Paris répond à Blanquer 

Mise en cause par JM Blanquer sur France Info le 29 mai, la municipalité parisienne a répondu vertement dans la même journée. Le ministre de l'éducation nationale avait accusé la ville de Paris de freiner la réouverture des écoles."Il n'y a pas la mobilisation des personnels municipaux", dit JM Blanquer, alors qu'on est en pleine campagne électorale et qu'il y a des tensions pour l'accueil des enfants dans plusieurs arrondissements. "Ce qu'a fait JM BLanquer est honteux", répond Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris. "Compte tenu du protocole on ne peut pas accueillir tous les enfants et le ministère au lieu d'assumer se défausse sur la collectivité territoriale... avec une petite obsession sur la maire de Paris". Pour lui si tous les enfants ne peuvent être pris cela vient des limites fixées par le protocole et de la disponibilité du personnel municipal et enseignant. "Si l'on veut jouer le jeu des difficultés nous le disons le premier facteur concerne les personnels de l'éducation nationale". A Paris 97% des écoles sont ouvertes et la ville pense pouvoir accueillir à terme 30 à 35% des élèves. Elle a augmenté les effectifs intervenant dans les écoles en faisant appel à des prestataires extérieurs pour le ménage.

 

 

Par fjarraud , le mardi 02 juin 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces