L'Expresso du 01 septembre 2020 

Le fait du jour

A l’école polyvalente Vaucanson, en plein centre de Paris, les enseignants peaufinaient hier les préparatifs de la rentrée. Une rentrée que le ministre Jean-Michel Blanquer voudrait « la plus normale possible » mais qui dans les faits, est un véritable casse tête. Comment éviter le brassage des élèves ? Comment créer le lien derrière son masque avec les parents et les élèves  ? L’inquiétude autour des conditions sanitaires est omniprésente et les questions pédagogiques bien loin... Ce qui faisait regretter aux professeurs le temps des rentrées « joyeuses » et « pleines d’entrain »,  avant le Covid-19. Reportage. 

 

(...)

01/09/2020 à 07:37  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Fortement secoués par la crise sanitaire, les concours de recrutement des enseignants du second degré ont publié tardivement, et dans la contestation pour les concours internes, leurs résultats. Si depuis des années l'éducation nationale n'arrive pas à couvrir l'ensemble des postes offerts, la cuvée 2020 montre une particularité inquiétante : la forte chute des inscrits.

 

(...)

01/09/2020 à 07:37  |  (2 commentaires)

Totalement indépendant, le Café pédagogique ne vit que de ses lecteurs. Il a fait le choix de refuser la publicité. Il ne reçoit aucune aide de l'Education nationale et de ses opérateurs. Il ne vit que grâce à votre soutien. Pour qu'il puisse continuer à vous informer quotidiennement il a besoin de vous. En échange de votre adhésion à l'association du Café pédagogique, nous vous offrons le dernier livre de Sylvain Connac "La coopération, ça s'apprend" en version numérique.

 

(...)

01/09/2020 à 07:37  |  (0 commentaire)
Le système

La voie professionnelle est-elle lâchée par JM Blanquer ? C'est le sentiment de Sigrid Gérardin, co-secrétaire générale du Snuep Fsu, le syndicat de la FSU qui réunit les PLP. Le syndicat est fortement déçu par le plan jeunes publié cet été qui fait l'impasse sur l'éducation. Quant aux incitations à aller vers l'apprentissage, elles énervent le Snuep qui défend le droit à une formation globale pour les jeunes des quartiers populaires.

 

(...)

01/09/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
Le système

 " Il est difficile d’engager la classe dans des projets - pourtant mobilisateurs - quand on peine à mesurer les chances réelles d’aboutissement. On apprend tout le répertoire, mais pourra-t-on l’interpréter sur scène ? On écrit à nos correspondants mais va-t-on les rencontrer ? On prépare activement la sortie, mais aura-t-on le droit de visiter la ferme ? On s’entraîne sur le stade, mais fera-t-on la journée des olympiades ? Que de lourdeurs, de freins, d’incertitudes, voire d’impossibilités dans le quotidien des classes ! Voilà qui entame considérablement les possibilités de travail, de mobilisation et d’apprentissage des élèves", écrit Sylvain Grandserre sur son blog. " Plus que jamais, tant pour des raisons sanitaires qu’éducatives et malgré les contraintes évoquées, priorité doit être donnée à la reconnexion des enfants à l’environnement naturel pour enfin comprendre le vivant : sorties, visites, rencontres, jardinage, élevage, classes de découverte, expérimentations, observations sur le terrain".

 

Sur son blog

 

01/09/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
Le système

Une trentaine d'écoles et établissements ont fait l'objet de fermetures à La Réunion où la rentrée a eu lieu il y a 15 jours, en raison de l'épidémie. En métropole, la découverte de membres du personnel malades n'entraine pas de fermetures. Ainsi à Orléans, malgré la découverte d'un cas de covid dans le personnel une école maternelle est maintenue ouverte. A Charleville Mézières, même situation dans une école qui reste  ouverte. A Ingré (45) les professeurs menacent de bloquer la rentrée. Mais la maladie n'y est pour rien. Il sprotestent contre la suppression de 3 postes de CPE dans l'établissement.

 

Dans le LOiret

 

01/09/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
Le système

Patrice Lemoine, "sous-directeur des savoirs fondamentaux" au ministère et, avant Blanquer, sous directeur au socle commun, est nommé Dasen du Lot et Garonne. Hervé Sébille est nommé dasen de l'Aisne. Dominique Poggioli est nommé dasen de la Loire. Franck Cutillas devient directeur adjoint de Seine Saint Denis. Il était précédemment directeur de cabinet de la rectrice de Montpellier. Francette Dalle Mese, IPR, devient dasen adjointe  de l'Essonne avec Olivier Delmas, IPR. Elisabeth Farina Berlioz, IPR, est nommée dasen adjointe de Seine Saint Denis. Roseline Lamy Au Rousseau, IPR, est nommée dasen adjointe de l'Ain.

 

Au JO

 

01/09/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
Le système

"La refonte de l’éducation prioritaire est prévue pour la rentrée 2021", déclare Nathalie Elimas, la nouvelle secrétaire d'Etat à l'éducation prioritaire, dans 20 Minutes. Aux questions sur les effectifs d'enseignants ou la fracture numérique, N Elimas a peu de choses à dire. Sur le décrochage d'une partie des élèves de l'éducation prioritaire, elle pense lutter contre grâce à vacances apprenantes, devoirs faits et aux évaluations nationales... Seul point important : "Sur le plan national, 7 % des élèves ont été considérés comme décrocheurs pendant le confinement, avec des variables entre le premier et second degré. Nous ne disposons pas encore de chiffres pour l’éducation prioritaire."

 

Dans 20 Minutes

 

 

01/09/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
Le système

"Compte tenu du protocole en vigueur en France, rien ne semble empêcher les écoles de devenir des clusters",écrivent dans Le Parisien un collectif de médecins. "Le protocole prévu pour la rentrée du 1er septembre ne protège ni les personnels ni les élèves et leurs familles, et est insuffisant pour ralentir l'augmentation actuelle du nombre de nouveaux cas de Covid-19", dont plusieurs infectiologues. Ils recommandent, comme l'OMS, le port du masque dès 6 ans, de prévoir l'allègement des classes et le non brassage des élèves et de "préciser la conduite à tenir lorsqu'un enfant est testé positif". Là ils soulèvent un point noir : le brassage des élèves au moins à un moment de la journée (le matin par exemple) , souvent toute la journée, est la règle. Il désarme la riposte médicale en rendant impossible la recherche des cas contacts.

 

Dans Le Parisien

 

01/09/2020 à 07:35  |  (0 commentaire)
La classe

" Nous avons réparti aléatoirement les élèves de deux classes de 6e dans deux conditions expérimentales : écrire après avoir imaginé un film dans leur tête vs. sans cette consigne d’imagination. Dans une seconde expérience, les élèves devaient écrire après avoir réalisé un court-métrage vs. sans cette tâche de réalisation. Dans la première expérience, les résultats montrent un effet de la consigne d’imagination sur la présence de descriptions dans le texte", écrit André Tricot dans Enfance (2020/3). "Dans la seconde expérience, la réalisation du film produit le même effet sur les descriptions, ainsi qu’un effet sur les indicateurs qui traduisent l’expérience des personnages, leur point de vue".  Pour lui, "le fait de visualiser, par l’imagination ou concrètement, l’histoire que l’on doit écrire aurait donc un effet sur le contenu de la production écrite".

 

Dans Enfance

 

 

01/09/2020 à 07:35  |  (0 commentaire)
La classe

" Enseigner la compréhension est l’objet spécifique de ce document. Cet enseignement commence dès la maternelle et se poursuit tout au long de la scolarité. La virtuosité dans l’identification des mots ne suffit pas. La compréhension met en relation les données du texte avec celles qui sont dans la tête du lecteur,  issues  de  son  expérience  personnelle,  de  son  environnement  et/ou  de  diverses  sources auxquelles il a déjà été confronté. Il s’agit de mettre en résonance les informations du texte pour comprendre et interpréter ce dernier". Cette publication de l'académie de Nantes donne des exemples concrets qui vont au-delà de la fluence. Par exemple anticiper en se créant un "horizon d'attente", repérer le trajet du sens, expliciter etc. Des exemples sont données dans les disciplines du 2d degré car la lecture s'apprend aussi dans le 2d degré.

 

La brochure

 

 

01/09/2020 à 07:35  |  (0 commentaire)
L'élève

Mettez le nez dehors ! Pour la première fois la Cité des sciences et de l’industrie consacre, les 12 et 13 septembre 2020, un festival à l’odorat. Avec l’aide de scientifiques, parfumeurs, et œnologues, le visiteur doit tester son « nez » et ses connaissances en matière de langage olfactif. Ateliers, démonstrations, rencontres, échanges et beaucoup de découvertes sont au programme. Le festival se déroule en ligne et sur place à la Cité des sciences et de l’industrie. Une quarantaine de rendez-vous sont prévus, tout au long du week-end. Certaines activités sont à réserver.

 

(...)

01/09/2020 à 07:35  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Comment aborder les nouveaux programmes ? Comment renouveler ses approches et (re) trouver une dynamique de projet en sciences ? Les idées ne manquent pas chez les enseignants de SVT, souvent impliqués dans différents projets pluridisciplinaires au sein de leur établissement. Le guide de rentrée propose des productions pédagogiques utiles pour le collège et le lycée. Dans cet extrait du guide, vous trouverez de copieuses ressources, de nombreuses pépites mises en ligne par des enseignants mais aussi des points de vue sur l’avenir de l’enseignement des sciences naturelles en France.

 

(...)

01/09/2020 à 07:35  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Professeur de maths dans un collège Rep, Christophe Auclair a produit des applications pour les élèves avec le soutien de l'académie de Dijon. Jusqu'à ce qu'elle abandonne son soutien à cette rentrée. C Auclair met donc à disposition ses applications qui sont utilisables du cycle 2 au lycée et tournent sous Android et Apple. Il y a des applications pour la numération, le calcul numérique, la géométrie etc. Toutes parfaitement utiles en classe et particulièrement en ce moment.

 

Sur son site

 

 

01/09/2020 à 07:35  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"Il ne s’agit pas d’un exerciseur comme peuvent l’être MathEnPoche ou J3P, car les réponses de l’élève ne sont pas saisies et analysées. MathALEA génère des énoncés et leurs corrections puis laisse l’élève comparer son travail à un écrit de référence". Développé par 3 enseignants (Rémi Angot, Jean-Claude Lhote et Sébastien Lozano) MathALEA propose plus de 150 exercices principalement pour le collège. Ils peuvent être vidéoprojetés au tableau ou partagés sur tablette ou smartphone, ou récupérés en pdf et distribués en classe.

 

MathALEA

Dans Sesamath

 

01/09/2020 à 07:35  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Proposé par Katia Huet, dans cet escape game les élèves doivent empêcher l'explosion d'une centrale nucléaire.Pour cela les élèves de 5ème doivent mener un travail sur l'énergie et ses formes.

 

Sur le site de Nantes

 

 

01/09/2020 à 07:35  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mardi 01 septembre 2020.

Partenaires

Nos annonces