Retraite : J. Castex confirme le retour de la réforme 

 « S’agissant des retraites, donc, il a d’ores et déjà été acté que, dans le cadre des concertations à reprendre, nous distinguerions, d’une part, la réforme de fond, à laquelle nous ne renoncerons pas qui vise à instaurer un système de retraite plus juste et que tous les Français attendent, et d’autre part, les dispositions qu’il y aura lieu de prendre pour sauvegarder le système actuel». Le 8 juillet devant l’Assemblée , puis devant le Sénat, le premier ministre a confirmé que la réforme des retraites reprend son cours interrompu par la pandémie. « Sur tous les bancs de cette assemblée, indépendamment de ce que vous pensez du futur régime de retraite, qui pourrait laisser s’effondrer le système actuel ? Nous devons donc, en responsabilité et avec les partenaires sociaux, dans le cadre d’une concertation, prendre les dispositions nécessaires pour en assurer la sauvegarde ». Devant le Sénat, il ajoute : « Nous faisons face à une crise exceptionnelle, mais faut-il pour autant renoncer aux réformes entreprises ? Non, rien ne serait pire que de revenir à une forme d'immobilisme. Je dirige un gouvernement de combat, dans un contexte particulièrement dégradé ». La réforme organise une baisse de toutes les prestations retraites grâce au système de points. Elle prévoit une baisse de la retraite des enseignants encore plus importante que celle des autres salariés. Le premier ministre a aussi annoncé l’entrée en vigueur à la rentrée de l’obligation de formation jusqu’à 18 ans inscrite dans la loi Blanquer.

 

A l’Assemblée

Loi retraite : le dossier

La loi retraite butte sur les enseignants

 

Par fjarraud , le jeudi 09 juillet 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces