L'Expresso du 13 mars 2020 

15 mars - JM Blanquer est-il encore ministre de l'éducation nationale ? Après l'annonce le 14 mars que "en moyenne" la moitié des enseignants devrait rejoindre les établissements lundi 16, le ministre de l'éducation nationale tient des propos nettement plus mesurés le 15 mars. Entre ces deux moments , l'intervention du premier ministre qui invite à réduire au minimum les déplacements. Le ministre semble en dehors du gouvernement et incapable d'en comprendre l'action.

 

(...)

 

 

13/03/2020 à 08:21  |  (2 commentaires)
Le fait du jour

14 mars 2020 - "Le principe c'est que les adultes sont au travail". JM Blanquer a présenté la 14 mars les mesures prises pour  assurer la "continuité pédagogique" et la garde des enfants de soignants. Alors que des situations très différentes sont en train de se mettre en place selon les départements ou les circonscriptions, la circulaire du ministère ne dit rien des obligations des enseignants et le ministre renvoie aux inspecteurs (IEN) et aux chefs d'établissements. Pour la continuité pédagogique, la circulaire semble miser davantage sur le papier que sur le numérique. Les écoles et les collèges devront garder les enfants de soignants inscrits chez eux.

 

(...)

  
13/03/2020 à 17:08  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

C'est une décision historique et un soulagement. Annoncée par E Macron le 12 mars au soir, la fermeture de toutes les écoles et tous les établissements scolaires a été commentée un peu plus tard par JM Blanquer. Pour le ministre, tout est prêt : "nous y sommes préparés". Mais pourquoi cette fermeture ? Que vont faire les enseignants et les élèves ? Est-on vraiment prêt ?

 

(...)

13/03/2020 à 08:24  |  (1 commentaire)
Le fait du jour

Pour un coup efficace, il ne suffit pas d'avoir des idées. Il faut aussi avoir le bon outil politique et choisir le bon moment. C'est ce qu'applique la Cour des Comptes à propos du statut des professeurs du second degré. Les idées ont déjà été avancées par la Cour : annualiser les services, imposer la bivalence, fermer les petits établissements. L'outil c'est un référé publié le 11 mars adressé à JM Blanquer. L'attaque a lieu au bon moment, alors que JM Blanquer veut troquer "un nouveau métier enseignant" contre les 200 millions de la revalorisation 2021. Et surtout au moment où les enseignants semblent à genoux , prêts à accepter la perte de leur retraite.

 

Lisez l'article...

 

13/03/2020 à 08:24  |  (0 commentaire)

Coronavirus

Coronavirus : Les enseignants chargés de la "continuité pédagogique"

Dans une circulaire publiée au BO du 5 mars, le ministère invite les enseignants à veiller à la continuité pédagogique en cas de fermeture d'école ou de renvoi des élèves à la maison. Et au dessus des enseignants, il charge les chefs d'établissement et les directeurs d'école de veiller à ce que ce soit fait, comme si les directeurs étaient (déjà?) des supérieurs hiérarchiques. La circulaire ne se pose par contre pas trop la question du comment on fait, particulièrement dans ...
(...)

13/03/2020 à 16:56  |  (0 commentaire)

Pédagogie

Bruno Robbes : L'autorité éducative dans la classe

"L'autorité ne va plus de soi. La relation d'autorité chez les enseignants est un poste d'observation privilégié de cette remise en cause... Pour nous l'exercice de l'autorité enseignante relève de la mise en oeuvre de savoirs dans l'action et notre travail vise à mettre au jour ces savoirs". Dans une édition renouvelée de "L'autorité éducative dans la classe" (ESF Sciences humaines), Bruno Robbes (CY Cergy Paris Université) attaque le mythe de "l'autorité naturelle". Il critique aussi l'abandon de l'autorité par certains enseignants. Et il dessine, à travers 12 situations concrètes, les outils d'une autorité s'exerçant dans la classe. ...

(...)
13/03/2020 à 16:56  |  (0 commentaire)
La classe

Le robot fascine, la robotique émerveille ! L'histoire de l'automatisme et de son développement est d'abord l'histoire de la substitution de l'homme par la "machine". Plutôt que de porter de l'eau dans des poches ou sacs étanches on a organisé l'adduction. De Salins les bains aux Salines royales d'Arc et Senans, via le saumoduc, on comprend l'ingéniosité de l'humain pour faire face à des tâches difficiles. Automatisation et mécanisation vont de pair et les robots, appelés d'abord automates, vont rapidement peupler notre imaginaire et celui des enfants. Le jouet s'inspire de cette fascination ou plutôt accompagne cet émerveillement que ce soit devant la représentation humaine ou quasi humaine (baigneurs, poupées, et autres) ou devant les automates et automatismes qui sont associés à ces objets (de la voix des poupées, aux trains électriques...). Pour l'enfant il s'agit de la représentation de l'humain adulte que l'on peut "dominer" parce que de forme adaptée à l'enfant.

 

(...)

13/03/2020 à 08:24  |  (0 commentaire)
La classe

Quelle place tient le bonheur dans l'enseignement de l'histoire ? François Durpaire publie une  "Histoire mondiale du bonheur" (Cherche Midi), rédigée avec plus de soixante historiens, anthropologues, philosophes, psychologues autour d’une réflexion sur le bonheur à travers l’Histoire. Nous l'interrogeons sur les conséquences de cette Histoire pour l’enseignement de l’histoire.

 

(...)

13/03/2020 à 08:24  |  (0 commentaire)
La classe

"Mon objectif c'est qu'ils comprennent ce qu'est une révolution et le rôle des acteurs". Professeur d'histoire-géographie au collège Rep+ des provinces, à Cherbourg, Emmanuel Demy utilise un réseau social, Edmodo, pour faire travailler ses élèves sur la Révolution française. Avec l'aide du professeur documentaliste, Aurélien Chatelais, c'est une vision plus complexe de l'histoire qui s'impose aux élèves.

 

(...)

13/03/2020 à 08:24  |  (0 commentaire)
Le système

Curieusement la Cour des Comptes n'a pas eu l'idée de consulter les représentants enseignants à propos de son référé sur le lycée professionnel. Nous, si. Co secrétaire générale du Snuep Fsu, un syndicat de l'enseignement professionnel, Sigrid Girardin voit dans le référé de la Cour des Comptes "un rapport à charge contre les PLP et la voie professionnelle". Elle donne son point de vue sur chaque argument du référé.

 

Lisez l'article...

 

13/03/2020 à 08:24  |  (0 commentaire)
Le système

Le BO du 12 mars publie un "plan de prévention et de gestion Covid-19" qui se fixe comme objectif de "donner aux services déconcentrés, aux inspecteurs de l'éducation nationale, aux directeurs d'école et aux chefs d'établissement les consignes à mettre en oeuvre en fonction de l'évolution de la situation". Alors que la décision de fermeture a été prise dans la précipitation et l'impréparation, ce texte donne l'illusion  d'un controle bureaucratique sur un phénomène naturel d'une ampleur qui échappe à l'administration.

 

(...)

13/03/2020 à 08:24  |  (0 commentaire)
Le système

Après les éditeurs d'Editis, ce sont tous les éditeurs scolaires de l'association Les éditeurs de l'éducation, soit Belin Éducation, Bertrand-Lacoste, Bordas, Casteilla, Delagrave, Éditions Didier, Docéo, Fontaine Picard, Foucher, Le Génie Éditeur, Génération 5, Hachette Éducation, Hachette Technique, Hatier, Istra, Jeulin,  la Librairie Des Écoles, Lelivrescolaire.Fr,  Lt Lanore, Magnard, Maison Des Langues, Nathan, Nathan Technique,  Retz, Le Robert, Sedrap et Vuibert, qui mettent gratuitement à disposition des élèves des ressources durant la crise du cornavirus.

 

(...)

13/03/2020 à 08:22  |  (0 commentaire)
Le système

Menacées de faillite, les entreprises de voyage scolaire regroupées dans l'Unosel appellent à l'aide l'Etat. " Avec la crise du Coronavirus et les annulations de voyages qui en résultent, à ce jour, les organisateurs de voyages scolaires ont déjà perdu plus de 25% de leur chiffre d’affaires annuel soit plus de 4 000 voyages annulés. Si la crise se poursuit au printemps, ce sera 60 à 70 % de leur chiffre d’affaires qui partira en fumée", dit l'UNosel. Elle propose la mise en place d'une caisse de compensation qui puisse prendre en charge le remboursement des frais des voyages annulés. " Le fonctionnement en serait simple, conscient des enjeux, nos organismes rembourseraient alors le montant total du séjour, déduction faite d’une « franchise » de 35%, franchise qui permettrait d’indemniser les différents prestataires et de compenser une partie de la marge. La « caisse de compensation » prendrait en charge ces 35% et verserait la somme équivalente aux établissements scolaires ce qui leur permettrait de rembourser intégralement les familles".

 

13/03/2020 à 08:21  |  (0 commentaire)
Le système

" Non content de résider dans une commune qui ne compte aucun établissement REP+ (Réseau d’éducation prioritaire), certains ménages jouent la carte de la maximisation scolaire. Un bon établissement ne suffit pas, c’est un sésame vers l’élite qu’il faut débusquer pour sa descendance !« Le contournement de la carte scolaire est beaucoup plus répandu à mesure que l’on s’élève dans l’échelle sociale », pointe Quentin Ramond, doctorant à Sciences Po et auteur d’une enquête sur le sujet dans les Hauts-de-Seine". Dans cette commune aisée, Le Mouv montre comment les plus riches contournent la carte scolaire.

 

L'article

 

13/03/2020 à 08:21  |  (0 commentaire)
Le système

Le BO du 12 mars publie plusieurs mises à jour des programmes de BTS : mise à jour des groupements de spécialités pour l'évaluation ponctuelle en mathématiques à la session d'examen 2020, mise à jour des groupements de spécialités pour l'évaluation ponctuelle en langues vivantes étrangères à compter de la session 2020 et enfin thèmes concernant l'enseignement de culture générale et expression en deuxième année pour la session 2021.

 

Au BO

 

13/03/2020 à 08:21  |  (1 commentaire)
La classe

"Au cours des douze dernières années, les parcours des élèves dans l’enseignement secondaire se sont profondément transformés. Les sorties sans diplômes ont décru de moitié et plus des trois quarts des élèves deviennent aujourd’hui bacheliers", note la Depp dans une nouvelle Note d'information. "Sous l’effet de la baisse des redoublements et de la réforme du baccalauréat professionnel de 2009, ces améliorations se sont accompagnées d’un raccourcissement de la durée de scolarité dans toutes les voies d’enseignement. Ces évolutions ont permis aux  élèves entrés en sixième avec les acquis les plus fragiles de sortir plus souvent qualifiés du système éducatif". Le raccourcissement est lié à la baisse du nombre des redoublements et àla réforme du bac pro. Au final, même les sortants sans diplôme arrêtent leurs études à des niveaux de formation plus élevés.

 

(....)

13/03/2020 à 08:21  |  (0 commentaire)
L'élève

Professeurs vous êtes invités, vendredi 3 avril, à partir de 17h, à découvrir, l’exposition « Louis de Funès ». La  Cinémathèque française consacre pour la première fois une grande exposition  à un acteur devenu le plus populaire  des comiques français. A travers plus de 300 œuvres, dispositifs interactifs, vidéos, extraits de films, parcours-jeux, l’exposition rend hommage à son génie créatif et à sa force comique. Les professeurs peuvent organiser des visites autonomes ou opter pour des visites guidées avec un médiateur qui s’adapte au niveau des jeunes du CP au lycée.

 

(...)

13/03/2020 à 08:21  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Ca tombe bien ! Le site académique d'Amiens, une académie touchée en premier par les fermetures d'établissements, recense des outils pour assurer la continuité pédagogique en histoire-géo. Le site encourage vivement à utiliser la classe virtuelle. Il donne quelques exemples de cours à distance et des conseils via des pdf. Mais il n'y a pas que les professeurs qui doivent faire l'apprentissage de la classe virtuelle...

 

Sur le site d'Amiens

 

13/03/2020 à 08:21  |  (3 commentaires)
Les disciplines

Le pôle de compétences Histoire-Géographie a préparé -à destination des enseignants de lycée de l'académie de Clermont-Ferrand- des mises au point scientifiques sur quelques grandes notions géographiques transversales ou des personnages/acteurs historiques remarquables des programmes de Seconde, Première ou de spécialité. Parmi les sujets abordés : la transition, la forntière, Louise Michel etc.

 

Sur le site

 

13/03/2020 à 08:21  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Le virus a donc réussi quelque chose de magique malgré lui : nous obliger à faire le Printemps à l'automne !" Le Printemps de l'économie est obligé de reporter sa 8ème édition qui devait démarrer fin mars. Elle aura lieu à l'automne. L'équipe reste confiante en l'avenir.

 

L eprintemps

Sur cette édition

 

13/03/2020 à 08:21  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le vendredi 13 mars 2020.

Partenaires

Nos annonces