Aubervilliers : Un appel de syndicalistes pour le collège Halimi 

« Les difficultés que rencontrent de nombreux/ses élèves, en particulier dans les quartiers défavorisés, accentuées par la crise sanitaire que nous venons de traverser, imposent une politique volontariste pour l’Education. Le rectorat de Créteil, dont les difficultés sont anciennes devrait y être particulièrement sensible », écrivent des syndicalistes Snes Fsu, Sud Education, Cgt et Fo du département. « Pourtant, non seulement il n’y aura pas de moyens supplémentaires mais on arrête brutalement l’expérience d’un collège de secteur, sans même lui donner l’occasion de faire ses preuves… Cette décision, si elle était maintenue, serait inique. Installé dans des préfabriqués, l’an dernier, stoppé par la crise du Covid19 cette année, le collège coopératif et polytechnique d’Aubervilliers, n’a pas eu droit à un bilan collectif ni à une évaluation co-construite avec les acteurs, avec des indicateurs variés, permettant de tirer des enseignements de l’expérience. C’est balayer d’un revers de main, le travail de 10 ans d’un collectif, associé à des parents d’élèves. C’est placer les élèves et les personnels ayant obtenu un poste au collège dans les deux dernières années dans une situation très difficile ». Ils demandent « à ce que le rectorat, ou le ministère, revienne sur cette décision ».

 

Expérimentation stoppée net au collège Halimi

 

Par fjarraud , le vendredi 03 juillet 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces