Bac 2020 : Un examen revu pour le privé hors contrat 

 Publiés par le Snes Fsu, les premiers textes officiels précisant les modalités du bac modifie le règlement d'examen pour pouvoir prendre en compte les notes des établissements privés sous contrat. Ainsi le nouveau bac repose sur un "dossier de contrôle continu"où sont indiquées la répartition des évaluations dans l'établissement. Alors que les candidats des établissements hors contrat auraient du être convoqués en septembre comme les candidats libres, on se rappelle que le ministre avait finalement décidé de les admettre à présenter le bac au contrôle continu. Il a donc fallu inventer un système de validation des notes présentées par ces établissements. C'est ce que permettra le "dossier de contrôle continu" qui sera vérifié par le recteur. Comme l'indique le Snes "les critères d'appréciation du dossier renvoient clairement à l'évaluation de l'établissement". Le bac sera donc donné d'abord en fonction de ce que pense le rectorat de l'établissement du candidat , ce qui crée une situation tout à fait inédite. Jusque là ces candidats, comme les autres, avaient le bac en fonction de leur réussite aux épreuves communes d'examen. Les établissements hors contrat ne sont pas inspectés comme les autres établissements. Ils dépendent entièrement des versements des parents. Le nouveau bac qui se dessine, il manque encore des textes, est une usine à gaz où le jury évaluera les candidats avec peu de repères. Il donne la possibilité aux établissements privés hors contrat, qui sont des établissements commerciaux, de délivrer des documents pour faire obtenir le bac. Du jamais vu !

 

Dossier Snes

Sur le bac 2020

 

Par fjarraud , le mardi 12 mai 2020.

Commentaires

  • DESGRANGES, le 13/05/2020 à 15:03
    Quelques observations s'imposent pour l'exactitude de vos propos.
    Les établissements hors contrat ne sont pas inspectés. C'est faux comme le démontre votre article du 7 mars 2017.
    Le bac sera donné en fonction de ce que pense le rectorat de l'établissement. "Si nous mettons en place des jurys de notation, c'est pour tenir compte des différences de notation" s'est expliqué Monsieur Blanquer, actant les différences entre les établissements publics eux-mêmes.
    Les établissements hors contrat sont des établissements commerciaux. Faux, certains sont des associations loi 1901.
    Les parents paient. C'est vrai mais ce qui leur est demandé est en deçà du coût évalué pour un élève du public, l'Etat ne donne aucune subvention, c'est donc une économie pure et simple pour le budget national. 
    Le nouveau bac donne la possibilité aux établissements hors contrat de délivrer des documents pour faire obtenir le bac. Tant que ce n'est pas prouvé, c'est de la diffamation.

     
    • fjarraud, le 18/05/2020 à 22:10
      les inspections des établissements hors contrat n'ont rien à voir avec celles des établissements publics ou privés sous contrat. Certains établts hors contrat sont effectivement associatifs, parfois même sectaires. Mais le modele dominant c'est la "boite à bac". Comme les parents paient l'établissement effectivement c'est une économie pour le budget. Drole d'argument car la question n'est pas là.

      Pour le reste c'est dans les projets de textes. Ce n'est pas une opinion. Les mesures spéciales adoptées pour le bac 2020 donnent à des entreprises privées qui sont sous la dépendance financière directe des parents le droit de participer à la délivrance d'un diplôme universitaire d'Etat eux enfants de leur client à travers la rédaction d'un simple livret de contrôle continu.

      Mon opinion c'est que oui sur le plan éthique il y a un sérieux problème.
  • vcraneiro, le 12/05/2020 à 20:16
    ERREUR DANS L INTITULE - IL S AGIT DES ECOLES PRIVEES HORS CONTRAT. MERCI DE CORRIGER
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces