Devoirs Faits sous la loupe de l'IFE 

Le Centre Alain Savary rend compte de l'observation du dispositif Devoirs faits conduite au collège Rep Gambetta de Saint Etienne.  L'observation revient longuement sur le pilotage du dispositif dans ce collège où les enseignants sont très impliqués dans Devoirs faits. Les modalités d'intervention sont décrites. "Un an après la mise en place du dispositif, l'équipe constate que l’organisation du travail a permis aux élèves de considérer le dispositif comme un lieu sécurisant et agréable pour travailler, mais qu'il ne permet pas d'évaluer finement la nature du travail effectué... "Nous avions l’impression d’avoir avancé et il y a une montagne de travail qui s’ouvre à nous".

 

L'étude

Devoirs faits : un impact qui reste à évaluer

 

Par fjarraud , le vendredi 24 janvier 2020.

Commentaires

  • DrHouse4, le 30/01/2020 à 10:50
    C'est oublier que les devoirs sont toujours inefficaces et nuisibles au primaire ! Pourtant c'est un fait qui est parfaitement connu et démontré depuis des dizaines d'années par toutes les études, y compris internationales.
    Donc pourquoi vouloir encore perpétrer une recette moisie et toxique ?!! C'est incompréhensible !!!

    C'est comme lorsque le ministre Blanquer ordonne aux enseignants de faire passer des tests nationaux aux CP et CE1, sous prétexte de les évaluer.
    Il ignore que ces contrôles notés donnent des résultats aléatoires, et en plus comportent des effets négatifs parfois très graves.
     
    Avec ces 2 mesures, le ministre démontre ainsi son incompétence totale. Pourquoi ne fait-il pas simplement confiance aux vrais professionnels du terrain, qui sont parfaitement qualifiés et possèdent toute l'expertise nécessaire pour faire travailler et évaluer leurs élèves ?!!

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces