Aider à lire les œuvres difficiles 

Comment amener les élèves à lire et travailler les œuvres, souvent longues et/ou difficiles, qui sont  au programme de français en 1ère ? Claire Raffin enseigne le français dans l’Unité Soins Etudes du Grésivaudan à des élèves qui ont été en rupture de scolarité. Pour leur permettre d’explorer « La Princesse de Clèves », elle leur a donné à lire des passages « incontournables » de l’œuvre et leur a proposé des résumés du reste du roman. Les parties obligatoires sont accompagnées de questions de compréhension, et les réponses sont remises au terme de la période de 3 semaines consacrée à la lecture. « Les deux tiers des élèves, constate Claire Raffin, ont rendu un travail » qui parait « applicable à une classe ordinaire », car il « dédramatise l’effort » : « il y a un effort de lecture à faire, mais il est circonscrit (longueur du texte), guidé (questions) et limité dans le temps. »

 

Témoignage de Claire Raffin

Le dispositif sur le site Lettres de l’académie de Grenoble

 

 

Par fjarraud , le lundi 20 janvier 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces