’ensemble des offres pédagogiques : accès libre  aux espaces permanents, aux expositions temporaires, au planétarium, au Carrefour numérique, au mur d’actualités, à la bibliothèque. Les médiateurs seront présents pour dialoguer, avec chacun,  des ateliers, des exposés, des formations, et éventuellement bâtir un projet personnalisé. La Maif, partenaire de la journée portes ouvertes, organise un tirage au sort : 20 sorties scolaires sont à gagner. Pour participer à cette journée du 15 janvier 2020, il est indispensable de réserver et de remplir le formulaire sur le site.

 

Le formulaire d’inscription

La Cité des sciences et de l’industrie

 

 

16/12/2019 à 07:28  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Le numérique est une écriture : c’est le postulat du récent ouvrage, essentiel, passionnant, stimulant, d’Emmanuel Souchier, Etienne Candel et Gustave Gomez-Mejia. Mutation culturelle majeure, le numérique y est envisagé comme « textualisation des pratiques sociales ». Explorant les « écrits d’écrans », les « imaginaires d’internet » ou les « architextes », le manuel éclaire les transformations et les formatages en cours, nous apprend à les regarder, les nommer, les penser. Proposant méthodes et exemples, il invite à « dénaturaliser les pratiques d’écriture-lecture », à « interroger les mots du numérique », à déconstruire l’idéologie marchande... « Les objets numériques sont des textes » : c’est dire s’ils intéressent au premier chef les professeurs de lettres, c’est suggérer combien ceux-ci peuvent concevoir l’ambition de devenir aussi professeurs de « lettrure », c’est inviter l’Ecole à considérer pleinement le numérique comme objet d’apprentissage et comme objet d’étude, c’est, en la matière aussi, relier savoir et pouvoir, y compris d’émancipation et de création.

 

« Le numérique comme écriture, Théories et méthodes d'analyse » par Emmanuel Souchier, Etienne Candel, Gustavo Gomez-Mejia, avec la collaboration de Valérie Jeanne-Perrier. Armand Colin Editeur. ISBN-13 : 978-2200618582

 

Sur le site de l’éditeur

 

16/12/2019 à 07:28  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Le nouveau programme de français au lycée impose aux élèves la lecture d’œuvres nombreuses (7 en 2nde, 8 en 1ère), souvent longues et/ou difficiles. Comment faire entrer et accompagner les élèves, y compris les non-lecteurs, dans la lecture de ces ouvrages ? Le site Lettres de l’académie de Nancy-Metz propose plusieurs pistes : susciter des hypothèses de lecture à partir de l’incipit ou du paratexte, donner des rendez-vous de lecture en groupe, lire des passages en classe pour créer des horizons d’attente, inviter à faire vivre le cheminement dans l’œuvre à travers un carnet de lecture, commencer par la fin pour faire émerger un questionnement, préparer le procès d’un personnage, varier les modes de restitution de la lecture, cartographier collectivement les lieux de l’œuvre sur un panneau en classe, ponctuer la lecture de Questionnaires à Choix Multiples avec l’application Kahoot, partager en classe les morceaux choisis par les élèves …

 

Entrer dans la lecture

Accompagner la lecture

 

16/12/2019 à 07:28  |  (0 commentaire)
Les disciplines

 « Le Maitron » est le nom d'usage de dictionnaires biographiques du mouvement ouvrier. Julie Régis, professeure de français au collège Henri Bergson à Paris, en propose une exploitation pédagogique en 3ème. Dans le cadre de l’objet d’étude « Se raconter, se représenter », chaque élève est invité à imaginer sa vie future pour rédiger une notice biographique à partir d’un travail sur son possible métier et sa vie idéale. Intérêts : « Les notices biographiques du dictionnaire Maitron, de par leur forme, donnent l’occasion de travailler un certain nombre de faits de langue essentiels. Il permet d’appréhender la dimension professionnelle des parcours, enjeu qui a une résonance particulière en classe de 3ème, mais donne aussi à voir leur investissement citoyen. Il permet donc d’ouvrir les élèves à l’idée que toute vie, toute trajectoire est significative et digne d’intérêt, que chacun participe, à sa façon, à la vie collective, citoyenne, sociale, politique, etc. »

 

Présentation de la séquence

 

 

16/12/2019 à 07:28  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le lundi 16 décembre 2019.

Partenaires

Nos annonces