A Chamalières, une enseignante lanceuse d'alerte mutée d'office 

Selon France Bleu," Officiellement, il ne s'agit pas d'une mutation sanction puisque le rectorat n'a réunit aucun conseil de discipline. Selon le SNALC, (le syndicat national des collèges et des lycées) le rectorat n'a d'ailleurs avancé aucun argument pour justifier cette mutation. Mais le syndicat voit dans cette décision une entrave à la liberté syndicale". Cette décision intervient dans un lycée marqué par le suicide d'un professeur et un management particulièrement brutal ayant entrainé 3 enquêtes officielles.

 

Sur France Bleu

 

Par fjarraud , le vendredi 04 septembre 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces